Les tendances des grandes Fashion Weeks Printemps-été 2019



By on 12/10/2018

La Fashion Week, prêt-à-porter féminin, se déroule deux fois par ans sur quatre semaines dans quatre villes, à savoir : New York, Londres, Milan et Paris. C’est l’occasion pour les stylistes de mode, débutants comme créateurs reconnus mondialement, de montrer leurs talents et de lancer les futures tendances. Une fois de plus, cette année, ces semaines de la mode n’ont pas été décevantes, voici un résumé des tendances aperçues pendant les défilés.

 

À New York : première étape réussie.


Cette première semaine a permis de se faire une idée sur les must-have du moment :

Les imprimés : ils offrent originalité et force aux tenues. La tendance du moment est au léopard. En veste, en robe ou encore en accessoire, le style animalier s’adapte parfaitement à toutes les personnalités, il a déjà été adopté par les célébrités comme Kendall Jenner.

Defilés_New-York_Calvin_Klein_et_Tom-Ford_PaP_PE_2019Calvin Klein, Tom Ford

Les couleurs vives : cette année, finis les couleurs sobres et les styles grisâtres. Le petit plus : les créateurs ont décidé de mettre en avant les tons vifs tels que le bleu électrique sur des pièces en peau ou encore des tailleurs.

Defiles_New-York_Escada_et_Longchamp_PaP_PE_2019Escada, Longchamp

 

À Londres : les débats actuels au cœur des collections.

Les designers ont profité de l’actualité pour créer des modèles mettant en valeur les femmes, leurs courbes, leurs morphologies dans des pièces qui montrent elles aussi leur opinion. Des coiffures presque anarchiques aux lèvres colorées, la femme ne passe pas inaperçue en Angleterre. L’indémodable trench a également été très présent sur les podiums, ainsi que les vêtements asymétriques, considérés comme LA grande tendance de cette semaine de la mode londonienne.

Defiles_londres_Gareth-Pugh_et_Matty-Bovan_PaP_PE_2019Gareth Pugh, Matty Bovan

Defiles_Londres_Burberry_et_Ports_1961_PaP_Femme_PE_2019Burberry, Ports 1961

Defile_Londres_ Victoria-Beckham_et_Christopher_Kane_PaP_PE_2019Victoria Beckham, Christopher Kane

 

À Milan : entre passé et pastels.

L’Italie a encore su faire parler d’elle avec le revival des années 1980, le vintage sixties et hippie. En ce qui concerne les couleurs, le mixe violet intense et bleu canard, ainsi que les pastels revisités ont été à l’honneur.

Defiles_Milan_MaxMara_et_N21_PaP_Femme_Printemps-ete_2019Max Mara, N°21

Defiles_Milan_Etro_et_Dolce-and_Gabbana_PaP_Femme_PE_2019Etro, Dolce and Gabbana

Defiles_Milan_Blumarine_et_Sportmax_PaP_femme_PE_2019Blumarine, Sportmax

Defiles_Milan_Giorgio-Armani-et_Marco_de_Vincenzo_PaP_PE_2019Giorgio Armani, Marco de Vincenzo

Le défilé Moschino a été un des moments forts des collections milanaises, grâce au génie inimitable de Jeremy Scott, qui a imaginé une collection en pleine cohérence avec l’ADN de la Maison. Le final a époustouflé l’assistance avec Gigi Hadid en mariée, arborant une robe spectaculaire ornée de papillons en vol. La marque a par ailleurs récemment ouvert sa boutique en ligne Love Moschino sur Yoox.

Defile_Moschino_PE_2019Moschino

 

À Paris : des pièces pour tous les styles.

Aux défilés de la Ville lumière, couleurs noires et allures futuristes ont été les tendances phares de cette semaine. L’honneur a également été donné aux micros sacs et lunettes XXL pour un style décalé. Le blanc et noir ont en effet dominé sur les podiums, ce qui donne des allures d’enterrement chic à certains défilés comme chez Guy Laroche ou encore Rick Owens qui assortit le bicolore aux lignes architecturales.

Defiles_PaP_Femme_Guy-Laroche_et_Rick-Owens_PE_2019Guy Laroche, Rick Owens

Les deux défilés incontournables de Paris restent bien sûr ceux de Chanel par Karl Lagerfeld avec pour thème « L’amour à la plage » et celui de Saint Laurent par Anthony Vaccarello avec leurs mannequins défilant les pieds dans l’eau.


Chanel

 

Saint Laurent

Maya Verte

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *