Le smoking par Saint-Laurent

By on 20/12/2019

Quelle tenue adopter pour les fêtes ? Si la robe longue est devenue un incontournable pour les grandes occasions, elle peut se révéler trop habillée pour le diner du réveillon en famille ou la soirée de la Saint-Sylvestre entre amis. Le meilleur compromis reste le smoking. Toujours élégant, il se décline aujourd’hui sous plusieurs formes et ceux de Saint Laurent restent des valeurs sûres.

 

Le smoking a été inventé en 1860. Il a été développé par le tailleur Henry Poole à Londres, sur la commande du Prince de Galles. Au XIXe siècle, les hommes européens avaient l’habitude de s’enfermer dans des fumoirs après les diners en société. Le prince souhaitait une veste courte à mettre au fumoir, pour éviter que ses autres vestes prennent les odeurs de fumée. Baptisé en Angleterre « Smoking Suit », le costume de fumoir garde le même nom en France. À partir de 1910, le smoking devient une tenue de soirée chic, adoptée par les dandys aux États-Unis et en Angleterre.

En 1960, Yves Saint Laurent imagine le smoking féminin. Lancé durant la haute couture ce costume féminin fait un scandale, mais il est rapidement adopté par les stars de l’époque comme Catherine Deneuve ou Betty Catrou. Afin de permettre à un maximum de femmes de porter cette pièce, jusqu’ici réservée aux hommes, il l’introduit à partir de 1966 dans sa ligne de prêt-à-porter Saint-Laurent Rive Gauche.

Si aujourd’hui toutes les marques proposent des smokings, ceux de la maison Saint-Laurent Paris restent des must have.

Anthony Vaccarello, en fidèle héritier de monsieur Saint-Laurent, perpétue la tradition en proposant de nombreuses variétés de smokings en retravaillant les codes maison afin que chaque femme trouve sa pièce idéale.

SAINT_LAURENT_Paris_SS_2020_SMOKING_Naomi_CampbellNaomi Campbell

En combinaisons, pantalons, skinny, bermudas en cuir, blouses en soie transparentes, vestes droites, croisées, le smoking se décline sous toutes ses formes.

La nouvelle collection est shootée par Juergen Teller sous la direction artistique d’Anthony Vaccarello sur les top models Kate Moss, Freja Beha Erichsen, Stella Tennant, Liya Kebede, Mica Argañaraz, Anja Rubik et Naomi Campbell.

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Kate_Moss_©_Juergen_TellerKate Moss

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Freja_Beha_Erichsen_©_Juergen_TellerFreja Beha Erichsen

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Stella_Tennant_©_Juergen_TellerStella Tennant

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Liya_Kebede_©_Juergen_TellerLiya Kebede

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Mica_Arganaraz_©_Juergen_TellerMica Argañaraz

SAINT_LAURENT_SS_2020-SMOKING_Anja_Rubik _©_Juergen_TellerAnja Rubik

À découvrir sur le ysl.com

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *