La rentrée 2021 s’avère riche en changements pour le monde de la mode

By on 29/09/2021

Comme évoqué précédemment ( lien), la rentrée 2021 ne cesse d’annoncer des changements. Pas une semaine ne s’écoule sans l’annonce d’un départ et l’arrivée d’une nouvelle tête à la direction artistique d’une grande maison.

 

Deux nouveaux changements inattendus secouent le monde de la mode

À la surprise générale, la marque Isabel Marant vient de nommer Kim Bekker à la direction artistique, alors que sa fondatrice éponyme est toujours présente.

Styliste néerlandaise, elle est diplômée d’Art et de Design d’Arnhem, aux Pays-Bas. Elle commence sa carrière au sein des studios des maisons Chloé et Saint Laurent avant d’entrer, il y a plus de dix ans, au studio d’Isabel Marant.

Aujourd’hui, elle se retrouve en charge des collections femme et homme ainsi que des accessoires, afin d’accompagner la maison dans sa croissance et ses projets de développement. Le communiqué annonce que pour mener sa mission à bien elle travaillera aux côtés d’Isabel Marant.

Kim_Bekker_courtesy_Isabel_Marant

Depuis 2016, la maison appartient à 51% aux Fonds Français Montefiore qui a permis une accélération de son développement en s’ouvrant notamment à la création masculine depuis 2018 avec l’entrée de Barnabé Hardy à la tête du style, puis aux mondes des lunettes et des montres. Cette expansion a été accompagnée par de profonds changements dans le management. Isabel Marant et ses deux associées historiques, Sophie Duruflé et Nathalie Chemouny, détiennent les 49% restant de l’entreprise.

 

Fondée en 2010 par Hermès et la créatrice chinoise Qiong Er Jiang, Shang Xia se présente comme la première marque chinoise de luxe internationale. En 2020, Exor et Hermès ont annoncé la reprise par la holding de la famille Agnelli d’une majorité du capital de la marque de luxe chinoise Shang Xia.
La fondatrice et directrice de création, Qiong Er Jiang vient d’annoncer la nomination du jeune designer Yang Li en tant que directeur artistique mode.

Né à Pékin en 1987, Yang Li grandit en Australie avant d’intégrer la Central Saint-Martin de Londres en 2007. En 2010, il fonde son label éponyme et est présélectionné pour le premier prix LVMH en 2014. Réputée pour sa passion des sous-cultures des scènes musicales et artistiques, sa philosophie explore continuellement les concepts de dualité et de contrastes inattendus. Son tailoring classique se mêle à des silhouettes poétiques, avec un style à la fois sage et authentique.

Yang_LCourtesy_Shang_Xia

L’arrivée du jeune designer est accompagnée d’un nouveau logo servant d’introduction à l’approche moderne et innovante du design que Yang Li apportera à Shang Xia.

LOGO Shang-Xia

La collection Shang Xia par Yang Li sera dévoilée le 4 octobre 2021 lors du premier défilé parisien de la marque durant la Fashion Week Paris.

Deux événements qui seront suivis de près par la presse internationale lors de Paris Fashion Week Printemps-été 2022.

 

Changement de Présidence, un nouveau souffle annoncé pour l’AICP

Créée en 1830 par des artisans tailleurs, l’Académie Internationale de Coupe de Paris enseigne selon la méthode Vauclair-Darroux et forme des étudiants provenant des quatre coins du monde aux techniques du vêtement afin de perdurer le travail de modélistes. Depuis 1971, l’école bénéficie d’un agrément du ministère des PME, du Commerce et de l’Artisanat, et ses formations sont certifiées au niveau IV et au niveau III. L’organisme compte également un pôle formation, une presse professionnelle, un bureau de style et de création de modèles ainsi qu’un pôle-conseil et ingénierie. L’AICP intervient également auprès de maisons pour des actions de conseil et de formation.

Après 50 ans passés à la présidence de la plus ancienne des écoles de mode des modélistes, Jean-Philippe Vauclair passe le flambeau à Christine Walter-Bonini, ex-directrice générale d’Esmod Paris. De son côté Jean-Philippe Vauclair reste présent en tant que président d’honneur.

Christine_Walter_BoniniChristine Walter Bonini

Avec cette arrivée, l’Académie va bénéficier de l’expertise d’une femme qui a su faire d’ESMOD l’école de mode la plus réputée au monde. Il est certain que dans un avenir très proche l’AICP devrait entamer un nouveau développement grâce à des partenariats de renom. 

 

Nouveau rebondissement pour Sonia Rykiel

Reprise par les frères Dayan, fin 2019, la marque Sonia Rykiel avait marqué sa renaissance sous forme digitale avec une proposition de produits « iconiques », réalisés en France et en Europe en éditions limitées. Si la maille, indissociable de la marque avait fait l’objet d’une première collection, une seconde ligne sportwear unisexe avait été proposée en avril 2020. Alors que tout semblait bien partit pour remettre ce nom emblématique de la mode parisienne, l’annonce d’une nouvelle cession de la marque vient d’être annoncée. En effet, d’après une déclaration des actuels propriétaires : « Nous sommes fiers d’avoir sauvé cette marque qui fait partie du patrimoine français, d’avoir opéré sa renaissance et de la transmettre à un groupe industriel qui saura lui donner toute sa dimension. Après avoir donné un nouveau souffle à cette Maison, le temps était venu de confier cette marque iconique à un acteur capable d’opérer un changement d’échelle ».

La marque devrait normalement rejoindre le groupe américain G-III Apparel, possédant les marques Donna Karan, Vilebrequin et les licences des griffes Calvin Klein, Tommy Hilfiger ou encore Karl Lagerfeld.

Sonia_Rykiel_PE_1990_©_Sonia_RykielSonia Rykiel, défile Printemps-Été 1990

Avec cette acquisition, la marque devrait bénéficier de l’expertise du géant américain pour s’étendre à l’international et reconquérir ses réseaux de distribution. De plus, le groupe annonce une extension des activités à d’autres catégories que l’habillement.

 

Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *