Fashion-spider vous livre les tendances Mode Femme pour l’automne-hiver 2013-14

By on 17/03/2013

Suite aux 99 défilés officiels parisiens durant 9 jours, Fashion-spider se devait de vous livrer les tendances à adopter dès Septembre 2013 et ses coups de cœur.

Au grand dam de nombreux journalistes, l’hiver sera principalement NOIR. On y retrouve tous les styles, du rock en passant par le glamour jusqu’au gothique, qui pointe son nez dans de nombreuses collections.

Elie Saab, Barbara Bui, John Galliano, Peachoo+ Krejberg Elie Saab, Barbara Bui, John Galliano, Peachoo + Krejberg

Heureusement, le BLANC, contraste du noir, se porte en total look pour illuminer les journées sombres de l’hiver.

Acné Studios, Véronique Leroy, Anne-Valérie Hash, Rabih Kayrouz FW 2013-14Acné Studios, Véronique Leroy, Anne-Valérie Hash, Rabih Kayrouz

Le NOIR et le BLANC se la jouent complices en se mélangeant pour un effet graphique ou sous forme de motifs contrastés.

Tsumori Chisato, Loewe, Rick Owens, Paco Rabanne FW 2013-14Tsumori Chisato, Loewe, Rick Owens, Paco Rabanne

Côté couleurs, quelques tons font leur apparition comme le ROUGE à adopter en total look ou par touche.

Jean Paul Gaultier, Fatima Guerrout, Hexa by Kuho, Loewe FW 2013-14Jean Paul Gaultier, Fatima Guerrout, Hexa by Kuho, Loewe

L’ ORANGE se fait une place au soleil aux côtés du JAUNE.

Givenchy, Amaya Arzuaga, Tsumori Chisato, Jean-Charles de Castelbajac FW 2013-14Givenchy, Amaya Arzuaga, Tsumori Chisato, Jean-Charles de Castelbajac

Acné Studios, Jean-Paul Lespagniar, Arzu Kaprol, Elie Saab FW 2013-14Acné Studios, Jean-Paul Lespagniar, Arzu Kaprol, Elie Saab

Le VIOLET et le BLEU ne passent pas non plus inaperçus.

Jean Paul Gaultier, Aganovich, Elie Saab, John Galliano FW 2013-14Jean Paul Gaultier, Aganovich, Elie Saab, John Galliano

Alexis Mabille, Allude, Basil Soda Ken Okada FW 2013-14Alexis Mabille, Allude, Basil Soda, Ken Okada

En ce qui concerne les IMPRIMES, comme pour les collections hiver masculines, le TARTAN façon plaid fait son grand come-back.

Issey Miyake, Jean-Charles de Castelbajac, Jean Paul Gaultier, Saint Laurent FW 2013-14Issey Miyake, Jean-Charles de Castelbajac, Jean Paul Gaultier, Saint Laurent

Les IMPRIMES ABSTRAITS ou FIGURATIFS sont toujours d’actualité.

Acné Studio, Dévastée, Manish Arora, Jean Paul Gaultier FW 2013-14Acné Studios, Dévastée, Manish Arora, Jean Paul Gaultier

Tout comme les imprimés FUTURISTES de plus en plus présents.

Arzu Kaprol, Ground Zero, Manish Arora FW 2013-14Arzu Kaprol, Ground Zero, Manish Arora

Le METALLIQUE, grand ami du futur, devient un indispensable sous toutes ses formes. Il se décline surtout en argent, or ou bronze, mais n’hésite à s’associer à la couleur.

Paco Rabanne, Acné Studio, Barbara Bui, Kaviar Gauche FW 2013-14Paco Rabanne, Acné Studios, Barbara Bui, Kaviar Gauche

Quant aux matières, le CUIR et la FOURRURE, symboles de l’hiver, ne font pas défaut et se retrouvent quasiment dans tous les défilés.

Atsuro Tayama, Givenchy, John Galliano, Rick Owens FW 2013-14Atsuro Tayama, Givenchy, John Galliano, Rick Owens

Pour ce qui est des formes :

-les ARRONDIS envahissent les podiums avec des tops, des vestes, des robes aux épaules et emmanchures rondes et extrêmement larges pour des carrures XXL.

Carven, Kenzo, Loewe, Naco-Paris FW 2013-14Carven, Kenzo, Loewe, Naco-Paris

-Les BUSTIERS deviennent les nouveaux décolletés. Ils se portent du matin au soir en version robe, top, voire CORSET à porter à même la peau ou sur un pull ou un chemisier.

Peachoo + Krejberg, Martin Grant, Anne-Valérie Hash, Alexis Mabille FW 2013-14Peachoo + Krejberg, Martin Grant, Anne-Valérie Hash, Alexis Mabille

-Frimas ou non, la JUPE FENDUE sera de mise, bien haut sur la cuisse pour dévoiler la jambe.

Loewe, Alexandre Vauthier, Rabih Kayrouz, Valentin Yudashkin FW 2013-14Loewe, Alexandre Vauthier, Rabih Kayrouz, Valentin Yudashkin

Pour les frileuses, les MANTEAUX confortables XXL et les CAPES de toutes les longueurs seront les meilleurs alliés tout au long de la saison.

Gustavolins, Véronique Leroy, Martin Grant, Elie Saab FW 2013-14Gustavolins, Véronique Leroy, Martin Grant, Elie Saab

Coups de cœurs de la saison :

Alexandre Vauthier, qui a présenté une mode hyper féminine en monochrome noir, flirtant entre le rock et le sexy chic. Cette collection est une pure déclinaison de sa haute couture. Il a travaillé des techniques plus simples, destinées à un prêt-à-porter de luxe abordable. Le cuir et la fourrure sont très présents.

Alexandre Vauthier FW 2013-14

Ses accessoires s’étoffent avec des bijoux réalisés dans les ateliers Goossens et son nouveau sac pliable deviendra, sans aucun doute, le must have pour de nombreuses saisons.

Alexandre Vauthier accessoires FW 2013-14

Viktor & Rolf, qui ont signé une collection monochrome noir et blanc très portable, où l’accessoire principal est le nœud, qu’ils ont placé çà et là comme un leitmotiv qui rythme le défilé. Modernes, portables à coup sûr, ces tenues trouveront de nombreux adeptes de tout âge.

Viktor & Rolf FW 2013-14

Guy Laroche, dont Marcel Marrongiu est le directeur artistique depuis 2008, ne cesse de moderniser son style en insufflant son ADN personnel. Pour l’hiver 2013, sa femme s’assume de plus en plus, elle ose le total look couleur, les imprimés, le cuir et la fourrure. Pour le soir, elle n’hésite pas à se dévoiler dans des robes en filet, complètement transparentes, ou en jouant les contrastes avec des tenues où elle mélange des pièces de jour à des pièces de soir en maxi cristal pour un moment faussement décontracté.

Guy Laroche FW 2013-14

Léonard, pour cette maison de tradition où l’imprimé est la base de la création, Daniel Tribouillard a donné carte blanche à Raphaele Borriello, depuis deux saisons. Personne ne pourra contredire le fait que la marque vient de prendre un sérieux coup de jeune. Les imprimées sont toujours là, mais travaillés de façon graphique pour la première partie du défilé ; ils deviennent rock avec des tenues beaucoup plus près du corps, des jeux de transparences, voire en touche très discrète. Je resterai réservé sur la seconde partie fleurie. Il faut, cependant, penser aux afficionados de la maison : on ne peut pas balayer en si peu de temps les habitudes !

Léonard FW 2013-14

Sonia Rykiel, un des défilés les plus attendus de la saison. Suite au rachat de la société, exit Sonia et Nathalie et place à Geraldo Da Conceiçao. Né à Macao, il grandit à Toronto et réside à Paris depuis 20 ans. Entre 1993 et 2006, il collabore à la création chez Martine Sitbon, Yves Saint-Laurent sous la direction d’Alber Elbaz, Tom Ford et Stefano Pilati. En 2006, il part à Milan pour devenir Design Director de Miu Miu. 2012 retour à Paris pour louis Vuitton, sous la direction de Marc Jacobs, avant de signer en Novembre son contrat avec Sonia Rykiel.

Pour cette première collection, il continue le travail de la grande créatrice avec une silhouette sophistiquée, changeante, hyper féminine et séductrice, même quand elle pioche dans la garde-robe militaire. La maille et les matières souples sont toujours présente, et la femme Rykiel les mélange au skaï et ne délaisse pas la fourrure. Comme à son habitude, elle mixe sans complexe les styles et ose les transparences et la couleur. Seul bémol, elle a perdu sa joie de vivre, qui était le symbole de la maison sur les podiums.

Sonia Rykiel FW 2013-14

Carven : Guillaume Henry a décidé de faire grandir sa jeune fille au travers de sa nouvelle collection. Elle est joyeuse, se drape dans des manteaux over size aux emmanchures rondes ou dans des tailleurs de couleur. Même quand elle arbore du noir, ce n’est pas triste, mais hyper sexy par l’effet d’un imprimé zèbre ton sur ton, transparent ou rehaussé d’un imprimé lumineux. Elle assume également son corps avec des robes très moulantes laissant deviner sa silhouette devenue femme.

Carven FW 2013-14

Saint Laurent ou le défilé le plus controversé de la semaine par un changement radical de style voulu par Hedi Slimane avec sa deuxième collection. Pour l’hiver 2013-14, il transporte la femme Saint-Laurent dans un univers punk-rock, voire grunge, dans lequel elle brise tous les codes. Bien dans ses boots de biker enchainées, elle pique dans le vestiaire de son mec sa grosse écharpe en mohair, son duffel-coat, sa chemise de bûcheron ou son blouson en cuir, qu’elle enfile sur des petites robes noires ou en liberty. Elle n’hésite pas non plus la transparence et se moque des convenances en arborant, tout au long de la journée, ses collants en résilles strassées. Rien ne lui fait peur dans le mélange des styles.

Au premier abord, tout semble avoir été balayé dans l’héritage Maison mais, en y regardant de plus près, de nombreux codes sont toujours bien présents, comme les lavallières sur les chemisiers, les vestes de tailleur et de smoking empruntées au vestiaire masculin, les transparences, les robes noires, la mousseline…..

Saint- Laurent FW 2013-14

Yves Saint-Laurent en son temps a été un précurseur. C’est pour cette raison, d’ailleurs, qu’il a été remercié par la Maison Dior. Il a été le premier à déshabiller l’homme pour mieux habiller la femme avec ses pantalons et à oser les transparences et les mélanges de couleur, jusqu’ici interdits par la bienséance. Heidi Slimane ne serait-il pas sur le bon chemin en faisant évoluer cette maison comme l’ aurait souhaité Monsieur Saint-Laurent lui-même ?

Jean-Claude Jitrois, qui a fait sa grande entrée au calendrier officiel, lors du défilé clôturant la semaine des collections. Ce grand spécialiste du cuir a démontré que sa matière fétiche est tout à fait à la mode, peut se porter du matin au soir et être traitée de multiples façons, du plus rock au plus chic. On notera également la présence de magnifiques fourrures, qui ont accompagné ces superbes tenues au raffinement extrême, où le « show off » n’a pas eu droit de cité.

Jean-Claude Jitrois FW 2013-14

Dans les autres moments forts de cette semaine, l’arrivée très remarquée d’Alexander Wang, qui succède à Nicolas Ghesquière, pour une collection très Balenciaga absolument réussie, plus classique et plus commerciale, tout en noir et blanc, présageant une très bonne collaboration.

Le retour sur les podiums, durant la semaine de prêt-à-porter, de Maxime Simoens, avec l’entrée récente du groupe LVMH au capital, mais dont je ne peux pas vous montrer de visuels, son attaché de presse ayant joué sur la stratégie Maison Star en ne répondant plus aux appels !

Frédéric Blanc

About Fred

One Comment

  1. Nata-chat

    18/03/2013 at 12:25

    “Au grand dam de nombreux journalistes, l’hiver sera principalement NOIR.”
    Cela tombe plutôt bien, j’adore le noir. Surtout l’indispensable petite robe noire et comme on peut le voir sur les photos, celle-ci continue d’évoluer pour notre plus grand plaisir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *