Streetwear : les sneakers font la loi et vous disent sur quel pied danser

By on 24/03/2020

Ayant traversé plus de 4 décennies, les baskets ou, plus communément, les sneakers sont sans doute devenus la pierre angulaire du streetwear. Si elle a trouvé ses racines dans l’univers sportif, la paire de sneakers a sa place partout. Ce business ultra florissant qui pesait un peu moins de 10 milliards d’euros en 2019 compte encore poursuivre sa croissance, estimée à 5 % chaque année.

D’où provient ce phénomène incroyable des sneakers et que pouvons-nous finalement attendre des Nike, Puma, Adidas, Vans que nous avons, en fin de compte, tous déjà portés à nos pieds à un moment de notre vie ?

Sneakers, retour sur le parcours hors du commun de ces chaussures

Nous vous parlons d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… Nous sommes dans les années 80 et Adidas, un équipementier sportif, est le premier de la profession à sponsoriser un groupe de rappeurs, Run-DMC.

Sur leur tube “My Adidas“, les artistes s’affichent avec la “Superstar”, des baskets jusqu’ici réservées à un usage sportif, au basketball notamment. La marque aux trois bandes ne le sait sans doute pas encore, mais elle vient de lancer le phénomène sneakers et cette relation amoureuse indissociable des rappeurs avec les baskets.

Deux ans après cela, en 1982, Nike s’impose dans la rue en popularisant son modèle Nike Air Force 1, récemment créé par Bruce Kilgore et qui a déjà porté ses fruits auprès des grands noms de la NBA.

Il faut dire que ce modèle est culte chez Nike, car c’est celui qui lui a permis de s’imposer définitivement dans le milieu du basketball. Culte, mais pas autant que la Air Jordan 1, née de la toute première collaboration entre Michael Jordan et Peter Moore en 1985.

Très rapidement, après deux années seulement, le modèle iconique et révolutionnaire de la Air Max 1, avec son coussin d’air apparent au talon fait sa grande entrée sur le marché. Cette collaboration sneakers-artistes rappeurs et culture de la rue n’est pourtant pas le fruit du hasard.

En effet, les années 80 sont l’âge d’or de la culture hip-hop et de tout ce qui s’en suit, le breakdance, le basketball, et le street style en général. Cela explique par ailleurs le succès fulgurant de la Puma Suède, en particulier auprès des danseurs, qui ont vu en elle une basket confortable, mais surtout personnalisable à souhait.

Il est désormais impératif de se tenir au courant des nouveautés grâce aux sites spécialistes tels que Sneaker Style.

streetwear-sneakers-disent-danser-vous-Adidas

Les journalistes sont formels : cet engouement autour de la basket est en plein essor pour le plus grand bonheur des sneakers addict !

Que promettent les grandes marques de sneakers ?

En pleine croissance, le business des sneakers ne compte certainement pas s’arrêter de si tôt. Pour séduire, il s’attaque à une valeur sûre : la revisite. Les classiques sont toujours présents sur le marché, même si les nouveaux modèles tentent aussi de se faire une place sur le marché. Ce phénomène ayant touché la France ne risque pas de s’éteindre de si tôt.

Pour fidéliser les adeptes, les grandes marques ont la bonne recette : s’inspirer des classiques pour créer les nouveautés et ne pas se détacher des habitudes qui ont fait leur réussite. Parmi elles, la collaboration avec des artistes, mais cette fois-ci de divers horizons, à l’instar du rappeur Kanye West pour Adidas ou encore du fondateur de la marque Off White, Virgil Abloh.

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *