John Galliano le retour

By on 10/03/2013

John Galliano

La semaine de la mode New Yorkaise, pour la saison Automne-Hiver 2013-14, a créé le buzz dans l’univers des journalistes de mode avec l’arrivée, pour « un stage de réinsertion » de trois semaines, de John Galliano chez Oscar de la Renta. Par ce geste, le grand couturier a-t-il voulu montrer son ouverture d’esprit et sa volonté de modernité, malgré ses 80 ans, et éventuellement nommer de son vivant son successeur ? C’est une interrogation que l’on ne peut pas mettre de côté.

Oscar de la RentaA la question du Woman’s Wear Daily : « pourquoi avoir accueilli John Galliano au sein de votre équipe ? » Oscar de la Renta a répondu : « John et moi, nous nous connaissons depuis des années et j’admire beaucoup son talent. Il a travaillé dur et longtemps à son rétablissement, et je suis heureux de lui donner la possibilité de s’immerger à nouveau dans le monde de la mode, et de se ré acclimater à un environnement où il a été si créatif. Tout le monde a droit à une deuxième chance, surtout quelqu’un d’aussi doué que John. »

C’est dans une atmosphère intimiste qu’a eu lieu le 12 Février 2013 le défilé de 50 silhouettes entièrement revisitées par John Galliano.

Oscar de la Renta FW 2013-14

Resté invisible, il a pourtant été très présent au travers de son style si reconnaissable dans chaque tenue. Chapeaux cloche, vestes ceinturées et accessoires de couleur ont accompagné le défilé. Le make up et les coiffures ont également été revus par le couturier, qui a voulu donner un côté moins « clean» qu’à l’accoutumée.

Oscar de la Renta FW 2013-14

Ce mélange des deux styles crée une merveilleuse harmonie, qui à coup sûr charmera les nombreuses clientes Oscar de la Renta. Elle attirera certainement de nouvelles adeptes pour qui la marque avait jusqu’ici un côté un peu trop « jolie madame ». Par la magie Galliano, l’image Oscar de la Renta vient de prendre un réel coup de jeune.

Oscar de la Renta FW 2013-14

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *