Transegeria – le Pari(s) du Genre à la Alfalibra Gallery

By on 12/08/2018

Dans cette année riche en actualités sur les communautés LGBT+, la Alfalibra Gallery met à l’honneur le transgenre et ses égéries dans sa programmation d’expositions événements « Transcendance », pour ne pas oublier que derrière l’engouement « fashion », toutes ces personnalités ont fait évoluer les mentalités.

 

Après une première édition coup de poing et avant-gardiste de l’exposition en 2011 à Paris, et une tournée en 2012 au Canada, où elle a été sélectionnée par le gouvernement canadien, Transegeria revient en 2018 sous une forme nouvelle en s’inscrivant dans une actualité LGBT+ bouillonnante. En effet entre Marche des fiertés et Werq The World Tour RuPaul’s Drag Race en juin, le Festival d’Avignon en juillet dont le thème de cette édition 2018 sera «le genre, la trans-identité, la transsexualité», mais aussi les très attendus Gay Games d’août, Transegeria est là pour rappeler que si aujourd’hui la visibilité parait évidente, il aura fallu 37 ans depuis Stone Wall pour que les Nations-Unies donnent aux transgenres, et plus globalement au LGBT+, le droit d’exister sans discriminations en application de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Tracey_Norman_par_Stockton_JohnsonTracey Norman par Stockton Johnson

Reflet de l’importance sociale et culturelle des égéries Trans pour la communauté LGBT+, l’installation réunit photos et vidéos, mais propose également des rencontres et débats, permettant le partage d’expériences personnelles dans ce combat communautaire. La communauté internationale est, quant à elle, mise à l’honneur avec un concept de Transwall, un mur garni de photos de trans témoignant d’un accomplissement personnel ou d’une réussite professionnelle via leurs réseaux sociaux, leurs engagements artistiques, etc.

Hari_Nef_par_Mariana_MaltoniHari Nef par Mariana Maltoni

Galia_Salimo_par_Stephanie_Renoma_et_Marie_d-Estree_par_Guillaume_ThomasGalia Salimo par Stéphanie Renoma et Marie d’Estrée par Guillaume Thomas

Allanah_Starr_par_Stephanie_RenomaAllanah Starr par Stéphanie Renoma

Avec cette exposition, Alfalibra Gallery a pour vocation de participer au changement des mentalités en mettant en lumière la communauté transgenre au travers d’égéries militant en faveur de l‘évolution des droits et des libertés des transgenres. L’envolée médiatique fait parfois oublier la répression dans certains pays et la difficulté du changement de genre sur l’état civil. Icônes de la mode, figures ultra-médiatisées ou mêmes politiques, leurs portraits dégagent cette volonté de faire évoluer les consciences, de faire changer le regard en usant de l’esthétique, de l’art, de la mode, mais aussi d’une provocation glamour et d’un humour sans tabou.

Andreja_Pejic_par_Ali_Mahdavi_et_Kael-t-Block_autoportrait_Paris_2007Andreja Pejic par Ali Mahdavi et Kael t Block, autoportrait Paris 2007

Laith_Ashley_par_Nelson_CastiloLaith Ashley par Nelson Castilo

De la dernière génération comptant Andreja Pejic, Ataru Nakamura, Lea T, Laith Ashley, Laverne Cox, Chaz Bono, aux plus iconiques comme Bambi, Dana International, Buck Angel, Coccinelle, Eva Robin’s ou Galia, Transegeria, conceptualisée par Frédéric Fontan, témoigne de parcours différents, mais convergeant vers un même but : l’accomplissement de soi.

Geena_Rocero_par_BJ_PascualGeena Rocero par BJ Pascual

Exposition « Transegeria – Le Pari(s) du genre » du 27 juin au 14 septembre 2018.

Alfalibra Gallery : 324 rue Saint-Martin, Paris 3.

Du lundi au vendredi de 14h à 19h et sur rendez-vous le matin et le samedi.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *