La Haute Couture Française se porte bien et le prouve

By on 21/12/2012

Depuis de nombreuses années, beaucoup prédisent la mort de cet art typiquement Français. Pourtant, jamais nous n’ avons eu autant de défilés lors de la semaine de la Haute Couture. La Chambre syndicale de la Haute Couture, présidée par Didier Grumbach, a cette année encore donné l’appellation « membre invité » à trois marques leur offrant ainsi la possibilité de défiler officiellement durant cette semaine auprès des grandes maisons. Ce titre ne permet en aucun cas de bénéficier du label Haute Couture, mais donne une visibilité beaucoup plus importante à leurs créations et, si toutes les qualités sont requises, certains pourront accéder au titre suprême de Maison de Haute Couture.
C’est donc le 24 Janvier prochain que défileront officiellement aux côtés des Grandes Maisons,
Zuhair-Murad– le couturier Libanais Zuhair Murad, qui s’est d’abord fait connaître au Liban en créant sa Maison à Beyrouth en 1997. Depuis 2007, il accueille ses clientes dans ses salons Parisiens au cœur du triangle d’or. Depuis, il n’a ne cessé de se faire remarquer par ses robes arborées par les artistes internationales sur tous les Tapis Rouges.

Lefranc-Ferrant, fondée en 2003 par Béatrice Ferrant etBéatrice-Ferrant Mario Lefranc, la maison s’est déjà fait remarquer par des défilés lors de la semaine de la Haute Couture Parisienne. Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec à sa tête Béatrice Ferrant, qui travaille maintenant en solo avec une équipe de 6 personnes et un board de 10 femmes d’affaires reconnues, détenant 10% du capitale. La fabrication 100% française est vendue à l’international dont 80% en Amérique du Nord, en Asie, au moyen Orient et en Europe.

rad-hourani Rad Hourani, jeune créateur de 30 ans, de père Jordanien et de mère Syrienne, il grandit au Canada avant de s’installer en France. En 2005, il conçoit sa première collection de vêtements et organise son premier défilé en 2007 à l’âge de 25 ans. Son credo : de nouvelles formes et des nouveaux tissus dans une approche de type couture et dans un style unisexe.

Hervé L Leroux qui, loin d’être un débutant, s’est d’abordHervé-L-Leroux fait connaître en 1985 sous son vrai nom Hervé Léger et ses célèbres robes à bandes. Après des années de succès et la vente de sa société en 1998 au groupe BCBG Max Azria, il se fait remercier de sa propre maison.
Depuis 1999, n’ayant pas le droit d’utiliser son propre nom, il propose ses collections dans sa boutique du 32 rue Jacobs dans le 6ème arrondissement de Paris sous son nouveau nom : Hervé L Leroux . Il crée un nouveau concept de robes drapées, réalisées sur mesure dans son atelier. Les modèles sont conçus pour des clientes privées, vendues chez lui et dans une sélection de boutiques à travers le monde.

Parallèlement à ces décisions, la Commission Couture Création vient de conférer l’appellation haute couture à Alexis Mabille et Maison Martin Margiela, qui rejoignent ainsi le cercle très fermé des 12 maisons Françaises (Christian Dior, Chanel, Givenchy, Christophe Josse, Franck Sorbier, Maurizio Galante, Stéphane Rolland, Adeline André, Anne-Valérie Hash, Jean-Paul Gaultier, Atelier Gustavolins et Giambattista Valli).

Alexis-Mabille Alexis Mabille, diplômé de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne en 1997, débute sa carrière dans de grandes maisons comme Christian Dior aux accessoires, puis Yves Saint-Laurent et Lancôme avant de créer sa marque en 2005. D’abord unisexe, sa mode revisite les classiques des deux sexes pour mieux se les réapproprier. Il se lance ensuite dans la création d’une ligne de nœuds papillons qui le fait connaître mondialement comme celui qui a dépoussiéré et relancer cet accessoire. Boulimique de travail, il commence à défilé très vite lors des semaines de la mode Homme, Femme et couture. Son travail est aujourd’hui reconnu par ses pairs avec l’accession au titre suprême de grand Couturier. Alexis Mabille défilera le 21 Janvier 2013.

Maison-Martin-Margiela Maison Martin Margiela, une maison atypique, fondée en 1988 par Martin Margiela. Le créateur Belge a toujours utilisé une communication très particulière, en n’apparaissant jamais et en créant ainsi le mystère autour de lui. Transversale entre mode et design, la maison présente des collections de prêt-à-porter homme et femme ainsi que des lignes d’accessoires (chaussures, maroquinerie, objets et mobilier) et une ligne artisanale, l’équivalent de la haute couture où le vêtement prend des formes expérimentales pour mieux être réadapté au corps.
Rachetée en 2002 par Renzo Rosso, fondateur du groupe Diesel, le styliste Martin Margiela décide de quitter sa maison en 2009, un an après la célébration des 20 ans de la marque. Depuis la création est confiée à un studio interne, qui a mis un point d’honneur à continuer l’œuvre du maitre dans le respect du mystère. Ce travail est aujourd’hui récompensé par le défilé du 23 Janvier 2013 sous le label Haute Couture.

Avec l’arrivée de ces deux maisons, la Chambre Syndicale de la Couture Française montre bien son dynamisme et son engagement pour la création avec une Maison atypique comme Maison Martin Margiela, donnant la priorité à la recherche du vêtement. Avec l’arrivée régulière de jeunes maisons, la couture française se place au devant de la scène internationale en prouvant que le savoir-faire français est toujours bien vivant et que les talents ne cessent d’éclore dans notre pays pour mieux sublimer les femmes du monde entier. Pour preuve, la fashion-week Haute Couture Française de Singapour où les Maisons Christophe Josse, On Aura Tout Vu, Julien Fournier, Alexis Mabille, Yiqing Yin, Maurizio Galante, Atelier Gustavolins ont présenté, durant une semaine, leurs créations afin de faire découvrir cet art français et développer ainsi un nouveau réseau de clientèle, non encore habitué à s’habiller en Haute Couture.

Julien Fournier-On Aura Tout Vu by Livia Stoianova et Yassen Samouilov-maurizio Galante-Gustavo Lins-Christophe Josse-Alexis Mabille-Yiqin Yin
Texte : Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *