Designers Apartment printemps-été 2016

By on 05/11/2015

A l’initiative de la Fédération Française de la Couture et soutenu par le DEFI, Designers Apartment est le salon incontournable de la Paris Fashion Week et l’édition de septembre 2015 a révélé trois nouveaux talents sur les onze jeunes créateurs présents.

Concept vraiment très intéressant pour la griffe française Victoria/Tomas, fondée en 2012 par Victoria Feldman et Tomas Berzins, qui part du vestiaire de l’homme pour aller vers celui de la femme. La dualité du couple de créateurs semble faire écho dans chaque pièce où le masculin et le féminin s’opposent pour mieux se répondre et donner un résultat dans lequel le vêtement et les accessoires prennent tout leur sens. Une sélection ultra pointilleuse dans le choix des tissus français et italiens et des cuirs exclusivement d’origine française, accompagnée d’une rigueur dans le suivi de production permet à la marque de se prévaloir du label qualité « made in France ».

Victoria-Tomas_PE_2016

Criloi est la contraction du prénom et du nom de la créatrice Italienne Cristina Loi. Autodidacte, elle commence en 2002 par des créations s’inspirant du vintage pour mettre en oeuvre des pièces uniques réalisées à la main, qui trouvent immédiatement leur place dans le magasin King Kong à Milan. La jeune désigner dépose son label Criloi en 2012 en partant d’un principe de création de capsule « Triangle » avec une série de cache-cols et d’écharpes en laine et cachemire faits main. De saison an saison, la collection s’étoffe pour enfin arriver aujourd’hui à un dressing complet dans lequel le maître mot reste une exigence particulière dans le choix des tissus, alliée à des coupes structurées.

Criloi_PE_2016

A.Guery s’adresse à des femmes avides d’une mode intellectualisée à l’image de sa créatrice. Des silhouettes contemporaines alliant structure et fluidité dans lesquelles se mêlent qualité d’exécution et recherche de savoir-faire artisanaux. Un vestiaire proposant des pièces d’exception flirtant avec la couture permet de s’offrir des séries limitées, devenues aujourd’hui le must have des élégantes afin de se différencier des autres.

A.Guery_PE_2016

Parmi les autres invités, on retrouve des habitués qui prouvent, de saison en saison, que leurs créations ont séduit les acheteurs du monde entier et par conséquent une clientèle plus sélective en matière de prêt-à-porter.

AVOC, par le duo Laura Do et Bastien Laurent, puise son inspiration dans l’architecture et les Arts Décoratifs.

AVOC_PE_2016

Belle Ninon by Ling & Dawei, coup de cœur de la saison dernière de Fashion-Spider, continue sur son travail de l’art minimaliste tout en jouant sur le contraste du masculin/féminin au travers de couleurs réduites et agrémenté d’une touche couture pour une allure intemporellement élégante.

Belle_Ninon_by_Ling_&_DaweI_PE_2016

Iris Cantabri par Guillaume Michel reste une des valeurs sûres de ce salon avec ses créations, inspirées de l’architecture et du déconstructivisme à l’image des œuvres de l’architecte Zaha Hadid. Bien plus qu’un prêt-à-porter, ces tenues apportent le confort d’une mode sportwear, facile à porter au quotidien avec des rappels couture au travers de tissus raffinés ou techniques comme la maille 3D, le pied de poule transparent, le crêpe et la passementerie qui reste le fil conducteur.

Iris_Cantabri_PE_2016

Koché, qui présente pour la seconde fois à Designers Apartment, a également défilé pour la première fois cette semaine. Sa créatrice, Christelle Kocher, a fait ses classes en tant que styliste dans différentes grandes maisons, telles Chloé, Dries Van Noten, Bottega Veneta et en qualité de directrice artistique chez Lemarié depuis 2010. Il en résulte une alliance parfaite entre des techniques couture et une mode de rue en adéquation à notre époque. Nouveauté de la saison : une collection de bijoux fabriquée par les ateliers Gossens.

KOCHÉ_PE_2016

Maison Père se positionne sur un style à l’image de sa créatrice Camille Omerin. Entre référence d’hier et d’aujourd’hui, l’intemporalité est le leitmotiv de cette garde-robe où une attention toute particulière est donnée aux détails. La palette de couleurs pour la saison été s’inspire de la terre et de la nature aux travers des rouges, du pêche, du kaki, du sable doux et des fleurs de jardin.

Maison_Père_PE_2016

Il est à noter que maison Père a ouvert un pop-up store à l’hôtel Chavanel au 22, rue Tronchet, Paris 8 et ce jusqu’en Janvier 2016.

Monographie, par Aude Castéja, confirme pour la saison estivale une collection pour des femmes citadines, modernes, féminines aimant une mode fonctionnelle, sans pour autant tomber dans la simplicité, et où la géométrie et la pureté des lignes affirment un style qui ne laisse personne indifférent.

Monographie_PE_2016

Thierry Colson aime faire voyager ses clientes au travers de ses créations. Les pays de la méditerranée sont à l’honneur avec une palette de bleus allant du Wedgwood au bleu grec et à celui des ciels d’été. Les silhouettes sont souples, comme délavées par le soleil jusqu’au blanc porcelaine, et les motifs romantiques transforment les robes et les jupes en lanternes de dentelle qui se jouent des rayons de soleil.

Thierry_Colson_PE_2016

Y/Project revendique son origine parisienne dont Glenn Marten, le directeur artistique, a réussi à imposer sa vision de la mode féminine dans un label à l’origine purement masculin. Beaucoup de pièces, piochées dans le vestiaire masculin, retravaillées pour des femmes qui ne souhaitent pas nier leur féminité, une sélection de robes fluides et de pièces sexy constituent la garde-robe actuelle.

Y-Project_PE_2016

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *