Azzedine Alaïa «Je suis couturier»

By on 11/02/2018

Malgré un calendrier surchargé, la Paris Fashion week a suspendu son rythme infernal, le dimanche 21 janvier 2018, pour rendre hommage à Azzedine Alaïa, le plus grand couturier de notre époque, lors de l’ouverture de son exposition posthume.

 

Décédé le 18 novembre 2017, le couturier a laissé derrière lui un héritage constitué de ses créations, minutieusement archivées, ainsi que de sa célèbre maison de couture, dans laquelle il vivait et travaillait et qu’il souhaitait transformer en Fondation.

Amoureux des arts, il avait fait transformer une partie des lieux en galerie afin d’accueillir les œuvres des artistes proches de sa sensibilité, ainsi que ses shows et ses propres expositions.

C’est donc tout naturellement dans ce lieu qui deviendra la Fondation Azzedine Alaïa que Christoph Von Weyhe, Carla Sozzani et l’Association Azzedine Alaïa ont décidé d’installer 41 pièces majeures du couturier, afin de faire découvrir ses œuvres au grand public. Choisies par Olivier Saillard, qui en 2013, a conçu et organisé la première rétrospective du travail du couturier au Palais Galliera.

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_1Collection été 1981 et été 1983

Collection hiver 1991 et couture été 2010

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_2Collection couture été 2003 et couture hiver 2017

Collection couture été 1991 et été 1982

On y découvre des pièces, toutes d’une incroyable modernité qui comme le déclare Olivia Saillard : « de toute les œuvres de couturier, celle de Azzedine Alaïa est à mes yeux la plus intacte, la plus intouchée. Parce que nés de ses mains, les robes ou les manteaux continuent de garder des années plus tard le charme vrai de l’éclosion. Face à eux, on ne devient plus conservateur, mais on se veut protecteur… »

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_3Collection couture été 1990, été 1991 et hiver 1986

Collection couture hiver 2007 et été 2013

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_4Collection couture été 1991 et hiver 2012

Collection couture hiver 2017 et couture hiver 2017

C’est à partir de 2007, qu’il a décidé de protéger son œuvre et sa collection d’art en fondant l’Association Azzedine Alaïa, conjointement avec son partenaire de vie, le peintre Christoph Von Weyhe, et son amie depuis plus de quarante ans, l’éditrice Carla Sozzani. Cette Association est appelée à devenir prochainement la Fondation Azzedine Alaïa, qui abritera tous les trésors de la Maison et de son créateur au 18 rue de la Verrerie, comme le souhaitait le maître des lieux.

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_7Collection couture été 2003 

Collection couture hiver 2003 et couture été 1991

En collaboration avec diverses institutions culturelles, l’association exposera les collections de mode et les propres œuvres d’art de Monsieur Alaïa. Le lieu abritera par ailleurs des expositions régulières sur l’histoire de la mode et du design. On y trouvera également une bibliothèque dédiée à la mode et à la culture, au service de la recherche et du développement. Enfin, elle attribuera des bourses à des jeunes talents visionnaires de la mode.

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_5Collection couture été 2003, couture hiver 2008 et couture été 1996

Collection été 1981 et couture été 1986

Expo_Azzedine_Alaia_Je_suis_Coutrurier_©_Olesya_Okuneva_6Collection couture hiver 2017 et couture été 1991

Collection couture été 1990 et couture été 1994

L’exposition Azzedine Alaïa « Je suis couturier », en hommage à la phrase qu’il aimait répéter : « Je ne suis pas un designer ni un styliste, je suis couturier » est ouverte au public, depuis 22 janvier jusqu’au 10 juin 2018, tous les jours de 11h à 19h, à la galerie Alaïa: 18 rue de la Verrerie, Paris 4.

Texte: Frédéric Blanc / photos: Olesya Okuneva.

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *