Haute Couture Printemps-Eté 2014 : Les deux derniers jours de la semaine

By on 04/02/2014

Mercredi 22 Janvier… la fatigue commence à se faire sentir dans les rangs des journalistes qui arpentent les rues de Paris depuis déjà deux jours et qui ont vu au minimum 12 défilés pour ceux qui se contentent des présentations officielles, mais pour les autres déjà au moins 20 !

La journée commence par Franck Sorbier. Comme à son habitude, il a décidé d’emporter son public dans un univers onirique avec un géant accompagnant son ballet de mannequins sur un immense damier noir et blanc. Entre mode estivale et vêtements d’inspiration folklorique, le couturier a choisi de faire voyager sa cliente avec des imprimés fleuris et des jupons amples. Elle s’imagine immédiatement profiter de ses heures de farniente pour visiter les petits villages de Provence dans ses tenues décontractées, mais néanmoins très couture.

Franck Sorbier Haute Couture SS14

Changement de décor pour Elie Saab et rendez-vous sans attendre sur les tapis rouges du monde du glamour. Le jour n’existe pas, on passe directement aux tenues de cocktails et aux robes longues pour les grands soirs. On notera tout particulièrement les robes aux imprimés peints.

Elie Saab Haute Couture SS14

Rad Hourani, décidément la journée du mercredi nous fait voyager dans bien des univers ! Bienvenue au royaume de l’épure et du noir pour ce jeune prodige de la mode, qui a décidé de créer la première haute couture pour femme comme pour homme dans la logique de l’unisexe. Son final avec les masques argent est bien là pour prouver que nous vivons dans un monde où la barrière des sexes doit être abolie.

Rad Hourani Couture SS14

Jean-Paul Gaultier, le seul couturier à avoir renoué avec la tradition consistant à défiler dans ses murs, nous donne rendez-vous chez lui avec son nouveau thème : le papillon. La femme Gaultier Paris se transforme tour à tour en coléoptère et en fleur sur laquelle l’insecte sublime vient se poser délicatement. Réalisée de façon magistrale, cette collection très Haute Couture fait tomber sous le charme même les irréductibles au papillon, surtout quand celui-ci apparaît sous les traits de la plus célèbre des effeuilleuses, Dita Von Teese.

Jean-Paul Gaultier, digne héritier de monsieur Saint-Laurent, propose également une large palette de tenues de jour impeccablement coupées, permettant aux clientes Haute Couture de pouvoir s’habiller également en journée, ce qui a bien souvent fait défaut durant cette semaine.

Gaultier Paris Haute Couture SS14 ®Patrice Stable

Coïncidence ou effet de mode, après le papillon, rendez-vous chez Yiqing Yin avec « the moth » c’est-à-dire la mite. Avec ce thème, place aux couleurs éteintes, des gris, des beiges et des noirs rappelant la teinte poussière de l’insecte. Le travail de la couturière reste quant à lui à son top avec des volumes, des nervures et des drapés immédiatement reconnaissables.

Yiqing Yin Couture SS14

La griffe Valentino a également décidé de nous emmener dans un voyage au long court jusqu’au jardin idéal d’Adam et Eve où le lion côtoie le papillon, encore une fois présent. Mesdames notez bien ce détail très couture qui risque d’envahir vos garde-robes dès le retour des premiers rayons de soleil ! Impossible de résister à l’attrait du serpent sur la robe courte du soir, une vraie tentation irrésistible pour celles qui souhaitent arborer leur bronzage sur leurs longues jambes lors des soirées estivales. Pour les plus frileuses, le duo de créateurs à la tête de la direction artistique de la maison, a également imaginé de longues robes inspirées des djellabas ou des tenues du soir très couvertes, mais dont la transparence ne les laissera pas passer inaperçues !

Valentino Haute Couture SS14

Jeudi 23 Janvier : la journée est consacrée aux membres invités et c’est le tout jeune Serkan Cura qui la débute avec une collection magnifique, consacrée à sa passion et à son travail pour lesquels il s’est fait connaître : la plume. Pour ce premier défilé au calendrier officiel, pas de fausse note. La plume prend tout son envole sur ses pièces de Haute Couture. Une proposition de vêtements en tissus traditionnels est également présentée avec la même maîtrise.

Serkan Cura Couture SS14

Zuhair Murad, lui aussi connu pour ses robes tapis rouge, a créé la surprise avec une vraie garde-robe. Dans ce défilé, la cliente a tout pour s’habiller du matin au soir. Des tenues de jour très sages avec des blouses, des pantalons, des tailleurs et des robes. A l’heure des cocktails, elle enfile de jolies robes ou des combinaisons pantalons dont Zuhair a le secret. Pour le soir, elle a le choix entre de classiques fourreaux de couleur et la spécialité maison les robes seconde peau, quasiment transparentes mais que le couturier a le talent de rendre complètement décentes par des jeux de broderies, de pierreries et de paillettes ou d’applications de dentelle. Les grandes occasions ne sont pas oubliées avec des robes de bal qui feront, à coup sûr, très rapidement leur apparition dès les prochaines manifestations officielles.

Zuhair Murad Couture SS14

C’est la maison anglaise Ralph & Russo qui a clôturé cette semaine de la Haute Couture avec un défilé très classique rappelant le style de Monsieur Dior.

Ralp & Russo Couture SS14

Très figée dans un autre temps, cette collection superbement bien réalisée reste trop passéiste. Il ne se passe rien, de très jolies robes défilent, mais on peut se demander ce que cette marque apporte de nouveau. La Haute Couture n’est -elle pas un laboratoire ayant pour but de faire évoluer la mode à l’instar de marques comme Serkan Cura, Iris Van Herpen, Julien Fournier, Bouchra Jarrar et On Aura Tout Vu, qui ont un véritable discours de mode et un réel désir de faire évoluer cet art français pour habiller de vraies femmes bien dans leur époque.

Frédéric blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *