Shopping in Paris

By on 04/08/2016

De nouvelles boutiques font régulièrement leur apparition dans Paris. Alors pourquoi ne pas profiter des mois d’été pour découvrir ces nouveaux lieux de shopping en toute tranquillité.

Envie de bijoux, direction la nouvelle adresse de Goosens rue Saint-Honoré. Créée en 1950 par Robert Goosens, fidèle ami et créateur pour Gabriel Chanel, la maison fait aujourd’hui partie du groupe Chanel et est dirigée par Patrick Goosens. Toutes les créations sont issues d’un savoir-faire unique digne d’un travail d’orfèvre pour des bijoux de haute fantaisie où le bronze s’illumine de cristal de roche et de pierres semi-précieuses.

Bien ancrée dans son époque, la boutique joue les contrastes entre style industriel et murs en pierre de taille, mur laqué rouge et parquet en chêne brun. Pour mieux admirer ces pièces d’exception, les bijoux, quant à eux, sont exposés dans des coffrets en verre et laiton.

Boutique_Goosens_Saint_Honore_Paris

Goosens : 416, rue Saint-Honoré Paris 8.

Pour des lunettes hors du commun, direction Saint-Germain des Prés pour découvrir toutes les créations de Thierry Lasry. Aujourd’hui, basé à New-York, il était primordial pour lui d’installer sa première adresse dans ce quartier où il a longtemps vécu.

Dessinée par le décorateur et designer Vincent Daré et réalisée par l’Agence Achille, la boutique joue sur les perspectives, les formes géométriques et les effets trompe l’œil grâce à des matériaux tels que le bois, des miroirs et le laiton. Indissociable des lunettes, un œil bleu, représentant les frères Lasry, trône en vitrine pour mieux présenter ces accessoires indispensables de mode.

Boutique_Thierry_Lasry_Paris_©_Jerusalmi

En plus des collections permanentes, des éditions limitées et plusieurs pièces d’archives en nombre restreint sont présentes. Prochainement, une capsule pour Fendi et sa récente collaboration avec Dr.Woo, célèbre tatoueur de Los Angeles, viendront enrichir l’offre déjà très importante.

Il est à noter qu’en plus des solaires la ligne optique HARRY LARY’S dessinée et développée par Thierry Lasry y est également présente.

Interieur-Boutique_Thierry_Lasry_Paris_©_Jerusalmi

Thierry Lasry : 40, rue du Four Paris 6.

A deux pas de là, il est impératif de faire une halte au croisement de la rue de Grenelle et de la rue des Saint-Pères pour visiter le nouveau concept de Dsquared2 imaginé par Dean et Dan Caten, les deux directeurs artistiques et de l’agence milanaise Storageassociati.

Boutique_DSquared2_Saint_Germain_Paris

L’espace de vente s’étend sur deux étages. Le rez-de-chaussée propose les collections homme dont la ligne classique dans un décor masculin caractérisé par des fauteuils en cuir noir et des tapis marron. On y trouve également les accessoires femme dans un décor plus féminin avec des fauteuils en velours rose et des tapis en laine jaune et ocre.

DSquared2_Boutique_Saint_Germain_des_Pres_Paris

Le premier étage est consacré au haut de gamme avec les collections féminines dont la capsule de robes du soir et la collection enfant.

Boutique_DSquared2_Paris_Saint_Germain

Dsquared2 : angle rue de Grenelle et rue des Saint Pères, Paris 7.

Tout le monde attendait la réouverture du Ritz, le Palace Parisien de la place Vendôme. Si plusieurs années ont été nécessaires pour lui redonner sa jeunesse, l’enjeu en valait la peine. Indissociable du nom, la petite galerie commerciale y a revu le jour avec des marques de luxe de prêt-à-porter et de joaillerie pour un shopping en toute discrétion.

Parmi les nombreuses marques on y découvre la deuxième adresse parisienne de Maison Ullens avec le prêt-à-voyager, cher à Myriam Ullens, au travers de ses indispensables sweats de luxe, ses cachemires, ses cuir et une sélection de pièces à destination d’une clientèle internationale à la recherche de tenues raffinées.

Maison_Ullens_Boutique_Ritz_Paris

Alexis Mabille a profité de ce nouveau lieu pour y installer sa 3ème boutique dans la capitale. Sa vitrine, située dans la première partie de la galerie, présente ses collections prêt-à-porter et accessoires dans un esprit boudoir hyper girly.

Alexis_Mabille_Ritz_Paris

Ritz Paris : 15, Place Vendôme Paris 1er.

Salvatore Ferragamo, grand nom du luxe italien, vient de rouvrir son immeuble historique considérablement agrandi de l’Avenue Montaigne avec une surface totale de 1300m2. L’espace est divisé en plusieurs pièces communicantes et leur ameublement a été conçu pour renforcer le sentiment de pénétrer dans un appartement parisien du XXème siècle et non une boutique.

Boutique_Salvatore_Ferragamo_Avenue_Montaigne_Paris

Le rez-de-chaussée est dédié aux collections femmes avec les sacs à main, la joaillerie, les accessoires en cuir, la soie et pas moins de trois pièces sont consacrées aux chaussures.

Boutique_Salvatore_Ferragamo_Accessoires_femmes

Boutique_Salvatore_Ferragamo_Mode_Homme

Un grand escalier en bois aux gardes de corps en verre conduit au premier étage pour découvrir le prêt-à-porter femme. Dans l’enfilade on arrive enfin aux collections masculines.

Boutique_Salvatore_ferragamo_Mode_femme

Salvatore Ferragamo : 45, avenue Montaigne Paris 8

Pour accompagner vos nouvelles tenues, mesdames, il est impératif de faire un crochet jusqu’au quartier du Marais et découvrir la première boutique Simone Pérèle, qui y propose sa lingerie et sa ligne de bain, tout à fait propice à cette époque. Conçu comme un hommage aux courbes féminines, le lieu joue sur les formes rondes dans une ambiance lumineuse mettant en valeur les produits délicats. Un grand espace d’essayage à l’abri des regards permet de faire ses choix en toute tranquillité.

Boutique_Simone_Perele_Paris

Simone Pérèle : 84, rue François Miron, Paris 4.

Parce que l’homme a aussi droit à ses boutiques réservées, Lords And Fools vient de lui en ouvrir une à son intention.

Précurseur de concept-stores homme à Paris, Yoahm Baroukh, s’est déjà fait remarquer par ses sélections ultra pointues avec celles de Roberto Cavalli, Vivienne Westwood, Dsquared, Bill Tornade,… Parallèlement, lui qui a grandi dans l’atelier de confection de son grand-père, commence à ajouter ses propres créations qui connaissent un vif succès. Il franchit alors le pas en ouvrant une première boutique en nom propre rue des Rosiers et aujourd’hui sa toute dernière rue de Turenne.
Un style dandy décalé dans lequel le nouveau tailoring s’exprime au grand jour pour des tenues recherchées, originales, bien coupées dans des tissus haut de gamme et où l’importance des détails fait toute la différence.

Lords_&_Fools_Rue_de_Turenne_Paris

Déjà habilleur privilégié de nombreuses stars du show business, Lord and Fools est bien parti pour devenir un incontournable du vestiaire masculin.

Interieur_Lords_&_Fools_Rue_de_Turenne_Paris

Lords & Fools : 97, rue de Turenne Paris 3.

Très attendu, le flagship Brioni, accompagné de son nouveau concept sous l’influence de Justin O’Shea, a ouvert ses porte le 28 juillet rue Saint-Honoré.

Pas moins de 590m2 ont été aménagés par le Cabinet David Chipperfield Architects Milan, en accord avec le nouveau directeur artistique pour mettre en lumière les collections tout en valorisant les racines romaines de la maison, au travers de pierres grise connues sous le nom de « lapis tiburtinus », référence à la Rome Antique et l’héritage de la marque.

Brioni_Flagship-Store_Paris_©_Kristen Pelou

Modulable sur deux niveaux, la boutique se compose d’une zone principale de vente, d’un espace privatisable dédié aux clients VIP et d’un salon d’essayage. Chaque partie peut se fermer et s’ouvrir en fonction des besoins. Les espaces sont séparés par des cloisons en maillage métallique ouvrant sur des perspectives. Le mobilier essentiellement métallique rappelle le côté masculin et met ainsi en avant les collections tout en renvoyant la lumière.

Brioni_Flagship-Store_Paris_©_Kristen Pelou

Avec les nouvelles collections Brioni by Justin O’Shea, ce nouveau lieu a toutes les chances de devenir un incontournable du shopping de l’homme moderne et actif.

Brioni_Flagship-Store_Paris_©_Kristen_Pelou

Brioni : 370, rue Saint-Honoré Paris 8.

Parce que à peine les vacances commencées, il faut penser à la rentrée et aux nouvelles tenues des qui grandissent à vue d’œil, Tartine et Chocolat, à l’aube de ses 40 ans, a décidé d’offrir un nouveau visage à son adresse historique du boulevard Saint-Germain. On y retrouve les valeurs chères à la marque comme le chic à la française et le monde féérique de l’enfance. Le hérisson, emblème de la marque, s’invite sur toute l’identité visuelle comme un porte-bonheur.

En plus des collections bébé, une large sélection d’accessoires vient enrichir l’offre et donner des idées cadeaux.

boutique_Tartine_et_Chocolat_Bld_Saint_Germain_Paris

Pour l’hiver 2016-17, la maison a imaginé un vestiaire néo-classique pour des looks « enfants sages » si cher aux mamans. Une collection capsule baptisée « 266 », composée de rééditions de pièces iconiques, vient compléter ce vestiaire.

Tartine_et_Chocolat_AH_2016-17

Tartine et Chocolat : 266, boulevard Saint-Germain Paris 7.

Bon shopping !

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *