Fashion Week Masculine Printemps-Été 2023

By on 03/07/2022

Après deux ans de fashion week virtuelle ou partielle, la course aux défilés a repris son rythme normal dans les grandes capitales de la mode. Paris n’a pas dérogé à la règle avec 84 défilés officiels et autant de défilés hors calendrier, de présentations et de soirées. La France a conservé sa réputation, celle d’être la semaine la plus importante pour les créateurs et les marques y présentant leurs collections.

 

Parmi les shows les plus remarqués :

Dior Homme par Kim Jones qui a tout compris à la mode d’aujourd’hui. Il sait, dans un même look, faire plaisir aux amateurs de classique, tout en satisfaisant les plus avant-gardistes. Le designer fait émerger la quintessence de la mode actuelle.

Conçue dans le prolongement de la conversation avec Christian Dior, commencée cet hiver, à l’occasion des 75 ans de la maison, cette nouvelle collection magnifie une nouvelle fois la mode estivale. La nature, au centre du projet, fait référence à la maison et surtout au jardin du fondateur à Granville. Un clin d’œil est également fait au Sussex, à Charleston, dans la résidence de Duncan Grant, artiste membre du Bloomsburry et proche de Monsieur Dior. Les looks aristocratiques font largement référence au jardinage, à la marche et à la pêche, dans un savant mélange de formel et d’informel, d’extravagance et de pratique.

Le métissage des pièces de tailoring et de sportswear est magnifié par une accessoirisation zéro défaut où l’on retrouve les nouveaux sacs Saddle, des sacs Banane et des sacs à dos, fonctionnels, qui se portent également avec des costumes, ils sont également dotés de couvertures et de capuches déperlantes détachables. Le Must, des couvre-chaussures brodés sont associés aux derbys signature Dior Carlo. Les nouvelles sandales Cannage sont fabriquées en une seule pièce de caoutchouc recyclé, alors que les bottes sont réalisées grâce à l’assemblage de deux parties liées entre elles. Pour les chapeaux, Kim Jones a fait appel à Stephen Jones qui revisite le chapeau de jardinage « Pergola » imprimé en trois dimensions, superposé sur des casquettes de baseball.

Menswear, Summer 2023, fashion week, Paris, FRA, Dior

Dior_men_Summer_2023_courtesy_Dior

Menswear, Summer 2023, fashion week, Paris, FRA, Dior

 

Pour la première fois, Marine Serre a défilé au calendrier officiel de la mode masculine. À l’occasion de ses six ans de maison, elle a souhaité mettre en scène sa mode éthique et sportive sous forme d’une parade olympique. Comme à son habitude, la créatrice donne la part belle aux vêtements fabriqués à partir de matières recyclées, comme pour ses maillots de bain ou ses bodys et combinaisons moulantes noires agrémentées de la célèbre demi-lune renversée, devenue le symbole de la maison. Elles sont également recouvertes d’imprimés baroques et agrémentées de bijoux dorés, rappelant certains looks de Versace dans les années 90.

MARINESERRE_STATEOFSOUL_LOOK_65_courtesy_marine-Serre

On retrouve également des taies d’oreiller en coton retravaillées en chemise, short ou jupes, ainsi que différentes pièces taillées dans différents types de denim. Les foulards deviennent des robes, d’anciens napperons de dentelle se mélangent dans des tricots au crochet et enfin des patchworks de cuir se transforment en manteau. L’éponge, matière phare de l’été se décline sous toutes ses formes et comme pour de nombreuses autres collection le peignoir devient manteau.

MARINESERRE_STATEOFSOUL_LOOK50_Copyright_marine_Serre

Marine_Serre_SS_2023_STATEOFSOUL_courtesy_Marine_serre

MARINESERRE_STATEOFSOUL_LOOK_52_Courtesy_Marine_Serre

Pour une couverture médiatique assurée, Marine Serre a enrichi son casting de guests avec Lourdes Leon, qui a clôturé le show, de Joey Star ou encore de Djibril Cissé.

 

Retour remarqué à Paris pour Thom Browne, qui comme à son habitude a voulu surprendre son assistance avec un show non conventionnel. Si au commencement la collection rend hommage à son savoir-faire de maître tailleur, cette dernière prend rapidement un virage des plus surprenants en mettent en avant un des accessoires les plus emblématiques du dressing gay : le jockstap. Entrecoupé d’une entrée fort remarquée de Marisa Berenson et de Farida Khelfa faisant mine de chercher leur place, le défilé est un hommage au travail de coupe du désigner américain et de sa passion pour la culture genderfluid. Les cabans, les redingotes, les pardessus et les vestes de tailleurs impeccables pastel, taillées dans de la laine bouclée, se mélangent à des shorts « bumster » dévoilant les fesses, des jupes mini ou ultra longues, portées avec des micro-chemises transparentes, voire avec des soutiens-gorges. Le clou du spectacle restera bien évidemment le look le plus reposté sur Instagram : un cow-boy cul nu en chaps et jockstrap tridimensionnel.

Thom_browne_SS_2023_look32_Courtesy_Thom_Browne

Thom_Browne_Homme_SS_2023_Courtesy_Thom_Browne

Thom-browne-spring-summer-2023-Homme_collection_looks66_courtesy_Thom_Browne

Thom_browneHomme_SS_2023_look65_courtesy_Thom_Browne

 

Également amateur de sous-vêtements et de masculinité, Louis Gabriel Nouchi a lui aussi rendu hommage au corps masculin. Très éloigné de l’androgynie, le designer a opté pour un casting de bears, loin des critères de beauté habituellement sélectionnés pour les podiums. Fidèle à sa passion pour la littérature, le designer puise son inspiration dans les « liaisons dangereuses », en faisant un focus sur la relation torride entre les amants. Les vêtements semblent tachés de sueur, mal enfilés voir déchirés. Lancée avec succès l’année dernière, la ligne underwear est largement représentée dans le show et les sous-vêtements prennent le dessus pour devenir des pièces que l’on ose montrer.

Louis-Gabriel-Nouchi-Spring-Summer-2023_courtesy_LGN

Louis_Gabriel_Nouchi_Homme_SS_2023_Courtesy_LGN

Louis-Gabriel-Nouchi_SS2023_courtesy_LGN

 

Casablanca est devenue en quelques saisons l’une des marques les plus recherchées. Habituellement spécialisé dans un sportwear chic inspiré de la bourgeoisie des seventies, le style pour la prochaine saison s’envole vers le Far West avec une collection cow-boy revisitée. Très amateur de couleurs et d’imprimés, Charal Tajer, puise cette saison son inspiration dans le décor de l’hôtel Cuixmala, un haut lieu de la jetset sur la côte Pacifique du Mexique, ainsi que dans le style des vaqueros, qui ont apporté la culture cow-boy en Amérique.

Le dressing de ces éleveurs est entièrement revisité dans un style flamboyant où les couleurs sont largement représentées. Comme chez Thom Browne, les chaps sont bien évidemment à l’honneur.

Casablanca_SS23_Look43_Courtesy_Casablanca

Casablanca_Men_SS_2023_courtesy_Casablanca

Casablanca_SS23_Look41_courtesy_Casablanca

Disparu des podiums parisiens depuis deux ans, Walter Van Beirendonck est revenu avec un défilé révélant toute sa créativité. Avant-gardiste dans la mode genderfluid, le designer belge puise son inspiration dans des domaines variés et lointains. Le sport rencontre un baroque, dans lequel certaines pièces semblent directement issues du dressing du Roi Soleil, mais également dans le monde des Super Héros. Il s’amuse également à revisiter certains incontournables du tailoring comme les trenchs et les vestes, qui prennent un sérieux coup de jeunes. La palette de couleurs, en total accord avec la confusion des styles, s’étend du sobre noir et blanc jusqu’au lamé or, en passant par les pastels et les tonalités franches de jaune, de vert, d’orange, de multicolore, mais également d’irisées.

walter_van_beirendonck_SS2023_courtesy_Walter_Van_Beirendonck

Walter_van_Beirendonck_Homme_SS_2023_Courtesy-Walter_van_Beirendonck

walter_van_beirendonck_SS23_look33_courtesy_Walter_van_Beirendonck

 

Prada a créé le buzz à Milan avec une collection très banquable. Le duo Miuccia Prada et Raf Simons a proposé un dressing très commercial dans lequel le vichy sert de fil conducteur. En plus de cet imprimé iconique, la collection propose de nombreux looks en denim et en cuir brut, dans lesquels les shorts sont largement représentés.

Prada_Uomo_SS_2023_courtesy_Prada

Prada_Uomo_SS23_look31_courtesy_Prada

 

Chez Zegna, Alessandro Sartori utilise le savoir-faire sartorial de la maison pour l’amener dans une nouvelle ère. Un monde où l’homme élégant souhaite allier modernité et confort dans un nouveau chic décontracté. Cette nouvelle élégance est mise en exergue par l’utilisation de matières nobles déclinées dans des tons naturels et doux, en parfaite harmonie avec la saison estivale.

Zegna_SS_2023_Look1_Courtesy_Zegna

Zegna_SS_2023_Courtesy_Zegna

Zegna_SS_2023_Look46_Courtesy_Zegna

À découvrir prochainement les tendances masculines Printemps-été 2023.

 

Frédéric Blanc

 

About Fred

Frédéric Blanc, styliste photo, attaché de presse et fashion éditor de Fashion-spider, le magazine spécialisé mode et beauté, fait partie des figures incontournables de Paris.

One Comment

  1. Pingback: Les tendances Masculines Printemps-été 2023 - Fashion Spider

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply