Exposition Tan Giudecelli

By on 13/07/2018

Si pour la jeune génération, Tan Giudecelli n’évoque pas forcément une marque de mode, elle fait partie néanmoins des noms qui ont marqué toute une génération de Jet setters. C’est pourquoi, Pierre Passebon, a souhaité rendre hommage à ce créateur atypique, avec une exposition parisienne consacrée à ses œuvres passées et présentes permettant ainsi, au plus grand nombre, de découvrir ou de redécouvrir le parcours d’un dandy excentrique de la mode, arrivé dans la capitale il y a plus d’un demi-siècle.

 

Né il y a 84 ans en Indochine, d’une mère vietnamienne et d’un père mi-indochinois, mi-corse, Tan Giudecelli fait partie de la génération des boat people obligée de fuir leur pays pour survivre. Sa vie bascule à paris en 1956, lorsqu’il rencontre Christian Dior, qui surprit par son allure très moderne, alors qu’il arbore une veste de paysan chinois gris perle avec un pantalon de l’armée américaine, l’engage comme arpette dans l’atelier de Madame Ida.

En 1962, il entre comme styliste chez Chloé, mais quitte la maison, pour créer en 1964, sa propre marque Mic-Mac, nom trouvé par Françoise Sagan, qu’il gardera 10 ans.

En 1974, il présente une collection couture Tan Giudecelli, puis en 1975, il lance T13, une ligne de prêt-à-porter.

En 1988, il entre chez Hermès où il reste jusqu’en 2012.

exposition_Tan_Giudicelli_©_Olesya_Okuneva

Si l’exposition présente peu de robes, elle propose en revanche d’admirer de nombreux croquis passés et présents, des photos, des parfums, ainsi que de sublimes bijoux démontrant l’étendue de l’univers créatif de cet éternel jeune d’esprit.

exposition_Tan_Giudicelli_Croquis_©_Olesya_Okuneva

exposition_Tan_Giudicelli_photos_©_Olesya_Okuneva

exposition_Tan_Giudicelli_Parfums_©_Olesya_Okuneva

Exposition_Tan_Giudicelli_Bijoux_©_Olesya_Okuneva

Exposition Tan Giudecelli « Dessins et Accessoires » : du 29 juin au 28 juillet 2018

Galerie du Passage : 20/26 Galerie Vero-Dodat Paris 1er

Ouverture de 11h à 19h du mardi au samedi.

 

Texte : Frédéric Blanc / Photos : Olesya Okuneva

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *