Nouvelles marques Françaises à suivre

By on 01/01/2017

S’il est inévitable de faire l’impasse sur les grands noms de la mode, il est très important aussi, pour la renommée créative de la France, de faire découvrir de nouveaux noms démontrant que la création est bien vivante et que souvent ces derniers sont bien plus intéressants, et font bouger et avancer les choses, que des marques déjà installées donnant la priorité à la rentabilité au détriment de l’innovation.

 

Remi Ducheix, diplômé de l’École Supérieure de Arts Appliqués Duperré commence son incursion en mode avec sa première collection baptisée « PZ10292 » à destination d’hommes et de femmes bien dans leur époque.

Remi_DucheixRemi Ducheix

Il conçoit dans son appartement-atelier du 18ème arrondissement de Paris et imagine des pièces uniques urbaines dans des lignes épurées, dont la personnalité forte révèle la vraie nature de ceux qui les portent.

Remi_Ducheix_collection_PZ10292_2016-17

Une importance toute particulière est apportée aux matières nobles naturelles, qu’il source lui-même, afin de trouver les meilleurs laines, cachemires, peaux lainées ou python…

Remi_Ducheix_collection_PZ10292

Afin de faire partie des premiers à posséder une pièce Remi Ducheix, prenez-rendez-vous sur le site pour un essayage d’une tenue sur-mesure à partir de 250€.

 

Jean Daniel Brami n’est pas un inconnu, après avoir édité une ligne de prêt-à-porter sous son nom, et une autre de bijoux, il revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec L’AFFAIRE TEDDY, une marque mono-produit.

Jean Daniel BramiJean Daniel Brami

Offert à l’origine aux élèves les plus méritants des prestigieuses universités Américaines, le Varsity Jacket, plus connu sous le nom de « Teddy », s’impose aujourd’hui comme un incontournable du vestiaire contemporain. C’est face à ce constat que Jean Daniel décide de se lancer dans cette nouvelle aventure Made in France en déclinant cette pièce pour chaque moment de la vie à destination des hommes et des femmes.

L'affaire_Teddy_2017

On le retrouve façon caban pour le « capitaine », esprit smoking en crêpe de laine et parements de satin pour le « magnifique » ou encore tout en paillettes pour le « flamboyant ».

L-AFFAIRE_TEDDY_2017

Vendus courant 2017 entre 200 et 350 euros, les teddys seront livrés dans une boîte frappée du logo de la maison, telles des pièces de luxe. En plus d’un e-shop, un espace de vente au sein de l’atelier verra le jour au 10 passage du Marché, 75010 Paris.

 

L’accessoire est à la mode et le retour des couvre-chefs en est un exemple flagrant. Le designer Jérôme Gauthier prend le parti pris de faire de la casquette et du bob un objet de design avec sa marque, Le Panache Paris, afin de donner une allure différente à ceux qui les arborent.

Jerome GauthierJérôme Gauthier

C’est sans culture modiste qu’il décide d’imaginer ses pièces, mais avec la volonté d’en simplifier l’architecture en réduisant le nombre de panneaux et imaginer deux nouvelles formes caractéristiques de la Cap Trick et du Body.

Le_Panache_2016-17

Coupée et cousue, la calotte se monte à partir de trois morceaux de tissu mis en forme par des pinces. Ces chapeaux, à la forme particulière, assemblés selon un patronage singulier, requièrent des compétences artisanales hors normes. Pour cela, la fabrication est confiée à une chapellerie reconnue pour ses compétences, sa constance de production et le prix juste de sa main-d’œuvre.

De ce fait, la réalisation est française et entre dans le courant éthique, cher au designer.

Le_Panache

Parce que ce genre de produit nécessite souvent un essayage et pour permettant de répondre au mieux aux attentes d’une clientèle exigeante, Jérôme Gauthier met un point d’honneur à distribuer ses créations dans des magasins comme Front de Mode, Le Bon Marché, Davaï, L’Exception, La Garçonnière

 

Découvert en 2016, par l’intermédiaire d’Agnès b, qui lui donne l’occasion de réaliser sa première collection de prêt-à-porter masculine, Jérôme Pierre est diplômé d’ESMOD et voue une attirance particulière aux accessoires. Si, durant 8 ans, il travaille en tant que styliste indépendant chez des créateurs de renom, il aspire aujourd’hui à travers sa propre ligne Steilheit, à proposer ses créations de sacs, de petites maroquineries et de foulards haut de gamme pour hommes et femmes afin de décloisonner le genre masculin/féminin.

Simplicité et élégance sont les maîtres mots de sa nouvelle collection intemporelle, dont les articles ont été pensés pour accompagner le quotidien de chacun, dans une subtile recherche de légèreté et d’équilibre. Ici l’accessoire se veut aussi utile qu’esthétique et pratique. Si la plupart des sacs se déclinent en cuir, un sac à dos Hologram conçu avec une toile technique noire et blanche, effet « shimmery », agrémentée de détails en cuir est incontestablement la pièce incontournable du moment.

Steilheit_Pochette_Slash

STEILHEIT_HOLOGRAM_BACKPACK

Steilheit_Hari_Jamie_Black

Les foulards « Oversized » jouent soit avec des imprimés aux lignes graphiques inspirés de l’art génératif, soit avec des dégradés de couleurs aux touches lumineuses. Une version « Sky » reprend poétiquement un ciel typiquement urbain qui appelle à la méditation et à l’apaisement.

Steilheit_Foulards

Les pièces Stailheit sont disponibles sur le e-shop et livrées à travers le monde.

 

Si Maison Martin Morel est toute nouvelle, son héritage témoigne pourtant d’un siècle de motifs. En effet, ce nom réveille quelques souvenirs pour les amateurs de décoration, mais il doit son retour dans un nouveau domaine, celui de la mode par l’intermédiaire d’Emmanuel Foyatier, qui découvre en 2013 l’usine d’impression sur textile de son aïeul Martin Morel. Cette manufacture, qui a connu son heure de gloire entre 1896 et 1980 était depuis à l’abandon, les archives elles avaient été conservées et c’est en consultant les centaines de motifs, qu’Emmanuel à eu l’idée de leur redonner vie au travers d’une gamme de prêt-à-porter féminin.

Emmanuel_Foyatier_et_Monsieur_Martin_MorelEmmanuel Foyatier et son aïeul Marin Morel

L’idée prend vie il y a plus d’un an avec l’ouverture d’une première boutique au Village des Créateurs de Lyon où il propose ses créations en utilisant ce patrimoine historique tout en le revisitant de façon contemporaine perpétuant ainsi l’art du motif.

Maison_Martin_Morel_AH_2016

Le succès est au rendez-vous et depuis 2016 une ligne lifestyle vient compléter l’offre avec du papier peint, des bougies, des carnets, des coussins et des rideaux sur lesquels les motifs de l’ancienne usine reprennent vie. La conception et la confection de la ligne maison sont réalisées en France.

Maison_Martin_Morel

Une seconde boutique parisienne installée dans le Haut Marais vient d’ouvrir ses portes et propose l’ensemble des lignes Maison Martin Morel.

Boutique_paris_Maison_Martin_morel

Maison_Martin_Morel_PaP

Boutiques Maison Martin Morel :

-Village des créateurs de Lyon : Passage Thiaiffait – 19 rue René Leynaud, 69001 Lyon.

-Paris : 12, rue Commines, 75003 Paris.

 

Il y a peu de temps, Fashion-Spider vous annonçait le renvoi de Stephane Verdino de sa propre maison. Il revient aujourd’hui avec le nouveau label HOTEL Paris-Tokyo, spécialisé dans l’accessoire masculin.

Pour ce nouveau projet, il s’associe avec Thibaut Renaud pour imaginer une ligne de sacs, pochettes, ceintures et maroquinerie de poche avec une conception alliant des matières de belle facture et des proportions justes. Le made in France reste une valeur forte pour cette nouvelle marque tout en respectant le rapport qualité prix.

Stephane_Verdino_et_Thibaut_Renaud_Hotel_Paris_TokyoStephane Verdino et Thibaut Renaud

Dépossédé de son nom, le créateur et son associé ont choisi HOTEL comme nom de marque, représentant l’accueil et la bienveillance d’une part et, d’autre part, pour sa facilité de prononciation à travers le monde. Le « Paris-Tokyo », quant à lui représente l’attachement à la culture du pays des deux partenaires et l’association d’un troisième venu du Japon.

Maroquinerie_Hotel_Paris_Tokyo

La première présentation aura lieu lors de la Paris Fashion Week de Janvier.

 

Résolution 2017 : piocher dans les nouvelles marques pour soutenir les designers français et la création en général et de ce fait arborer des looks beaucoup plus créatifs.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *