Quand la mode puise sa source dans le cyclisme

By on 20/05/2019

Depuis les années 90, la mode s’inspire de l’univers des sportifs. Si depuis l’arrivée du RAP, le jogging est devenu un indispensable du dressing de l’homme et de la femme pour s’habiller au quotidien, on imagine beaucoup moins les tenues de cyclistes pour tous les jours ! C’est pourtant le point de départ de la collection d’accessoires de la marque italienne Superleggero.

 

Passionné par le cyclisme, Antonello Tabarlli de Fatis, a imaginé Superleggero afin de répondre à un besoin personnel. Pour de mieux supporter ses déplacements à vélo dans des villes très froides, comme Bolzano dans les Dolomites ou Zurich dans les Alpes Suisses, la nécessité d’imaginer des tenues chaudes, respirantes, performantes tout en restant chic pour aller au bureau ou faire ses courses s’est vite imposée à lui.

C’est donc tout naturellement qu’il décide, pour le design, de s’inspirer du monde du cyclisme qui, depuis toujours, a su développer les graphismes les plus fous et les plus audacieux.

En plus de ce design original et coloré, il donne une grande importance aux matières avec un choix de laines ultras fines, un cachemire et un mérinos d’une douceur extrême pour les bonnets et les snoods, la soie Como pour les écharpes et les foulards, ainsi que le coton italien sérigraphié à Côme.

La collection Coton printemps-été 2019, propose une gamme de visières, sacs et accessoires disponibles en plusieurs tailles, déclinée en trois motifs emblématiques et graphiques du cyclisme : les lignes « critérium » rouge, « grimpeur » blanc et « grand prix ».

Superleggero_luna_grimpeur_rouge

Superleggero_54_grand-prix

Superleggero_54_criterium

La mousseline de soie tissée, fraisée et sérigraphiée à Côme poursuit ce concept en se parant des mêmes thèmes. Disponibles en plusieurs tailles, les foulards se déclinent en version XXL (135×27) afin de s’utiliser en écharpe ou paréo, en carré (45×45 et 90×90) et en choker.

Superlegero_foulard_classica_grimpeur

Superleggero_carre_90_criterium

 

De son côté, Le Tanneur, face à la recrudescence de cyclistes dans la capitale, s’associe au Tour de France pour imaginer une collection capsule, d’accessoires tendances et fonctionnels.

Collection-Le_Tanneur_X_Le-Tour-de_France_2019_Courtesy_Le-Tanneur

Face aux nouveaux comportements des citadins, le bureau de style et les artisans du maître maroquinier ont élaboré, en série limitée, trois pièces incontournables du vestiaire masculin : un sac banane (149€), une besace (179€) et un sac à dos (199 €) à fixer directement sur le vélo. Pratiques et esthétiques ces trois accessoires mêlent cuir et

toile imperméable, permettant une utilisation par tous les temps.

Velo_Le-Tanneur_x_Le-Tour_de_france_2019_courtesy_Le_Tanneur

Cette association avec la plus connue de toutes les courses cyclistes a permis de transporter le savoir-faire du maître gaineur, Jeremy Kastelani et des ateliers Le Tanneur, pour créer une œuvre sans précédent : un vélo habillé d’empiècement de cuir jaune, signé par les plus grands coureurs du Tour.

 

Cette collection en série limitée sera en vente début juin, jusqu’à épuisement du stock, dans les boutiques Le Tanneur, le e-shop, Tmall Le Tanneur et le e-shop TDF boutique.letour.fr

 

Alors que le Tour de France va bientôt occuper toute l’attention du monde sportif, n’attendez pas une minute pour prendre le peloton de tête en adoptant dès maintenant le style pop et coloré Superleggero et les accessoires chic et pratiques de Le Tanneur.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *