Hit de l’année 2016 : le foulard

By on 06/02/2016

Phénomène de mode, les accessoires ont indéniablement la cote. Après la période de folie autour du sac, des chaussures, des gros colliers, des lunettes de soleil par tout temps…, les hommes n’échappant pas non plus à cette tendance avec la remise au goût du jour du nœud papillon, des boutons de manchettes, de l’incontournable sac et de l’arrivée de la pochette du soir. 2016 annonce le retour d’un accessoire oublié, le foulard.

Repéré discrètement lors des dernières fashion weeks sur les podiums internationaux, son arrivée s’est confirmée durant les présentations commerciales. Cet accessoire féminin et masculin apporter une note d’originalité et offre douceur et chaleur au moindre courant d’air.

Foulards_Paris_Fashion_week_ete_2016-Chanel_Lanvin_Issey_Miyake_Officine_GeneraleChanel, Lanvin, Issey Miyake, Officine Générale

Pour ceux qui souhaitent investir dans un accessoire vraiment différent, Swann Hostein est incontestablement la marque à adopter. Créatrice monégasque, Swann est une collectionneuse et une voyageuse et cela se ressent dans ses créations atypiques et uniques, qui invitent au dépaysement.

Attachée aux règles de la confection traditionnelle, elle réalise une véritable métamorphose des matières par des mélanges inattendus comme la soie agrémentée de plumes et de fourrure. Intemporelles, ses créations se portent en toutes saisons, et apportent le plus qui fait toute la différence dans une tenue.

Swann_Hostein_Foulards_Femme

Avec un esprit ouvert et doté d’une imagination débordante, elle propose aux dandys des accessoires originaux . Créés à l’origine dans des matières plutôt féminine, ils deviennent de réelles pièces à destination masculine, grâce à des associations habilement choisies. La fourrure trouve naturellement sa place chez les hommes et se décline même dans des nœuds papillon qui viennent compléter sa ligne.

Swan_Hostein_Foulards_et_Noeuds-Papillon_Homme

 

Sasha Berry est née dans l’imagination d’Angélina Ober, jeune trentenaire venue d’Ouzbékistan. Elle s’est nstallée à Paris pour le lancement de sa ligne de foulards dont l’inspiration principale est l’art contemporain. Au travers de ses créations, cette femme d’affaires a souhaité exprimer tout ce qui la caractérise dans la vie : l’amour de son pays et de la filature, l’art contemporain qu’elle découvre au cours de son passage à Londres, ses études de marketing et enfin la mode qui fait partie intégrante de sa vie et dont elle a appris les bases à Dubaï en tant qu’assistante de la rédactrice du magazine Mojeh.

Pour le printemps-été 2016, l’art reste la base créative. On y retrouve de nombreuses inspirations comme les motifs des ikats, tissage traditionnel ouzbek, celles du graffeur JonOne, de l’artiste britannique Damien Hirst, des messages de paix issus des textes de Bob et Roberta Smith «  Make Art not War » ainsi que le thème de circonstance « Peace & Love » dans lequel se juxtaposent des influences d’Andy Warhol et Takashi Murakami pour un été Pop Art.

Sasha_Berry_Foulards_PE_2016

Un clin d’œil à Paris, ville par excellence de l’art et du romantisme, est fait au travers des cadenas d’amour ou de graffiti baptisés « Lock & Love » et « Street Love », des présents parfaits pour la Saint-Valentin.

Sasha_Berry_Foulards_Saint_valentin_2016

 

Les foulards Petrusse sont le résultat d’une révélation. En effet, alors qu’elle était encore antiquaire et galeriste, la néerlandaise Petrusse Reynen découvre en 1996, à l’occasion d’un voyage en Inde, l’univers des tisserands de cachemire, qui travaillent sur des métiers à tisser ou tissent encore à la main dans le respect des traditions ancestrales. Fascinée par cette découverte, elle décide de créer sa première collection et de réintroduire par la même occasion en France le motif cachemire. Avec les années, les impressions et les matières ont évolué pour des foulards se déclinant au féminin et au masculin.

Petrusse_Foulards_PE-2016

Installés au sud de Bordeaux, plus précisément à Langon dans la Maison édifiée en 1860 par le grand-père de François Mauriac, ses ateliers sont devenus de réelles références dans le domaine du foulard avec, en plus, l’élaboration en plus des collections commerciales des pièces spéciales sur mesure.

Petrusse_Foulard_Printemps-ete_2016

Le savoir-faire de la Maison Petrusse est reconnu à tel point que les plus grands musées et châteaux font appel à son inspiration pour traduire sur des fins tissus toute la noblesse de leur patrimoine.

 

Maison Passage est spécialisée dans la création de châles, d’écharpes et de foulards de haute qualité dessinés dans ses ateliers parisiens et fabriqués au Népal dans une sélection très pointue de matières uniques, telles que le cachemire, la laine, la soie et le coton.

Le choix du Népal n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt le résultat de longues recherches à travers le monde pour offrir aux clients le meilleur de la qualité grâce au travail artisanal des tisserands des plaines de l’Himalaya. Chaque pièce est traitée avec rigueur et savoir-faire pour garantir une texture douce et raffinée dans une large palette de couleurs réalisées à partir de pigments naturels.

Maison _passage_Foulards_Imprimés-PE_2016

Le raffinement et l’originalité des produits ont conduit Maison Passage à être distribuée dans plus de 150 points de vente ultra pointus à l’international comme chez Paulie and Me à Paris.

 

Comment transformer un foulard en symbole d’amour ? C’est le pari que s’est lancé la nouvelle marque de foulards Anna & Co avec un concept novateur permettant, grâce à des boutons en nacre polie et irisée ornant les modèles, d’associer ou de dissocier une ou plusieurs écharpes. C’est dans l’observation de nos comportements affectifs que la marque a puisé son inspiration. En permettant d’emprunter à sa moitié son foulard imprégné de son odeur et de son parfum, pour la boutonner à la sienne, l’être aimé reste au plus près de soi, tel le doudou de notre enfance.

De fabrication Made in France, dans une maison de tradition lyonnaise, ces étoffes sont composées de 70% laine et 30% soie pour un tomber impeccable et dans un choix de 6 modèles unis pour une colorimétrie toujours en adéquation avec vos tenues ainsi que 3 modèles à motifs issus du bestiaire fantastique et 8 modèles d’inspiration citadine pour plaire autant à la gente féminine que masculine.

Anna_&_Co_foulards

A l’approche du 14 Février, Anna & Co se positionne comme un des choix les plus sûrs destiné aux amoureux pour qui un éloignement, même court, est difficilement supportable.

 

Formée à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Elsa Poux s’exprime seule ou avec la complicité de quelques artistes invités sur ses foulards Mapoésie depuis 2010. Sa passion pour les motifs et les couleurs l’a fait plonger dans différentes cultures ethniques et dans les savoir-faire ancestraux pour la réalisation de ses pièces. Qualifiée comme une digne héritière de l‘artiste russe Sonia Delaunay, jugée en son temps comme la reine de l’abstraction, Elsa Poux impose son art et son identité graphique forte dont la modernité n’exclut pas les tradition ancestrales en choisissant de faire imprimer ses créations aux cadres. Par cette technique artisanale, formes et trames apparaissent et se composent patiemment, couleur après couleur, à chaque passage de cadre.

Mapoesie_Foulards_PE_2016

Les collections se déclinent au féminin comme au masculin et sont complétées par des pièces life style avec de la papeterie, des coussins, des cabas, des pochettes et des plaids pour apporter une note artistique et colorée à chaque moment de la vie.

MAPOESIE_collection Lifestyle

 

Antagoniste est le symbole parfait de notre époque. En réunissant le savoir-faire ancestral des soieries de la région de Lyon et l’utilisation des dernières technologies numériques pour l’impression de ses motifs, Angélique Robin joue sur les contrastes des générations. Non contente de retenir le meilleur des techniques d’hier et d’aujourd’hui, elle impose son univers sombre et sa passion des tatouages pour parer ses pièces de symboles chamaniques, de totems, de crânes, de fleurs baroques et figures géométriques dans des couleurs foncées.

Foulards_Antagoniste_PE_2016

Pour preuve que modernité et conservatisme ne sont pas ennemis, Antagoniste s’est également spécialisée pour les dandys dans la pochette de costume en soie apportant une touche rock aux tenues classiques.

Foulards_et_pochettes_Antagoniste_PE_2016

En vente à Paris chez Paulie and Me.

 

Dans le même esprit, Alice in Tatoo Salon est un projet créatif, qui trouve son inspiration dans le tatouage en transférant cette vision à la garde-robe des amateurs de cet art. Le vêtement étant une seconde peau, alors pourquoi ne pas le tatouer ?

Devant le succès d’une première capsule en 2013 imaginée en collaboration avec un professionnel, la marque a décidé d’étendre le concept à l’ensemble des collections en collaboration avec un artiste de tatouage à la renommée internationale. Les foulards ne pouvaient être écartés des pièces phares de la marque et ils apportent une réelle touche d’originalité.

Alice_in_Tatoo_Salon_Foulards

En vente chez Colette.

 

Acquérir une pièce Heart Heart Heart revient à s’offrir une petite partie du Brésil. En effet, depuis 2011, Iracema Trevisan créé des pièces en séries limitées et numérotées telles de véritables œuvres d’art s’inspirant de la culture et des icônes brésiliennes à l’image de l’architecte Lina Bo Bardi, de la créatrice de bijoux Christine Yufon ou de la Princesse Paola D’Orléans.

Heart_Heart_Heart ©FePinheiro

Après des études de mode à Sao Paulo, Iracema rencontre le créateur Alexandre Herchovitch dont elle devient l’assistante tout en étant parallèlement bassiste dans le groupe d’électro-indie CSS. Son envie de voler de ses propres ailes la mène à Paris en 2008 où elle s’inscrit à l’IFM pour réaliser des études de design textile. Après quelques expériences dans différentes maisons, elle lance sa propre marque de foulards, fabriqués en France et en Italie, dans un style singulier et au luxe discret dans les matières les plus nobles telles que la soie et l’étamine de laine. Les couleurs éclatantes, les effets 3D, les imprimés inspirés de la flore et de la faune brésilienne ainsi que les broderies sont une véritable invitation au voyage.

Heart_Heart_Heart_treeknots

 

Paul Smith, le roi du prêt-à-porter anglais, a bien compris que l’accessoire est indissociable du vêtement. Ses boutiques sont d’ailleurs de vraies mines d’or pour trouver les plus qui font toute la différence des looks à forte personnalité dans le respect des traditions. Les foulards sont bien évidemment présents dans la maison pour apporter la note de fantaisie chère au créateur.

Paul_Smith_Foulards

 

Antik Batik est la marque par excellence pour les amoureux des contrées lointaines. Gabriella Cotese, italienne de naissance et Parisienne d’adoption, a parcouru le monde et s’est inspirée de ses découvertes pour la création de sa marque lors de son voyage à Bali où elle découvre la technique du batik auquel elle ajoute l’antik pour sa première collection de paréos. S’ensuit l’Inde où elle s’initie à la broderie et au bandhani, procédé artisanal de teinture qui entraînera la naissance de la marque Antik Batik en 1992.

Antik_Batik_Foulards_PE_2016

Ces foulards, fortement imprégnés d’artisanat, correspondent parfaitement au grand retour en grâce de la mode ethnique qui a fait un come back très remarqué lors des présentations des collections estivales.

 

Jean-Charles de Castelbajac, adepte de l’accessoire, a bien compris que le foulard était celui en devenir et lui consacre l’intégralité de sa nouvelle collection. On y retrouve ses imprimées fétiches comme l’ange, la colombe, les mains et aussi des imprimés géométriques où la couleur prend toute son importance.

Jean-Charles_de_Castelbajac_Foulards_PE_2016

Toujours créatif il transforme ses morceaux d’étoffes en tenues idéales pour aller à la plage en les assortissant à sa nouvelle ligne de cabas.

 

L’Italie est réputée pour ses tissus et ses soieries et la maison Faliero Sarti fait partie des acteurs incontournables des producteurs de tissus qui représentent le vrai Made In Italie depuis 1948. Aujourd’hui, c’est Monica Sarti, petite fille du fondateur de cette entreprise familiale, qui en a pris les rênes au début des années 90. Face aux changements de consommation et surtout l’ouverture du marché à des pays plus compétitifs, Monica commence à réfléchir sur la diversification de l’entreprise en s’intéressant aux écharpes. Experte en tissus, elle crée la révolution dans ce domaine en transformant le poids par la souplesse qu’elle fait rimer avec légèreté. Les foulards Faliero Sarti sont devenus de véritable référence et sont distribués dans plus de 1800 points de vente à travers le monde.

Foulards_Faliero_Sarti_PE_2016

L’éclaireur, précurseur et visionnaire, a fait partie des premiers à vendre ces produits d’exception et propose depuis Janvier 2016 la nouvelle collection inspirée du « Petit Prince » de Saint Exupéry.

 

L’esprit italien se retrouve également dans les modèles Manila Grace dont les lignes de prêt-à-porter sont distribuées dans plus de quarante boutiques en propre en Italie et à l’étranger ainsi que dans un millier de multimarques. La styliste Alessia Santi, fière de son Made in Italie, s’adresse à une femme libre et exubérante qui souhaite affirmer son style au travers d’une mode aux imprimés vifs et colorés tout en restant intransigeante sur la qualité.

Désireuse de s’adresser au plus grand nombre, elle propose différentes lignes afin de satisfaire tous les types de femme. Différents accessoires viennent compléter les tenues dont des foulards réalisés dans les matières les plus soyeuses pour un contact agréable et dans une large palette de couleurs et de motifs permettant de compléter chaque tenue.

Manila_Grace-Foulards

Manila Grace a ouvert son premier point de vente parisien depuis Mars 2015 au 200 boulevard Saint Germain.

 

Dans cette période troublée que nous vivons, il est impossible de clore cette sélection sans vous présenter à nouveau les foulards en soie d’Ana Quasoar, qui a choisi la colombe, synonyme de paix et d’amour, pour sa collection permanente. Cette image est tout à fait logique, quand on sait qu’Ana fait partie du cercle très fermé des créatrices de robes de mariées à la renommé internationale.
Bien plus qu’un symbole, ces étoles proposées dans trois colories permettent un accord parfait avec toute votre garde-robe.

Ana_Quasoar_Foulards

Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *