LA SERIE N° 3 : Spécial Haute Couture Printemps-Été 2018

By on 25/02/2018

Fashion-Spider_LA_SERIE_N3_On_Aura_Tout_Vu_Couture_PE_2018_©_Veronique_dupard_MandelSummum de la mode, la haute couture est un incontournable de Paris, sa fashion week fait déplacer les journalistes et les clientes internationales. Son calendrier de plus en plus rempli par des maisons issues des quatre coins du monde répond à une demande de nouvelles clientes, de plus en plus nombreuses à la recherche de tenues exclusives faites à leurs mesures.

 

 

 

 

 

 

Robe: ON AURA TOUT VU

Si aujourd’hui, une nouvelle génération de créateurs tente de démocratiser la haute couture, elle doit rester un art et la vitrine d’un savoir-faire en constante évolution au service de la mode et la beauté de la femme. C’est pourquoi LA SERIE N° 3 se focalise sur huit maisons qui ont prouvé leurs talents depuis de nombreuses années. Soutenus par de nombreuses clientes et personnalités, adeptes de leur style très personnel, ces noms, qui ont tous défilé en cette fin janvier dans la Capitale de la mode, sont aujourd’hui des ambassadeurs de Paris.

Pour accompagner ces tenues d’exception, les diamants des maisons De Beers et Djula s’associent à merveille, afin de rendre la femme toujours précieuse.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_ALEXANDRE_VAUTHIER_Haute_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

ALEXANDRE VAUTHIER : grande blouse dos nu à jabot en organza blanc sur bermuda en cuir verni.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_On_Aura_Tout_Vu_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

ON AURA TOUT VU: Body, en tulle illusion seconde peau, noir rebrodé de cristaux Swarovski sur robe courte en crêpe de soie japonais, Tango Textile Chirimen, rehaussée d’une structure cage en satin et tulle asymétrique . Bijoux en cristal assortis.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_Stephane_Rolland_Haute_Couture_PE_SS18_De_Beers_Joaillerie_©_Veronique_Dupard_Mandel

STEPHANE ROLLAND : Top asymétrique avec jupe en crêpe mousse blanc, brodée de rhodoïds de cuir or et argent. Parure en or et diamants : DE BEERS.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_De_Beers_Joaillerie_Stephane_Rolland_Haute_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

DE BEERS collection AURA, haute joaillerie : Boucles d’oreilles en or blanc et diamants blancs : 3.08 carats, collier en or blanc et diamants blancs : 27.65 carats et bague en or blanc et diamants blancs, diamant central de 5.03 carats, poids total : 6.05carats.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_CHRISTOPHE_JOSSE_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

CHRISTOPHE JOSSE : Casaque en tulle brodée de plumes d’autruche glycérinées calcaires. Jupe en lin craie rebrodée de jours échelles métalliques.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_AZZARO_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

AZZARO COUTURE : Robe en voile de mousseline rebrodée de paillettes noires. Boucles d’oreilles en diamants noirs et blancs, bracelets de main en or blanc et diamants blancs : DJULA.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_JEAN_PAUL_GAULTIER_Haute_Couture_PE18_©_Veronique_Dupard_Mandel

JEAN PAUL GAULTIER : Petite robe hypnotique de crêpe double face bicolore à franges cinétiques. Bottes en cuir bicolore assorties.

FASHION-SPIDER_LA_SERIE_N3_Zuhair_Murad_Couture_PE18_Djula_Joaillerie_©_Veronique_Dupard_Mandel

ZUHAIR MURAD : Jumpsuit ajusté en tulle de soie nude entièrement brodé «sable or» et franges en perles de «Svatsikas». Ceinture en cuir rose sable avec détails métalliques porté en collier. Bague articulée en or jaune et diamants blancs : DJULA.

Fashion-Spider_LA_SERIE_N3_Georges_Chakra_Couture_PE_2018_©_Veronique_Dupard-Mandel

GEORGES CHAKRA : Combinaison-pantalon en crêpe blanc et tulle brodé de petites fleurs et strass «Love», traîne en organza et tulle. Boucles d’oreilles en or blanc et diamants : DJULA.

Stylisme : Frédéric Blanc

Photos : Véronique Dupard-Mandel

Modèle : Eva Shmidt / DMG Agency

Coiffure et Maquillage : Sébastien Poirier avec les produits coiffants Catwalk et Bed Head par TIGI®, Coloration avec Copyright©olour par TIGI®.

Soins de la peau : crème Orchidée Impériale, Huile en Eau Abeille Royale, Météorites Base, L’Or – Guerlain. Teint : Lingerie de Peau et Terracotta Light – Guerlain. Bouche et Yeux : Retro Matte Liquid Lipcolour Metallics – M.A.C Cosmetics

Making of et assistante-stylisme : Olesya Okuneva

Retouches photos: Véronique Dupard-Mandel et Sébastien Poirier

Production: Fashion-Spider.

 

En totale adéquation avec ces looks hors du commun, la prise de vue a été organisée à la Galerie Lumières où Régis Mathieu fait dialoguer deux de ses passions : la mécanique automobile et le mécanisme des montres, qu’il éclaire par des lustres issus de ses créations contemporaines accompagnées de ses collections de pièces anciennes, à l’occasion de l’exposition : Lumières sur « Mécaniques et Mécanismes ».

Cette installation reflète le goût de l’éclectisme de l’artiste, dans lequel il aime mélanger l’inattendu et le contradictoire. Les lustres précieux éclairent ici les moteurs d’exception de Bugatti, Ferrari, Hispano-Suiza…, issus de la Cité de l’Automobile de Mulhouse (collection Schlumpf). Parallèlement on y retrouve également, une partie des collections du Musée de l’Horlogerie de Provence mettant à disposition quatre siècles de mécanismes horlogers provenant des manufactures les plus réputées comme Patek Philippe, Breguet, Chopard…

Ouverte depuis 2013, la Galerie Lumières propose des éclairages anciens et contemporains soigneusement édités, plaçant ces objets dans une perspective historique des arts décoratifs. Très proche également du milieu de la mode, l’artiste lustrier, reconnu par les Monuments Historiques en France ainsi qu’à l’international, est un des partenaire privilégié des grands décorateurs pour illuminer des boutiques de luxe comme Cartier, Vacheron-Constantin, Chaumet, Chanel, Vuitton, Guerlain…. Pour lesquelles, il réinvente des lustres modernes sur-mesure.

En total adéquation avec l’esprit des lieux, LA SERIE N° 3 a pris tout naturellement sa place dans cet univers de luxe extrême.

Merci à Philippe Renaud, Régis Mathieu et la Galerie Lumières.

 

Exposition : Lumières sur « Mécaniques et Mécanismes » du 18 janvier au 15 mars 2018.

Galerie Lumières / Régis Mathieu : 2 rue de Miromesnil, Paris 8.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *