Folie Textile, l’exposition incontournable de ce printemps

By on 03/07/2013

Affiche Folie Expo Folie Textile

Avec l’arrivée tardive des beaux jours, fashion-spider vous invite à une ballade, à 40 minutes de Paris, au Palais Impérial de Compiègne pour allier le plaisir de flâner dans les magnifiques jardins du Château et découvrir aux heures chaudes l’exposition « Folie Textile, Mode et décoration sous le Second Empire», dans la fraîcheur des murs du Palais.

Exposition folie textile au Palais Impérial de Compiègne

Vue générale de l’exposition , le second empire marque le début de la haute couture incarnée par le couturier Charles Frédéric Worth ( 1825-1895).

Fauteuil dit « confortable » provenant du château de Saint-Cloud et robe du soir portée pour les bals ou dîners mondains.

Organisée par les musées nationaux du Palais de Compiègne, le musée de l’impression sur étoffes de Mulhouse et la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais, l’exposition est une merveille  de richesse textile qui saura séduire les amoureux d’étoffes, mais également d’histoire qui est retracée au travers de l’art de la décoration et de la mode.

Exposition Folie Textile au Palais de Compiègne

« Visite », nom donné à une veste d’après-midi confectionnée à partir d’une soir japonaise, coupe et confection d’origine Européenne. Fauteuil dit « confortable » capitonné tapissé de soie que l’on nomme « Pékin » lorsqu’elle présente un motif à rayures verticales alternant matité et brillance.

Robe d’intérieur en serge de laine imprimé à motifs inspirés des cachemires indiens. Immense châle en cachemire d’Inde, tissé et réservé à une riche cliente. Tenue d’enfant.

En effet, dans ces deux domaines, le textile a connu un remarquable engouement sous le Second Empire (1852-1870), encouragé tant par les fastes de la cour de Napoléon III et d’Eugénie que par le développement sans précédent de l’industrie. Les robes à crinoline requièrent des mètres de tissu et des accessoires toujours plus nombreux. La décoration intérieure des palais impériaux ou des hôtels particuliers fait elle aussi la part belle aux textiles qui tapissent les murs et le mobilier. Cette matière devient à cette époque le symbole de richesse et du confort.

Robe à disposition et l'art du tapissier

Robe à disposition créée à la fin des années 1840. Bon marché, elle est vendue en « kit », prête à coudre dans une boîte avec le métrage nécessaire.

L’art du tapissier: sous le second empire les tapissiers Parisiens jouissent d’une renommée internationale.

Les innovations techniques, la création des premiers colorants artificiels et la diffusion de l’impression sur étoffe du Second Empire sont mis en avant, parfois pour la première fois, avec des lés de tissus, de vêtements ou de mobiliers aux couleurs et motifs à la mode de l’époque où fleurs, rayures et ornements orientalistes envahissent les textiles.

Lés à motifs-échantillons Musée Impression sur étoffes et  archives de la Manufacture de Prelle

Manufacture Thierry-Mieg & Cie: échantillons avec oiseaux, coraux, coquillages et flore coton, toile imprimée à la planche. Collection Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse . Photo: David  Soyer.

Dessin Artur Martin, lé en soie à décor en grisaille rocaille sur fond rouge ponceau. 1824. Archive de la Manufacture de Prelle.

Lé à motifs de palmes et de fleurs composites sur fond noir. 1869. Toile de coton imprimée à la planche.Collection Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse . Photo: David  Soyer.

Une évocation des ateliers du tapissier et de la couturière présentent les étapes de mise en forme des textiles et de leurs indispensables accessoires (passementeries, dentelles, broderies et rubans…). Le visiteur peut aussi découvrir les multiples applications du textile dans la vie des contemporains de la haute société du Second Empire, à travers une série de panoramas mettant en scène les textiles dans la diversité de leurs usages : reconstitution de l’appartement d’un invité de la cour, évocation de la chambre de l’impératrice Eugénie à l’Elysée par son lit somptueux présenté  pour la première fois depuis sa restauration.

Reconstitutions appartements d'invités et  de résidences impériales

Reconstitution d’une résidence impériale et d’une chambre d’invité.

Lit de l'impératrice Eugénie

Lit à colonnes de l’Impératrice Eugénie au Palais de l’Elysée.

Près de deux cents œuvres, vêtements, textiles d’ameublement mais aussi peintures, aquarelles et photographies complètent l’exposition de façon à mieux comprendre la richesse de l’époque. Autre exclusivité, habituellement gardées en lieu sûr pour des raisons de conservation, les collections de vêtements de l’impératrice Eugénie et de la Princesse Mathilde, cousine de Napoléon, y  sont visibles.

Robe de jour de la Princesse Simone et "visite" de la Princesse Mathilde_ exposition Folie Textile

Robe de jour ayant appartenu à la Princesse Mathilde avec châle en soie, faille et mousseline tuyautée vers 1867 et « Visite » de la Princesse Mathilde en soie brodée et laine,1869. Musées et Domaine du Palais de Compiègne.

Pour clôturer ce passage dans le temps un visite obligatoire s’impose à la boutique du musée où une réelle recherche a été faite  afin de proposer une sélection de produits dignes de l’exposition mêlant habillement, accessoires et décoration d’intérieur pour rester dans l’ambiance.

Sélection boutique RMN-GP

 Bel assortiment d’objets du quotidien, sélectionnés par la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais, à la boutique du Palais impérial de Compiègne.

Pour les gourmands une pause est à prévoir au salon de thé situé dans le jardin où gâteaux maison côtoient une des plus grande sélection de thé.

Folie Textile : Palais Impérial de Compiègne                                                                                                    Du 7juin au 14 Octobre 2013

Ouvert tous les jours, sauf le Mardi de 10h à 18h (dernière administration à 17h15)                           Tarif : 9€, Tr : 7€, 7,50€ Tarif de groupe à partir de 10 personnes, incluant les collections permanentes.

Gratuit pour les moins de 26 ans, les adhérents des sociétés d’amis des Musées Nationaux du Palais de Compiègne, et le Ier dimanche de chaque mois.

Accès depuis Paris : en voiture : Autoroute A1, sortie n°9 vers Compiègne Sud. En train : départ Gare de Lyon (40 minutes environ).

Pour les fans et ceux qui n’auront pas pu se rendre à cette exposition, Folie Textile s’installera au Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse, et sera enrichie par la présentation de mouchoirs imprimés conservés au MISE rendant compte des grandes réalisations urbanistiques qui changent le visage de Paris, et des Expositions Universelles de 1851, 1855 et 1867 où le monde entier vient admirer les nouveautés techniques. Ils sont également le témoin des événements civils et militaires de l’Empire, comme la guerre de Crimée, et de l’expansion coloniale.

Musée de l’Impression sur Etoffes: 14 rue Jean-Jacques Henner, 68072 Mulhouse

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *