Des lunettes oui, mais d’exception

By on 04/06/2013

Dans ce domaine, comme on peut le constater chez tous les opticiens, il y a l’embarras du choix. Toutefois, pour vous qui êtes lassé d’arborer les logos des grandes marques ou le modèle à la mode, et de vous retrouver avec les mêmes montures que toutes les fashonnistas, fashion-spider a sélectionné des nouveautés qui devraient vous séduire.

Lucas de Staël @photo Victor DelfimTout d’abord, la marque Lucas de Staël dont le créateur du même nom n’est autre que le petit-fils du peintre russe Nicolas de Staël. Intransigeant, il a un style reconnaissable à son caractère unique. Pour lui, la création de la lunette est un fabuleux exercice regroupant les interrogations principales du métier de designer : la technicité, la fonctionnalité, l’ergonomie et le style et, pour cela, il allie la tradition artisanale aux techniques modernes.

Sa passion artistique et son amour  du design le conduisent naturellement vers la création industrielle, avec des études à l’ENSCI Les Ateliers, dont il sort diplômé en 2004. Après un stage chez le lunettier IDC, il collabore avec la marque de masques de skis et de lunettes de sport Cébé, puis avec le lunettier créateur Face-à-face en qualité de designer intégré. 2006, année décisive : il fonde sa première marque « Undostrial » et c’est au sein de son atelier du XIème arrondissement qu’il expérimente, avec son équipe, une nouvelle approche de lunettes inventive avec des matériaux encore jamais utilisés pour cet objet.

A découvrir la collection 2nd SKIN entièrement réalisée en cuir pleine fleur tanné végétalement, qui se décline en 5 coloris (violet, noir et 3 teintes de marrons), sous 4 formes et dont la spécificité est d’être sans charnière.

Undostrial  collection 2nd Skin

Sans limite, il créé en parallèle sa marque éponyme relevant de la haute lunetterie 100% française. Réalisées à la main à Paris à l’instar de la haute couture, 3 paires seulement par jour peuvent être fabriquées par artisan.

Atelier Parisien Lucas de Straël

-La première collection «  Once upon a time… » allie plusieurs matériaux, acier/bois  (Merisier, Noyer, Erable, Wengé et Sapelli) ou acier/cuir (essentiellement de veau ou de chèvre). Elle se décline en 11 formes en 12 colories.

Lucas de Straël collection Once Upon a Time

-Depuis Novembre 2012, après le bois et le cuir, Lucas de Staël bouscule les codes avec sa collection « Fabrics » en tissu » avec 6 formes et 4 couleurs (rouge, gris, kaki et gris réfléchissant)

Lucas de Sraël collection Fabrics

Cette innovation technique a été récompensée en Octobre dernier lors du Prix « Monture et Optique » au Silmo d’Or (salon Mondial de l’optique).

Points de vente : uniquement en réseau d’opticiens haut de gamme dont Francis Klein : 30 rue Bonaparte 75006 Paris, Caroline Joo : 2 rue des Archives 75004 Paris, Bruno Zana : 230 rue de la Convention 75015 Paris, Christophe M : 24 rue Trebois 92300 Levallois-Perret.

Etnia Barcelona

Destinée aux clients qui souhaitent se démarquer par leur apparence, cette marque indépendante de lunettes a pour principale caractéristique d’être la plus créative et  la plus colorée du secteur de l’optique international. Son créateur, David Pellicer, laisse libre court à l’imagination débordante de son équipe de jeunes créatifs.

-Son but se différencier et se placer en tête du secteur international de l’optique sans pour autant délaisser les moindres détails pour une production parfaite.

-Sa force : sa propre palette de couleurs fabriquée en exclusivité par son partenaire milanais.

ETNIA BARCELONA

Etnia Barcelona a commencé à se faire remarquer avec sa première collection innovante IBIZA, dont la spécificité était des couleurs fluo qui brillaient dans le noir. Un an plus tard, après l’implantation de son propre réseau de distribution aux Etats-Unis et sa participation très remarquée au salon New-Yorkais « The Vision Pro », c’est la consécration : présence systématique sur les marchés européens les plus importants  par l’intermédiaire des salons les plus significatifs de New-York, Milan et Paris et une exportation actuelle sur les 5 continents avec plus de 7000 points de vente.

Pour le Printemps-Eté 2013, baptisée PARIS-TOKYO, la collection se veut atypique et avant-gardiste en rendant hommage à la mode et à la technologie au travers de 3 modèles solaires unisexes représentant une époque, un style et une façon de voir la vie.

Le modèle NH206 s’inspire des formes «  écran » des années 80, avec un style futuriste.

 ETNIA BARCELONA collection Paris-Tokyo modèle NH206

Le modèle AF206 se nourrit des influences des années 60, style Yoko Ona

ETNIA BARCELONA collection Paris-Tokyo modèle AF206

Le modèle JL406 adopte la forme la plus hipster, dans le style « rock star ».

ETNIA BARCELONA collection Paris-Tokyo modèle JL406

Ces trois montures sont disponibles dans plus de 46 combinaisons de couleurs. Les verres minéraux, fabriqués par Barberini en Italie, font partie des meilleurs sur le marché avec une résistance aux chocs, à l’électricité statique et aux rayures. Ils supportent les températures les plus élevées, garantissent la meilleure protection UV, minimisent les reflets et apportent un des plus grands conforts de vision, bien supérieur à celui des lunettes conventionnelles.Nobuyoshi Araki

Créative jusqu’au bout, Etnia Barcelona a demandé au photographe japonais Nobuyoshi Araki, artiste contemporain reconnu, de créer la nouvelle image de la collection PARIS-TOKYO en apportant sa vision artistique et irrévérencieuse.

A vous de choisir votre style, différenciez-vous par cet accessoire qui, à coup sûr affirmera votre personnalité.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *