Jean Paul Gaultier imagine le futur de sa maison

By on 11/03/2020

Considéré comme l’un des derniers grands couturiers français, Jean Paul Gautlier a créé le choc en janvier dernier en annonçant son retrait à la tête de la création de sa marque, sans pour autant vouloir fermer la maison.

 

C’est en laissant cette interrogation sur l’avenir de la maison que Jean Paul Gaultier a présenté sa dernière collection haute couture au théâtre du Châtelet devant un parterre impressionnant de journalistes, d’amis et de stars. Toujours avant-gardiste, et en accord avec son temps, le couturier a proposé une nouvelle façon de voir la haute couture en présentant des modèles upcyclés, répondant ainsi au mouvement green amorcé par l’industrie de la mode depuis quelques saisons.

Jean_Paul_Gaultier_Defile_Haute-Couture_PE_2020_©_Y-Vlamos

Jean_Paul_Gaultier_Defile_Haute_Couture_PE_2020_Y-Vlamos

Début Mars, le couturier a levé le voile sur la nouvelle organisation de la direction artistique. il imagine un nouveau concept créatif où chaque saison un designer invité réinterprétera les codes de la Maison et donnera sa vision du savoir-faire de la haute couture.

Pensé dans les années 90 par Jean Paul Gaultier pour une maison parisienne, dont le poste de créateur était vacant, ce projet voit aujourd’hui le jour dans sa propre marque en révolutionnant ainsi la façon d’appréhender la haute couture.

Ce nouveau système prendra effet lors de la collection de juillet 2020 pour la saison automne-hiver 2020-21 et sera confié à Chitose Abe de la maison japonaise Sacai.

Chitose_Abe_et_Jean_Paul_Gaultier_©_Gio_StaianoChitose Abe et Jean Paul Gaultier

Ce choix a été justifié par Jean Paul Gaultier en déclarant : « j’admire son travail et nous avons beaucoup de points communs créatifs et une vision de la mode similaire. Je la laisse libre de toute interprétation.»

 

Ce système qui a vu le jour cette saison avec l’arrivée de Christelle Kocher chez Pucci, pour la collection prêt-à-porter Automne-hiver 2020-21 de la marque de luxe italienne, semble donc devenir le nouveau moyen de contrôler la direction artistique d’une maison, en renouvelant l’esprit de cette dernière, sans pour autant supporter les contraintes des nominations et destitutions permanentes que vivent actuellement les grandes marques de luxe.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *