Daniel Brush expose ses oeuvres à l’école des Arts Joailliers

By on 19/10/2017

Ouverte il y a cinq ans, L’École des Arts Joailliers est aujourd’hui devenue un lieu incontournable des passionnés de bijoux. En plus d’un enseignement de haut vol, des ateliers et conférences pour adultes et enfants y sont proposés. Afin de percer les secrets du monde de la joaillerie et devenir un amateur éclairé. Trois thématiques y sont proposées : Histoire de l’Art du bijou, Le monde des pierres, le Savoir-Faire.

 

A l’occasion de son anniversaire, elle s’enrichit d’un espace d’exposition à destination du grand public, avec une programmation tournée cette année vers la création contemporaine internationale. Après une première exposition, en janvier 2017, présentant le bestiaire fantastique d’Harumi Klossowska de Rola, c’est l’artiste américain polymorphe Daniel Brush qui a été sélectionné pour investir les lieux durant le mois d’octobre.

Daniel_BrushDaniel Brush

Né à Cleveland dans l’Ohio en 1947, Daniel Brush a installé son atelier de création à New York depuis 1978. Amoureux des matières, il explore et façonne une grande richesse de matériaux, comme l’or, l’acier, l’aluminium, les pierres précieuses, le papier et l’encre, pour un travail à la fois artisanal et expérimental, intemporel et multidirectionnel. Daniel Brush touche à la joaillerie au travers du dessin et de la sculpture, avec une passion pour les matières et les formes singulières.

Son travail a fait l’objet d’une exposition personnelle au Museum of Arts and Design de New York, en 2012.

La sélection des pièces exposées est centrée sur les colliers du livre Necks et les manchettes. Elle offre également un aperçu du riche univers de Daniel Brush, avec notamment des tableaux et des objets d’art produits par l’artiste ces dernières années.

exposition_Daniel_Brush_Colliers_Paris_octobre_2017

Le livre Necks est une œuvre artistique composée de 117 photos de colliers, créés un par un par l’artiste durant quatre ans. Chaque pièce est unique, fait de l’acier le plus dur, ciselé, parfois serti de diamants ou d’autres pierres précieuses. Le projet est conçu comme un témoignage du passage du temps de la jeune femme imaginaire à qui ces bijoux sont destinés : « le travail dura 4 ans, la jeune femme vieillit, la pellicule photo se périma, la connaissance de l’acier s’accrut. L’idée n’était pas de créer une collection de bijoux pour de nombreux cous, mais plutôt une collection de bijoux pour un cou unique ».

Livre_Necks_Daniel_Brush

Ces colliers sont inséparables, ils font partie d’une œuvre globale.

Exposition_Daniel_Brush_Ecole_des_Arts_Joailliers_Octobre_2017

Au cours de cette même période, Daniel Brush a fabriqué une série de 72 manchettes en acier, autant de témoins du temps écoulé. Grâce à un travail fantastique du métal, précis et délicat, puissant et drôle parfois.

exposition_Daniel_Brush_manchettes_Paris_octobre_2017

L’exposition s’ouvre sur un panel de pièces, résultat de ses expérimentations avec le travail du métal, principalement, l’acier, l’aluminium, le cuivre et l’or. L’esthétique, transposée sur le métal, produit des objets et des bas-reliefs, dont la surface bosselée, creusée, faite de fines tranches, capture la lumière de mille façons intéressantes et surprenantes. Enfin, les boîtes qu’il crée depuis plusieurs années sont un terrain créatif supplémentaire pour cet artiste qui n’en finit jamais de se renouveler.

Oeuvres_Daniel_Brush

Boite_Daniel_Brush

Boite_or-et-acier_Daniel_Brush

Broches_Acier_diamants_Daniel_Brush

Peintures_Daniel_Brush

Exposition Daniel Brush avec le soutien de Van Cleef & Arpels : du 13 au 31 octobre 2017

L’École des Arts Joailliers : 31, rue Daniel Casanova, Paris 1er

Entrée libre du lundi au samedi de 14h à 19h.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *