Haute couture Automne Hiver 2013-14

By on 14/07/2013

Exit Givenchy, qui délaisse les podiums Parisiens pour se concentrer sur des commandes privées, et bienvenue à Viktor & Rolf, qui font leur retour en haute couture en tant que membres correspondants.

© PETER STIGTER haute couture Viktor & Rolf in Paris FW 2013-14 Pour cette grande première, le duo Hollandais a créé une collection entièrement noire, sobre et loin des fastes de la haute couture traditionnelle. En la présentant dans un décor inspiré par un jardin japonais, ils ont voulu exprimer leur « zénitude » après 20 ans de création. Ce défilé est d’après eux un concentré de leur savoir-faire. La mise en scène, savamment orchestrée par les deux créateurs, a su faire de cette collection conceptuelle, ne mettant pas en valeur le corps de la femme, une œuvre d’art en transformant les mannequins et leurs tenues en rochers noirs posés sur le sable.

© PETER STIGTER haute couture Viktor & Rolf in Paris FW 2013-14 Atelier Versace a ouvert le bal des défilés avec Naomie Campbel , comme un clin d’œil aux grands shows de Gianni Versace, avec un vestiaire sublimant comme à son habitude le corps de la femme. Grande nouveauté de la maison : les tenues étaient rehaussées de magnifiques parures haute joaillerie Atelier Versace, où diamants et pierres précieuses côtoyaient l’or et le platine. La femme Versace reste indomptable et fière de son statut dans ses tailleurs en crocos et ses fourrures et ose les fourreaux seconde peau laissant aucune chance à la non perfection.

Atelier Versace Haute Couture FW 2013-14 Christophe Josse, quant à lui, continue sa recherche sur le chic discret et le non ostentatoire. Des tenues aux apparences simples, mais complexes de réalisation, destinées à une femme active qui délaisse ses talons au profit de sandales plates et qui affronte les frimas de l’hiver avec des bonnets de cachemire. Le choix des matières est tout à fait en accord avec l’exigence de la haute couture et on notera, en particulier, le grand manteau étui nervuré en feutrine de laine naturelle brodé d’épis d’or à col en agneau de Mongolie, qui saura réchauffer et illuminer les tristes journées de grisaille hivernale.

Christophe Josse Haute Couture FW 2013-14 On Aura Tout Vu a profité des premiers beaux jours d’été pour défiler comme à son habitude dans les jardins du Palais Royal avec une nouvelle proposition de vêtements démontrant le savoir-faire de leur ateliers avec en ouverture des pièces de jour “tailleurs” suivis des robes du soir “floues”. Comme chaque saison une nouvelle inspiration les a guidés pour nous livrer une des plus belle collection de la semaine, sachant mêler modernité et tradition couture: la couleur vu par notre cerveau. Pour exprimer les reliefs cervidés, des broderies de Plexiglas ont été utilisées à la verticale se mêlant au cristal, matière fétiche de la maison. Organza, satin cuir, chiffon de soie et dentelle ont été peints à la main afin d’exprimer par la couleur les différents sentiments humains ou statuts sociaux. Pour la petite histoire, la robe de mariée, composée principalement de pièces de Plexiglas, représente la modique surface de 50m2 avant son montage! Le tout est bien évidemment accompagné de bijoux mêlant Plexiglas et cristal qui seront déclinés pour les aficionados, dans la collection accessoires présentée en Septembre prochain. Très remarqué le sac crâne entièrement recristallisé fera à coup sûr un malheur pour celles qui l arboreront lors des soirées de fin d’année!

On Aura Tout Vu Couture FW 2013-14 Christian Dior a définitivement, semble-t-il, dit adieu aux fastes de son ancien directeur artistique et Raf Simons continue son travail sur le luxe minimalisme. Il s’inspire, non pas du style Dior, mais de la manière dont les clientes internationales véhiculent l’image de la Maison. Un résultat complexe avec des touches européennes, américaines, asiatiques et africaines, le tout dans des coupes strictes aux couleurs contrastées et aux détails subtils rappelant les inspirations de chaque continent. Une collection haute couture qui, par sa simplicité apparente, fait plus penser à un prêt-à-porter de luxe. Peut-être s’agit-il de la nouvelle demande de la clientèle face à la crise mondiale ?

Christian Dior Haute Couture FW 2013-14 Iris Van Herpen, ovni de la haute couture, continue son travail sur le corps de la femme. Elle propose pour la saison d’hiver de vrais ensembles plus portables aux formes arrondies et exagérées, qui semblent directement sorties des meilleurs films de science-fiction. La recherche de la perfection se lit dans son travail au premier coup d’œil.

Iris Van Herpen Couture FW 2013-14 Alexis Mabille aime les femmes féminines et le prouve avec sa collection très « girly » où les pantalons taille haute et les micro vestes subliment les courbes de celles qui les portent. On regrette, d’ailleurs, qu’ il n’y en ait pas plus au profil des 18 robes longues qui auraient mérité d’être entrecoupées de modèles courts ou de combinaisons pantalon plus adaptés à notre époque.

Alexis Mabille Haute Couture FW 2013-2014 Giambattista Valli interprète de façon magistrale et tout à fait actuelle les codes de la haute couture pour des jeunes filles fraîches ayant le goût des belles choses et l’amour des vêtements bien faits. Les robes se font courtes avec des volumes qui mettent en valeur la silhouette. Le long se joue sexy avec des jeux de transparence et des proportions qui allongent le corps. Pour cette saison, le couturier fait un sans faute et même ses robes de bal aux dimensions parfaites donneront envie à toutes les actrices d’être shooteées devant les photocalls des premières de films.

Giambattista Valli Haute Couture FW 2013-14

Chanel, ambiance de fin du monde dans un décor de théâtre détruit pour une collection très grise assortie à la mise en scène!

Stéphane Rolland, le sculpteur de la haute couture, a apporté une touche de féminité en plus qu’à l’accoutumée par l’utilisation de tissus plus souples pour un résultat toujours aussi majestueux. La femme Stéphane Rolland en impose, elle se remarque et elle aime cela! Le mélange du masculin et du féminin est ici maîtrisé de main de maître pour un rendu hors pair. L’utilisation des fleurs en rhodoïd renforce le contraste du doux et du fort.

Stéphane Rolland Haute Couture FW 2013-14 Pour Atelier Gustavolins, Gustavo lins, le plus brésilien des couturiers Parisiens a proposé une collection aux coupes simples dans un dégradé de couleurs douces loin des imprimes et des couleurs vives de ses origines. Le cuir et la fourrure sont comme d’habitude à l’honneur et se mélangent à merveille avec les matières fluides qui composent cette garde-robe tout à fait adaptée à notre quotidien.

Atelier Gustavolins Haute Couture FW 2013-14 Julien Fournié, l’électron libre des membres invités par la fédération de la haute couture, capable du pire comme du meilleur, s’est reconcentré sur sa mode pour nous offrir une très jolie collection, bien coupée dans des tissus exclusifs. La femme Fournié, enfin calmée, a pris en maturité. Fini le “too much”, elle devient classe et moderne avec un maquillage et une coiffure très recherchés qui apportent aux coupes classiques une nouvelle modernité.

Julien Fournié Couture FW 2013-14 Armani privé, le grand monsieur de la mode italienne, n’a pas de leçon à recevoir de qui conque et le prouve encore cette saison avec une collection tout en légèreté dans une couleur nude où seul le noir et l’argent viennent ponctuer le défilé. Ici, tout est prévu pour la femme Armani, du tailleur en passant par le trench, la robe ou l’ensemble de cocktail à la robe de bal. Les cristaux Swarovski viennent en cascade illuminer ses tenues pour donner encore plus d’éclats à celles qui les arborent.

Armani Privé Haute Couture FW 2013-14 Un sans-faute pour Alexandre Vauthier, qui invente la haute couture des années 2000. Ici, la couture est portable et destinée à une clientèle jeune qui ose le court voire le très court. Son corps est son atout et les jupes fendues, les dos nus sont de mise. Le noir, le blanc et le nude se mélangent parfaitement, tout comme les contrastes de style. Elle aime mixer les genres avec des blousons de cuir sur des micro robes du soir ou de jupes longues. La couture ne serait pas à son apogée sans le travail artisanal de broderies et des meilleurs fournisseurs. En effet, Alexandre Vauthier s’est entouré du haut du panier avec le brodeur Lesage, le plumassier Lemarié, les cristaux de chez Swarovki et le tulle de Sophie Halette pour une robe majestueuse clôturant le défilé.

Alexandre Vauthier Couture 2013-14 Bouchra Jarrar, comme à son habitude, a présenté une très jolie collection de prêt-à-porter de luxe pour une femme active. Maison Martin Margiela, toujours atypique avec sa collection artisanale qui se nourrit exclusivement de vêtements existants, dans leur récupération et leur transformation. Au final, une très belle proposition de robes, avec comme fil conducteur les fleurs et bien évidemment des masques travaillés couvrant le visage des mannequins, clin d’œil au créateur de la maison Monsieur Martin Margiela , toujours resté dans l’anonymat. Pour les plus avant-gardistes: plusieurs propositions de tenues de jours, taillées dans du latex de couleur, ont ouvert le show.

Maison Martin Margiela Haute Couture FW 2013-14 Franck sorbier a profité de l’été pour présenter sa haute couture dans les jardins de l’ambassade de Suisse. Le couturier s’est plongé dans le passé et en particulier dans les “livres d’heures”, apparues au XIIIe siècle en France et aux Pays-Bas, permettant de suivre la liturgie tout au long de l’année. Résultat : une nouvelle proposition de tenues de cour qui font plus penser à des costumes de théâtre. Cependant, on notera une série de costumes de pages portés avec des cuissardes, qui feront à coup sûr le plus bel effet sur celles qui les porteront.

Franck Sorbier Haute Couture FW 2013-14 Élie Saab, l’empereur des tenues du soir, a complètement zappé, cette année, le jour. La femme Saab ne sortira donc pas avant l’heure du dîner dans des robes brodées de cristaux pour des cocktails chics entre amis et se glissera, pour des grandes occasions, dans de somptueuses robes longues tout aussi brodées. La couleur est son meilleur ami, le rouge, le bleu le vert et le cristal pareront ses soirées de galas et elle sera vue de tous sur les tapis rouges du monde entier.

Elie Saab Haute Couture FW 2013-14 Jean Paul Gaultier mérite bien son surnom d’enfant terrible de la mode et, à 61 ans, il créé encore la polémique en invitant la star de la télé réalité du moment, Nabilla Benattia à clôturer son show. Pour certains cette publicité racoleuse est le détail de trop, mais après tout si cela lui fait plaisir où est le problème? Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Il y a quelques années, c’est Loana et Steeve Boulay, tout juste sortis du premier loft, qui défilaient pour lui. Nabilla a, en effet, très bien tenu son rôle de femme fatale et féline qui était l’inspiration première de la collection. L’imprimé léopard est le leitmotiv de la collection. On le retrouve sur les robes, les blousons, les ceintures, les collants, les chaussures et même les chignons. Pour celles qui n’assument pas l’imprimé félin, des tenues inspirées de l’univers du cirque et en particulier des costumes de clowns et de scène de David Bowie pourront les séduire.

Gaultier Paris Haute Couture FW 2013-14 Nabilla Yiqing Yin a décidé d’inviter ses convives à un voyage baptisé “les rives de Lunacy” avec une collection inspirée par l’univers marin, aux formes souples et désarticulées et des broderies s’entortillant autour du corps, telles des sirènes prises au piège par des algues ou des coraux. La méduse, tout comme la pieuvre, n’ont pas été oubliées et la robe de mariée symbolisant l’écume des mers a clôturé ce voyage poétique et aquatique.

Yiqing Yin Couture FW 2013-14 Pour Valentino, le duo Maria Grazia et Pierpaolo Piccioli a voulu replacer la couture à sa véritable place, soit un laboratoire de recherche pour des vêtements d’exception, et a utilisé le principe du cabinet de curiosité où s’entremêlent différentes inspirations et tissus précieux pour créer un nouveau style propre. L’élégance est toujours au rendez- vous dans la Maison créée par Valentino Garavani, le rouge couleur fétiche du maître fait toujours partie des collections, mais la légèreté des modèles a cependant disparu au profit de coupes plus rigides et de tissus plus lourds.

Valentino Haute Couture FW 2013-14 Rad Hourani, seul créateur a faire défiler également de la mode homme, continue son travail sur l’unisexe. Le noir et le blanc sont les bases de sa création, mais il s’offre en plus un invité de marque: le bleu marine, peut être un rappel au maître de la couleur Yves Saint-Laurent, qui fut un des premiers à oser le mélange noir et marine? Avec des coupes franches ou les superpositions sont à l’honneur, sa mode est sculpturale, même si elle a gagné en souplesse cette saison. La rigueur est encore de mise. Un style, certes intellectuel, destiné à des férues de mode, qui ravira aussi bien les hommes que les femmes.

Rad Hourani Couture FW 2013-14 Zuhair Murad a clôturé la semaine de la haute couture en beauté avec tous les fastes de l’orient et ses robes tapis rouge entièrement brodées. La forêt glaciale a été son point de départ et se traduit par des robes semblant emprisonner les corps, les plissés d’inspiration Madame grès et les dentelles tatouées les subliment pour mieux les dévoiler. Là est la force de ce couturier libanais qui sait dénuder la femme pour mieux l’habiller! Une mention très spéciale pour ses jumpsuits seconde peau et ses tailleurs, qui hélas ne sont pas assez nombreux et sauraient ravir de nombreuses clientes pour qui la haute couture se porte également le jour.

Zuhair Murad Couture FW 2013-14 Fashion-spider profite de cette semaine de haute couture pour rendre hommage à deux grands couturiers qui nous ont quittés cette saison Monsieur Jean-Louis Scherrer et Monsieur Gérard Pipart qui après avoir débuté chez Balmain, fut le premier styliste de Chloé avant d’être le directeur artistique de Nina Ricci pendant 35ans.

Frédéric blanc

About Fred

One Comment

  1. vaulet

    15/07/2013 at 07:32

    Xxx

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *