Hugo Boss ou quand un grand groupe aide la jeune génération

By on 04/11/2012

Le plus dur pour un jeune créateur c’est d’avoir la possibilité de prouver son talent et de commercialiser ses créations. Grâce à Hugo Boss, c’est chose faite. Le géant Allemand a demandé aux élèves ESMOD de 3ème année de réinterpréter, selon ses codes, leur vision de l’élégance Parisienne autour de la robe noire et du costume.

C’est en présence d’un jury composé de journalistes internationaux et des créateurs Kevin lobo, directeur artistique pour les labels homme Boss Black et Boss Sélection, et Marta Szymendra, directrice artistique pour la femme Boss Black.

Myriam Bensaid, agée de 23 ans a remporté le prix Homme avec son « Costume noir ». Elle n’en est pas à son coup d’essai, ayant déjà remporté en Janvier 2012 le concours NA SHIRT de Marithé & François Girbaud.

Le prix femme quant à lui a été décerné à Fabien Noyant avec sa « Robe Noire ». Agé de 22 ans, il est en spécialisation Nouvelle Couture Luxe à ESMOD Paris.

myriam-bensaid-et-fabien-noyantMyriam Bensaid et Fabien Noyant

Hugo Boss ne s’est pas limité à sélectionner les propositions de ces deux étudiants et à les réaliser.

Chacun des lauréats a reçu 10 000€ pour financer une partie de sa première collection. De plus, afin d’éviter de tomber dans les pièges de la création par une méconnaissance des réalités de la production, les deux étudiants ont été invités à passer 6 mois à Metzingen, berceau de la marque, dans le but de mieux en comprendre les rouages et assimiler les techniques pour adapter leurs travaux personnels aux réalités d’un modèle économique innovant en matière d’industrialisation.

Collection ESMOD-HUGO BOSSRobe en crêpe de soie : 420€ / costume en laine vierge : 645€

Autre point positif de ce concours, les modèles élus sont griffés au nom de l’étudiant « ESMOD Paris-HUGO BOSS-115, champs Elysées » et sont disponibles à la vente, en édition limitée, dès début Novembre 2012 dans le flagship du 115, avenue des Champs Elysées.

collection-inedite-esmod-et-hugo-boss

Précipitez-vous chez Hugo Boss pour acquérir une pièce de jeune créateur griffée de qualité irréprochable, digne d’une grande maison.

Texte : Frédéric Blanc

About Fred

One Comment

  1. Evelyne

    10/11/2012 at 09:01

    Cela fait plaisir de voir qu’une chance est donnée aux jeunes qui se lance

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *