La cool attitude reste le maître mot pour la chaussure

By on 13/02/2018

On ne cesse de le répéter, le sportswear est devenu le moteur d’inspiration des nombreuses marques. Pour preuve, même les noms les plus classiques développent leurs lignes inspirées du sport pour s’adapter à ce nouveau courant vestimentaire. Purement sportif à ces débuts, le style a évolué, il se mélange aisément, aujourd’hui, à des pièces tailleurs créant ainsi l’allure lifestyle de notre époque. Indissociables de cette façon de vivre, les baskets sont devenues chaussures de ville, elles sont portées à 79 % par les Français non pas pour le sport, mais pour le quotidien.

 

En constante mutation, les sneakers s’adaptent aux délires des créateurs pour prendre des allures hyper sportives ou au contraire les transformer en chaussures traditionnelles. Elles se plient aux goûts de chacun en apportant le confort sans oublier le style.

Parmi les nouveautés de ce printemps 2018, on retrouve :

La collaboration Clae x agnès b., qui revisite le modèle phare de Clae, la Bradley, une sneaker naturellement élégante, versatile et confortable qui convient aussi bien à l’homme qu’à la femme. Conçu à partir d’un cuir pleine fleur à l’aspect légèrement satiné, la ligne a été pensée en trois coloris qui n’ont pas été choisis par hasard, le bleu, le blanc et le rouge.

agnès b. a souhaité y apposer ses rayures emblématiques sur le renfort situé à l’arrière de la chaussure, leur offrant un confort et un style unique. Les trois modèles sont livrés avec une deuxième paire de lacets ton sur ton permettant de jouer avec l’allure de la basket.

Collaboration_Clae_x_Agnesb_PE_2018

Les baskets Clae x agnès b. seront disponibles fin février 2018 dans les boutiques et le site agnès b., ainsi que dans une sélection de revendeurs de la marque Clae et sur le site www. Clae.eu au prix de 140€.

 

-Dans cette volonté d’apporter une véritable personnalité aux chaussures confortables, Frédéric Robert est un véritable spécialiste. Après Dior, Kenzo, Lanvin, Hermès, il lance aujourd’hui, Me.Land, sa propre marque de souliers masculins, inspirée de la basket. Le look ne faisant pas tout, il s’adjoint le savoir-faire de l’artisanat italien pour la réalisation de ses pièces, combinant couleurs et matériaux de pointes.

Me_Land_Sneakers

Dans la volonté de s’adresser à tous les types d’hommes, même les plus classiques, il utilise les mêmes techniques pour imaginer des formes moins sportives, mais tout aussi agréables à porter tout au long de la journée.

Me_land_chaussures

 

-Imaginée en 2013 par Caroline Robert et Antonin Waterkeyn, la marque de baskets parisiennes Pairs in Paris entremêle les codes du streetwear et du luxe. La basket est repensée pour devenir unisexe, elle est élevée au rang de soulier de luxe par l’utilisation de matériaux nobles comme le cuir de veau box italien, le caoutchouc souple pour les semelles, le cuir nature pour la doublure, le bronze et les détails en métal doré 14 carats pour les parties habituellement métalliques. Les couleurs varient dans une palette de nuances douces de nude, de blush, de bleus tendres, de verts pastel et de navy profond.

Pairs_in_Paris_PE_2012_Collection_Homme

Pairs_in_Paris_SS2018_collection_femme

Conçues à Paris et produites à Porto, les collections Pairs in Paris sont distribuées dans plus de quinze pays. On les retrouve notamment au Bon Marché Rive Gauche, Selfridges, Bloomingdales, Kapok et NK Stockholm.

 

-Parmi les spécialistes des sneakers, Puma reste un incontournable. Afin d’avoir toujours avoir une longueur d’avance, l’équipementier sportif commercialise depuis novembre dernier la Jamming. Révolutionnaire, ce modèle bénéficie de la toute nouvelle technologie de la marque avec les perles NRGY. Lorsque les billes, présentent dans la semelle de la chaussure, s’entrechoquent et s’unissent, elles offrent un excellent confort accompagné d’un retour d’énergie inégalé.

Pour innover, Puma s’inspire de ceux qui révolutionnent le monde du sport, en se donnant de nouveaux challenges avec leur propre méthode pour surmonter les défis. Cette véritable innovation provient de la technologie de « jamming » offrant une paire tout aussi élégante que confortable, qui accompagne l’utilisateur dans tous ses déplacements. Parce que chacun sa démarche, les billes NRGY bougent librement selon le rythme des pas et s’unissent lorsque le pied se pose sur le sol. Le résultat garantit une aisance incroyable adaptée à chaque mouvement.

La chaussure possède également d’autres caractéristiques telles que la technologie évoKNIT avec l’ouverture type chaussette montante pour un maintien agréable et une allure à la pointe.

Running_Jamming_Forest-Night_Puma

Disponible en vert olive au prix de 160€, la Jamming sera déclinée et distribuée, courant 2018, dans 5 autres tons.

De plus, la marque lance en ce début d’année la Vapormax Plus, avec sa silhouette hybride et minimaliste. Inspirée de deux modèles phares de la marque au Swoosh : la Air Max Plus (pour la tige) et la Vapormax (pour la semelle à bulles). Déjà sortie en coloris « Triple Black », « navy », « Cargo » et « Tiger », la Vapormax revient avec version immaculée comme la neige au prix de 210€.

PUMA_Air_Vapormax_Plus_Triple_White

Disponible depuis le 9 février 2018, la Vapormax Plus Tiple white de Puma est en vente en exclusivité chez Foot Locker (online et dans une sélection de magasins).

 

-Boostées par le succès de la capsule Sport Lab dédiée aux kids, IKKS et New Balance prolongent leur association en ajoutant de nouveaux modèles adultes. Ainsi toute la famille se met au diapason avec 4 coloris pour la femme, 3 pour l’homme et 4 pour les petits.

IKKS_x_New_Balance_SS_2018

IKKS_x_New_Balance_capsule_SS18

La capsule IKKS x New Balance est disponible à partir de mi-février, dans les boutiques IKKS (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Monaco) et sur le www.ikks.com

 

-Pour preuve de cet engouement pour cette chaussure, Louis Vuitton ouvre un magasin éphémère à New York dédié aux sneakers féminines. Ce premier pop-up store est l’occasion de mettre en avant la nouvelle basket LV Archlight, dévoilée le 3 octobre 2017, lors du défilé prêt-à-porter femme printemps-été 2018. Dessiné par Nicolas Ghesquière, ce modèle, au design futuriste s’inspire des baskets des années 1990, est disponible depuis le 2 février au prix de 790€.

Sneakers_LV-Archlight_PE_2018

Pour les fans et les collectionneurs le pop-up new-yorkais de Soho situé au 122 Greene Street, propose un modèle décliné dans une couleur spécifique développé spécialement pour être vendu uniquement dans ce magasin.

 

-Dans cette même logique du bien-être, sans jamais aller au détriment du style, Nénufar imagine la pantoufle d’intérieur inspirée des « slip-on », les baskets sans lacet. Cette idée germe dans l’esprit de William Sance, qui en 2013, étudie en 3e année de l’EDC Business School Filande en Suède. Étant obligé de retirer ses chaussures quand il rentre à la maison, par obligation culturelle, il se sent en décalage avec les pantoufles qu’on lui propose. Dès son retour à Paris, il se lance à la recherche du modèle qui lui correspond, mais devant le peu de choix, il décide de le créer en s’associant à Maxime Thimonier  pour imaginer  Nénufar. Ils confient la réalisation des modèles à la styliste de chaussures, Sophie Le Mière, qui accepte le défi de transformer le chausson en produit mode, en s’inspirant des courants artistiques très graphiques, où le sportswear est au premier plan pour un look décontracté.

Nénufar

Depuis septembre 2017, les nouvelles pantoufles unisexes sont disponibles à la vente avec comme mission de vous accompagner aussi bien à la maison que dans les transports longs, où le confort est nécessaire sans pour autant abandonner son allure trendy.

Nenufar_Pantoufles_mixtes

Pensées avec l’aide d’un podologue, elles sont fabriquées près de Porto au Portugal, dans un atelier familial où les techniques de fabrication artisanale se transmettent de génération en génération. Elles sont conçues en daim et doublées de velours avec une semelle intérieure en mousse à mémoire de forme. Rendez-vous sur le site pour découvrir l’intégralité de la collection entre 89 et 95€.

Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *