Des départs en chaîne chez les directeurs artistiques

By on 27/04/2021

À l’image de la célèbre série Amour Gloire et Beauté, le monde de la mode ne cesse de vivre des rebondissements, avec des arrivées et des départs des directeurs artistiques qui ne cessent de jouer aux chaises musicales. Dans la série je t’aime, mais je te quitte, quatre nouveaux départs viennent d’être annoncés.

 

Après l’annonce de celui de Paul Andrew chez Ferragamo en mai 2021, la maison italienne a fait savoir que la direction de la création et de la conception de la griffe se poursuivrait sous la supervision de l’équipe interne existante.

PAUL_ANDREW

Pour rappel, Paul Andrew avait été recruté en 2016 par Salvatore Ferragamo pour prendre en charge la ligne de souliers féminins. En 2017, il prend la direction créative des collections de prêt-à-porter féminin, avant de prendre en 2019 la direction artistique de la mode masculine, devenant ainsi le superviseur de l’ensemble des lignes.

 

Rien ne va plus chez Delpozo qui perd Lutz Huelle, le directeur artistique ayant lui-même annoncé son départ sur son compte Instagram.

Lutz_Huelle

Fondée en 1974 par Jesús del Pozo, la marque est entrée dans le giron du groupe Perfumes y Diseño en 2011 lors du décès de son fondateur. En 2012, Joseph Font prend les rennes de la création et déplace ses défilés à New York, où se sont tenus les lancements de ses collections pendant dix saisons. 2018, marque un tournant dans l’histoire de la maison avec le déplacement des shows à Londres et le départ du directeur artistique en septembre. En décembre de la même année, le designer allemand Lutz Huelle est nommé à la tête du style. Depuis son arrivée, la maison n’a plus jamais redéfilé et les collections du designer présentées par la firme remontent à celle de l’automne/hiver 2019, une ligne de transition imaginée par l’atelier de la marque sous la supervision de son nouveau DA.

De son côté, le président du groupe Perfumes y Diseño, Pedro Trólez, affirme son intention de céder des actions de Delpozo à de nouveaux actionnaires experts de la mode. Face à ce statu quo, Lutz Huelle a préféré baisser les bras et se consacrer totalement à sa griffe.

 

Enfin départ surprise de Kris Van Assche, après trois ans à la direction artistique de Berluti. Signe des temps, ce dernier a également annoncé son départ via son compte Instagram par ces mots : « Réinventer et remodeler l’ADN de la marque, son histoire et sa tradition, l’artisanat et le luxe de façon contemporaine a été un challenge et les restrictions dues au Covid n’ont pas aidé ».

Kriss_van_Assche_Berluti

Ce dernier, qui avait déclaré récemment ne pas vouloir présenter lors de la fashion week virtuel de Paris, estimant que ce format n’était pas adapté aux produits de luxe, avait opté pour une forme physique le 8 avril dernier lors de la Shanghaï Fashion Week. Cette collection aux couleurs vives a été conçue en collaboration avec le peintre russe Lev Khesin.

Face à cette décision, la maison, membre du groupe LVMH, a décidé de prendre ses distances avec le calendrier traditionnel des défilés afin de trouver son propre rythme.

Si pour le moment aucun successeur n’a été annoncé, la maison doit réfléchir sur la ligne a adopter pour continuer à résister à la concurrence des autres maisons de luxe qui ont opté pour un virage à 180° en proposant des collections masculines de luxe radicalement différentes à destination d’une génération très éloignée des codes que véhiculent Berluti.

 

Enfin, à la surprise générale, nous apprenons le non-renouvèlement du contrat de Felipe Oliveira Baptista chez Kenzo. Il quittera ses fonctions de directeur artistique à la fin du mois de juin 2021.

felipe_oliveira_baptista

Arrivé en juillet 2019, il succède au duo Carol Lim et Humberto Leon, resté sept années à la direction du style.

Dès son premier défilé, les créations de Felipe Oliveira Baptista ont enchainé les critiques positives de la presse française qui y a décelé une volonté de revenir à l’ADN de la maison. La dernière collection était d’ailleurs un hommage vibrant et coloré à Kenzo Takada, récemment décédé, dans laquelle, il a réinterprété des archives maison.

Kenzo_FW21_par Felipe_Oliveira_Baptista_©_Imaxtree

Kenzo_FW21_par-Felipe_Oliveira_Baptista_©_Imaxtree

Kenzo_AH2_par_Felipe_oliveira_Baptista_©_ImaxtreeKenzo Automne-hiver 2021-22 par Felipe Oliveira Baptista

Malgré ses efforts et la création d’une ligne sportive no gender, les ventes n’ont visiblement pas atteint les objectifs que le groupe avait fixés, afin de lui permettre de renouveler son contrat.

 

Suite au prochain épisode….

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *