Les collants : les meilleurs alliés des jambes pour l’hiver

By on 01/11/2018

Pour les adeptes des jupes, robes ou shorts, les collants restent le meilleur moyen d’affronter les frimas hivernaux en toute quiétude.

Leur invention découle de celle du nylon qui fait son apparition en 1935 grâce à la firme Dupont de Nemours. Il faudra cependant attendre 1939 pour voir apparaître les premiers modèles, baptisés bas en soie synthétique. C’est en 1959 que le collant se popularise, il puise sa source dans l’univers de la danse. En 1962, le bas sans couture voit le jour grâce à Bernard Giberstein, le fondateur de ce qui deviendra le société Dim. Dans les années 60, le nylon est progressivement remplacé par du lycra, qui permet de commercialiser des bas et des collants toujours plus résistants et confortables.

Depuis, le collant ne cesse d’évoluer grâce à l’imagination des marques qui proposent des modèles toujours plus colorés, fantaisistes et même techniques avec la cosmétotextile intégrée ou les modèles gainants.

L’incontournable Dim, en plus de ses nombreuses propositions, a décidé de faire voyager ses clientes, au travers d’une ligne inspirée des astres. On y retrouve des modèles plumetis, glitters ou étoiles, en harmonie avec une lingerie sur le même thème.

DIM_AH_2018-19

Toujours à la pointe des tendances, la marque s’allie avec Ba&sh dans une collaboration inédite, où les deux créatrices, Barbara et Sharon, apposent leur signature dans une collection de collants et de chaussettes conçue comme des accessoires de mode.

Ces modèles s’associent aussi bien avec les longues robes, que la jupe en cuir près du corps ou le gros pull.

DIM_x_ba&sAH_2018-19

Parce que la mode doit toujours s’accorder à la saison, Dim invente le modèle Thermo Acti’Voile, le premier collant à la fois chaud et fin, qui génère de la chaleur. Il est tricoté avec un fil qui, lorsqu’il se contracte et s’étire de façon répétée, réchauffe les jambes (+1,1°c), il s’agit de la technologie Stretch Energy.

DIM_COLLANT_THERMO_WARMTHIN_NOIR_2018-19

Grâce à ce modèle, les frileuses pourront enfin montrer leurs jambes tout l’hiver.

 

De son côté, Wolford, la marque autrichienne de collants de luxe, lance la collection Ink alliant créativité, sens de l’innovation et savoir-faire. Cinq tatoueuses, Melina Anna, Galya, Carin et Emily Malice, venant des villes les plus vibrantes d’Europe (Hambourg, Milan, Amsterdam, Paris et Londres), associent leurs talents pour illustrer le célèbre collant Nude 8 Tights. Grâce à son fil novateur composé de deux matières, le polyamide et l’élasthanne, ce collant invisible couleur chair a pour effet un jeu de jambes nues et impeccables. Décliné en plusieurs teintes naturelles, le modèle Individual 10 ou 20 ou encore Sheer 15 est la base parfaite pour un effet tatouage.

Wolford_INK_Tatoo_AH_2018-19

Wolford_INK_2018-19

 

Marie Antoilette est une marque dédiée aux collants et à la mode fantaisie sachant s’adapter à la morphologie des femmes. Pour cette saison, la créatrice imagine la collection « Guillemette », inspirée du bleu Guimet, sous le signe du Japon, avec six modèles de collants et de mitaines assorties ainsi qu’une collection de kimonos.

En plus de cette ligne capsule, la marque propose les lignes Sous le vent, Papillon du soir, Hansel et Gretel, Coquelicots, Montagne, avec des modèles 50 deniers composés de 96% de polyamide et de 4% d’élasthanne. Ils sont tous dotés d’un gousset et d’une large ceinture confortable, d’une culotte boxer noire et féminine. Ils sont disponibles en 5 tailles.

Collants_Marie-Antoilette

 

De son côté, le groupe CSP, qui représente deux des plus importantes marques du patrimoine français : Well et Le Bourget, souhaite répondre au mieux aux besoins des femmes : la beauté des jambes alliée au confort et à la résistance. Pour cela, les produits Well sont conçus, développés et fabriqués en France avec la certification OFG (Origine France Garantie) depuis 2013. Well a par ailleurs obtenu cette année la distinction « produit de l’année » grâce à une innovation mettant en avant le confort de la ceinture dans la gamme Accord Parfait.

WELL_Collant_accord-parfait-ceinture-beaute

Le Bourget, qui existe depuis 1926, offre une production réalisée dans les unités franco-italiennes du groupe.

Le_Bourget_collants

Sur ces dix dernières années, 350 tests panels et consommateurs ont été effectués, par des organismes extérieurs et certifiés, dans une démarche de recherche et de développement afin de concevoir les produits les plus optimums.

D’autre part, un projet de recherche sur trois ans a également été engagé en impliquant un docteur en chimie, un ingénieur textile et des techniciens, a permis à CSP Paris de développer une connaissance approfondie sur la résistance des collants en termes de matières premières, de produits ou encore de procédés. L’objectif est de proposer toujours le meilleur compromis entre transparence, résistance et prix.

Les fils choisis et utilisés pour la fabrication des pièces sont tous certifiés Oeko-Tex, ce qui signifie une absence de produits chimiques nocifs pour la santé même s’ils ne sont pas encore réglementés par la loi ainsi que le respect des seuils pour l’utilisation des métaux lourds afin de garantir l’absence de toxicité (ou une totale innocuité) ainsi que le respect de l’environnement.

Enfin, les équipes de production et du service qualité contrôlent la qualité des produits tout au long de la chaine de production. Ainsi, les 30 spécifications définissant précisément chaque produit et garantissant leur qualité sont contrôlées à 14 stades différents lors des cinq étapes du procédé de fabrication.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *