Les Gouachés : un art unique et ignoré à la piscine de Roubaix

By on 22/02/2018

S’il est un musée à découvrir absolument, c’est bien celui de la Piscine de Roubaix. Ouvert depuis 2001, le musée d’art et d’industrie André Diligent est implanté sur le site de l’ancienne piscine Art Déco, qui à l’initiative du maire Jean-Baptiste Lebas a été bâtie entre 1927 et 1932 selon les plans de l’architecte lillois Albert Baert. Imaginé en 1835 à l’initiative des manufacturiers de la ville avec comme but, la protection commerciale et industrielle des produits manufacturés face à la concurrence. Il conserve de gros ouvrages reliés, des échantillons significatifs de la production textile contemporaine de la ville, ainsi que la mémoire de la révolution industrielle. Depuis 1861, grâce à Théodore Leuridan, archiviste et bibliothécaire, l’institution s’est également tournée vers les Beaux-Arts.

Musee_de_La_Piscine_de_Roubaix_Le_grand_bassin

Depuis le 3 février 2018, La Piscine présente une exposition intitulée Les Gouachés : un art unique et ignoré. Rendue possible grâce au prêt de la collection privée du joaillier nordiste Dael & Grau, l’installation présente de précieux et somptueux dessins préparatoires de bijoux créés entre 1900 et 1950. Redécouvert fortuitement par Frédéric Dael, lors du déménagement de la boutique tourquennoise dans les nouveaux locaux lillois. Ce fonds d’archives exceptionnel met en lumière l’univers méconnu de la haute joaillerie au travers de 700 dessins, rares et fragiles.

Exposition_Les_gouaches_un_art_unique_et_ignore_1

La création d’un bijou est une œuvre collective, dont le croquis est le premier pas. Les gouaches sont à la haute joaillerie, ce que sont les patrons sont à la haute couture. Le dessin technique guide toutes les mains intervenant dans la réalisation du bijou. Telle une véritable base du travail, qui préfigure l’objet en volume et en couleur, l’artisan s’en sert comme un calque sur lequel il pose les pierres et construit les montures.

Exposition_Les_gouaches_un_art_unique_et_ignore_2

Peu exposées, souvent tenues secrètes, ces petites œuvres d’art racontent l’histoire de la haute joaillerie, qui commence comme beaucoup d’autres avec un papier, un crayon et un peu de gouache.

Exposition_Les_gouaches_un_art_unique_et_ignore_3

Entrant parfaitement en écho avec l’importante collection de bijoux du musée, riche de plusieurs centaines de pièces, exposées par roulement au premier étage du bassin, cette exposition est l’occasion de valoriser ce très bel ensemble de joaillerie. On y retrouve des bagues, des broches ou coffrets, allant du XVIIIe siècle au leg Selosse en 1924, aux créations plus contemporaines grâce en particulier à un important dépôt du Fonds national d’art contemporain qui a, par exemple attribué au musée un remarquable ensemble de Line Vautrin. Christian Astuguevielle a pour sa part offert un très complet panorama de son travail inventif.

Exposition_Les_gouaches_un_art_unique_et_ignore_4

Les gouachés : un art unique et ignoré est la dernière exposition avant la fermeture de La Piscine pour 6 mois de réaménagement, suite aux travaux d’extension du musée. La réouverture prévue à la mi-octobre 2018 annonce une programmation exceptionnelle dévoilant une nouvelle extension du musée.

Exposition_Les_gouaches_un_art_unique_et_ignore_dael_grau

Les gouachés : un art unique et ignoré : du 3 février au 1er avril 2018

Musée de La Piscine : 23 rue de l’espérance, 59100 Roubaix

Informations pratiques sur: roubaix-lapiscine.com

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *