Les nouveautés de la Fashion Week Haute Couture automne-hiver 2017-18

By on 13/07/2017

Première semaine de juillet 2017, Paris a vibré au rythme de la haute couture parisienne, transformant la capitale en « the place to be ». Pas moins de 36 défilés ont eu lieu, prouvant la bonne forme de cet art français du luxe, même si la sélection des marques intégrées au calendrier officiel a largement été décriée par les professionnels, avec un choix de plus en plus surprenant. En effet, si traditionnellement la fédération de la haute couture et de la mode donnait la possibilité à des créateurs de faire découvrir leurs créations sur-mesure et ainsi pouvoir acquérir un jour le label haute couture, aujourd’hui, ce sont des grands labels de prêt-à-porter internationaux, comme Ronald Van Der Kemp, Proenza Schouler, Af Vandevorst et Rodarte, qui ont été invités à présenter leurs collections printemps-été 2018.

 

Parmi les bonnes surprises dans les arrivées, on note la Maison Azzaro. Créée en 1967 par Loris Azzaro dont le nom s’est vite imposé comme un incontournable des élégantes internationales, adeptes du style glamour, élégant et sensuel. Depuis la disparition de son fondateur en 2003, la maison a perpétué son héritage grâce à une succession de directeurs artistiques. Avec la récente arrivée de Maxime Simoëns à la tête des lignes prêt-à-porter, accessoires et couture, une nouvelle ère semble s’ouvrir avec un retour du nom en pleine lumière.

Maxime SimoensMaxime Simoëns

Il souhaite, au travers de ces créations, refaire du nom une véritable référence de couture portable à destination d’une clientèle jeune, qui aime la mode et des vêtements à porter et non uniquement des pièces exceptionnelles à arborer une seule et unique fois. Si les bases des techniques de la haute couture sont bien là, il n’hésite pas à ajouter aux tissus luxueux, de nouvelles matières moins nobles ou même du plastique, prouvant que tradition et modernité font bon ménage.

Azzaro_Couture_AH_2017-18

Azzaro_Couture_FW_2017-18Azzaro Couture

A.F.Vandevorst a été créée en 1997 par An Vandevorst et Filip Arickx à la suite à leur rencontre à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers. Réputée comme une marque influencée par l’art, elle collabore régulièrement avec des cinéastes pour des installations spéciales et des costumes de théâtre.

An Vandevorst et Filip ArickxAn Vandevorst et Filip Arickx

Bien plus qu’une marque de prêt-à-porter, le duo a toujours souhaité apporter une touche «couture» à leurs créations en proposant des pièces architecturales dans lesquelles des techniques faites main sont nécessaires.

La collection, en total accord avec notre période, s’interroge sur la nostalgie, le recyclage et la transformation de matières simples et usuelles pour en faire de nouvelles luxueuses.

AF_Vandevorst_FW_2017-18

AF_Vandevorst_AH_2017-18A.F.Vandevorst

Le néerlandais, Ronald van der Kemp, diplômé de l’Académie d’Art et de Design d’Amsterdam, a commencé sa carrière en collaborant avec de grands noms internationaux comme Courrèges, Bill Blass, Barneys New York, Guy Laroche, Zegna Group, Giuliana Tesco, Céline, Escada, Colombo, Wolford, J.Mendel, Deluxe Limited…, parallèlement, en 2003, il lance sa ligne de prêt-à-porter de luxe vendue dans une sélection de boutiques à travers le monde. Depuis 2014, il est à la tête de son propre label «RVDK» spécialisé dans le demi-couture.

Ronald van der Kemp

Pour sa première présentation parisienne, il se joue des codes de la haute couture et du prêt-à-porter, qu’il mixte pour imaginer des pièces à mi-chemin entre looks passéistes et contemporains, dans lesquels il intègre une dose d’humour et de désinvolture.

RVDK_AH_2017-18

RVDK_FW_2017-18RVDK

La maison phare de la mode new-yorkaise, Proenza Schouler, fondée en 2002 par Lazaro Hernandez et Jack McCollogh a annoncé en début d’année sa volonté de présenter à Paris. Cette stratégie ayant pour seul et unique but de livrer plus tôt sa collection et d’allonger sa durée de vente.

Reconnue internationalement, elle a déjà remporté 5 CDFA entre 2003 et 2013.

Proenza_Schouler_Lazaro_Hernandez_et_Jack_McColloghLazaro Hernandez et Jack McCollogh

Pour cette collection, le duo a souhaité apporter une touche couture parisienne en donnant une grande place aux artisans français et leurs savoir-faire, en utilisant leurs services pour la réalisation de leurs pièces.

Proenza_Schouler_AH_2017-18

Proenza_Schouler_FW_2017-18Proenza Schouler

Américaine également, mais de Los Angeles, Rodarte est un label de luxe fondé en 2005 par les sœurs Kate et Laura Mulleavy. Largement soutenu à ses débuts par Anna Wintour, le nom s’est rapidement fait une grande place dans les dressings des stars et influenceuses californiennes grâce à un mélange de féminité, de haute couture et de modernité.

Rodarte_Kate_et_Laura_MulleavyKate et Laura Mulleavy

Rodarte_PE_2018

Rodarte_SS_2018Rodarte

Alors que tant d’autres noms ont comme ambition l’intégration au calendrier officiel, la marque de streetwear haut de gamme de VETEMENTS créée par Demna Gvasalia en 2014 a décidé, après avoir défilé deux saisons en haute couture, de renoncer à présenter sous forme de show et de sortir des règles imposées. Le fondateur a ainsi organisé une soirée le 24 juin, durant la semaine de l’homme en ne montrant pas des tenues, mais juste des images issues du lookbook, shooté par le créateur en personne. Jamais à court d’idées pour surprendre ses aficionados, le designer n’a pas imaginé une nouvelle collection, mais a retravaillé ses basiques issues des deux dernières sessions printemps-été.

VETEMENTS_PE_2018

VETEMENTS_SS_2018VETEMENTS

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *