La Speedmaster Moonwatch d’Omega fête les 50 ans du premier homme sur la lune

By on 02/04/2019

2019, est une date importante pour l’histoire de l’aérospatial fêtant le cinquantenaire du premier pas de l’Homme sur la lune. À cette occasion, Omega s’associe au Grand Palais – de la réunion des musées nationaux, pour faire renaître l’histoire de la Speedmaster Moonwatch, un modèle horloger devenu iconique et légendaire au travers de l’exposition «La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires».

 

Véritable objet de fascination, L’Omega Speedmaster n’a jamais cessé d’être plébiscité depuis 50 ans par les astronautes et les agences spatiales. Cet objet « usuel » devenu l’une des plus célèbres montres au monde est associé aux plus grandes aventures humaines dans l’espace, ce qui lui a valu son surnom de « Moonwatch ».

Omega_Speedmaster-Moonwatch_courtesy_OMEGASpeedmaster Moonwatch

En mars 1965, la Speedmaster reçoit son homologation par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées, après avoir survécu à une batterie de tests inimaginables. Trois mois plus tard, elle effectue son premier voyage dans l’espace, au poignet de Virgil « Gus » Grissom et John Young lors de la mission Gemini 3. Le 3 juin 1965, Edward H. White porte sa Speedmaster à l’occasion de la toute première sortie extravéhiculaire de l’histoire, réalisée par un américain au cours de la mission Gemini IV.

Omega_1965_Speedmaster_Certificate_courtesy_Omega1965 Speedmaster Certificat

Quatre ans plus tard, le 21 juillet 1969 à 2h56 GMT, Neil Armstrong est le premier homme a fouler le sol et par ce fait, la Speedmaster devient la première montre jamais portée sur une autre planète.

Apollo_11_mission_21_July_1969_Astronaut_walking_Courtesy_OMGAApollo 11, mission du 21 juillet 1969

Après 45 ans d’innombrables autres missions, la Speedmaster reste homologuée et affiche un palmarès incomparable. Aucune pièce d’équipement, et encore moins une autre montre ne peuvent se targuer d’avoir été utilisées dans les programmes Mercury, Gemini, Apollo, Skylab, Soyuz, Salyutr et Space Shuttle, ainsi que dans la station russe Mir et la Station Spaciale Internationale. La Speed master est la montre de l’espace par excellence, et c’est un fait incontestable.

Oméga n’avait dès lors d’autres options que de s’associer à la très belle exposition thématique que le Grand Palais propose aux visiteurs, à partir du 3 avril 2019 : un voyage sur l’astre lunaire « à travers ses dimensions réelles et imaginaires », mais également un voyage dans le temps avec une présentation de créations artistiques de l’antiquité à nos jours.

OMEGA_MO10_Speedmaster_courtesy_OMEGAMO10 Speedmaster

Omega_gant_astronaute_et_Speedmaster_Moonwatch_Expo_Grand Palais_Courtesy_OMEGAGant d’astronaute avec la Speedmaster Moonwatch

Les 50 ans de cette aventure offrent l’occasion d’étudier, de présenter et de célébrer la longue histoire qui relie les hommes à cet astre, à travers les œuvres d’art et les objets qui ont incarné les visions et sentiments qu’il a inspirés. L’occasion pour le grand public de découvrir cette célèbre Speedmaster Moonwatch.

OMEGA_Speedmaster_ST145022_calibre_861_courtesy_OMEGASpeedmaster ST145022, calibre 861

Exposition : La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires, dont la maison Omega est le mécène, du 3 avril au 22 juillet 2019.

Au Grand-Palais : Square Jean Perrin, 3 avenue du Général Eisenhower, Paris 8

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *