Décès de Sophia Kokosalaki

By on 24/10/2019

Suite à des problèmes de santé, la créatrice d’origine grecque Sophia Kokosali est décédée le 13 octobre 2019 à l’âge de 47 ans. Beaucoup moins médiatisée ces derniers temps, sa disparition est quasiment passée sous silence. Fashion-Spider souhaite lui rendre hommage en revenant sur sa carrière.

 

D’origine crétoise, Sophia Kokosalaki est née et a grandi à Athènes. Elle y étudie la littérature grecque et anglaise, avant de s’installer à Londres, où elle entre à la Centrale Saint Martins School pour y étudier la mode.

-En 1999, elle ouvre à Londres sa maison éponyme. Elle se fait rapidement remarquer pour son art du drapage à la grecque, ses tricots et ses pièces de cuir.

-En 2000, elle dessine en parallèle de ses propres collections, celles de la marque italienne Ruffo Research.

Elle s’impose comme la nouvelle créatrice des fashion weeks Londoniennes.

-En 2001, elle reçoit le ELLE Style Award de la meilleure Nouvelle Créatrice de l’année.

-En 2002, elle est la première styliste à recevoir une bourse de 10 000 £ du Britain’s Art Foundation, qui encourage les créations des jeunes artistes.

-En 2004, elle délocalise ses défilés à Paris et est choisie pour dessiner les tenues de scène des 6000 figurants pour les cérémonies d’ouvertures et de clôtures des Jeux olympiques d’Athènes. A cette occasion, elle imagine une robe de 900 mètres portée par Björk. Cette dernière entrera dans les anales de la mode, comme une pièce d’exception.

bjork_en_Sophia_KokosalakiBjörk en Sophia Kokosalaki-2004 

-De 2006 à 2007, elle est engagée comme directrice de la création de la maison Vionnet, qui sommeillait depuis 40 ans.

-En 2008, pour fêter ses dix ans de carrière, elle propose une collection avec les rééditions de ses pièces phares avec entre autres la petite veste journal, la robe façon guerrière ou encore la fameuse robe lanterne chinoise.

Sophia-Kokosalaki_reedition_robe-guerriere_2008Robe Guerrière-2008

-En 2009, le PDG de Diesel, Renzo Rosso, lui confie la direction artistique des collections féminines de Diesel Black Gold. Elle y restera six saisons et signera sa dernière collection pour le printemps-été 2013. Son travail imposera l’ADN de la griffe.

-En 2011, elle imagine, en collaboration avec Asos Inc, Kores, la petite sœur de sa ligne propre. Elle y apporte une dimension éthique, en faisant produire une partie de sa collection et les dentelles, dans des ateliers équitables du Sri Lanka.

-Depuis 2014, la créatrice, qui était redevenue seule actionnaire de sa maison, après que celle-ci ait appartenu à Renzo Rosso, se consacrait à sa propre marque de prêt-à-porter et de bijoux.

Sophia-kokosalaki_©_Dimitris-Vlaikos

Sophia Kokosalaki : 3 novembre 1972 / 13 octobre 2019

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *