Spallanzani la passion de la joaillerie en héritage

By on 21/12/2014

Bien souvent dans l’histoire de la joaillerie, avant l’arrivée des grands groupes, les maisons étaient détenues de façon familiale et la passion du métier se transmettait de génération en génération. C’est de plus en plus rare mais il reste encore heureusement quelques noms qui ont su rester indépendants et qui prouvent, grâce aux jeunes générations, que l’amour du métier transmis par leurs ancêtres est le meilleurs booster d’énergie pour faire revenir au premier rangs des maisons qui comptent aujourd’hui avec des créations beaucoup plus modernes et toujours dans le respect des traditions joaillières.

C’est la cas de la Gaïa Spallanzani, héritière de la Maison milanaise Spallanzani, fondée en 1880 par Carlo Spallanzani, son grand-père.

Gaia Lunard Spallanzani

Aussi loin que remonte sa mémoire, Gaïa se souvient d’une existence plongée dans le monde des pierres, notamment lorsque ses grands-parents lui en ramenaient une à chaque retour de voyage. Dès son plus jeune âge, elle développe un amour héréditaire pour les matières nobles et les formes délicates.

L’année de ses 12 ans, Gaïa a la chance d’assister à l’un des défilés de la Maison Spallanzani, incontournable dans les milieux mondains milanais depuis les années 70. Cette expérience hors du commun dans le monde de la haute joaillerie est pour elle une révélation. Dès lors, et à chaque fois que l’occasion se présente, elle se retrouve dans la boutique familiale de Milan où elle aide à faire les paquets, ranger les articles du magasin, rêver devant les pièces qui feront naître chez elle une véritable force créatrice. Vers 18 ans, elle réalise ses premiers croquis. Ce métier devient alors une évidence pour elle.

Avant de reprendre la maison familiale, Gaïa souhaite faire ses armes, explorer le monde et ainsi nourrir sa curiosité et sa soif de découverte. Depuis l’Italie, direction la Sorbonne à Paris où elle valide un Doctorat en Communication et marketing et, en suivant des études de gemmologie en Italie devient gemmologue. Passionnée de mode et de décoration, la jeune femme réalise une thèse sur le parallélisme entre le design de la mode et du bijou. Gaïa complète son cursus par des expériences en vente chez Christie’s, en presse chez le groupe Condé Nast International, mais aussi dans la communication et le commercial chez Dior et Yves Saint Laurent. Des expériences diverses qui font aujourd’hui de le créatrice une femme sensible et raffinée, tournée vers les relations humaines et profondément exigeante. Tout en partageant des émotions positives, Gaïa Spallanzani aime faire plaisir et rendre les gens heureux.

L’été 2013 marque un tournant. Le rêve de reprendre la maison familiale devient réalité. Ses premières créations se vendent en seulement quelques mois, l’histoire est lancée. Elle donne un nouveau souffle à la marque en réinterprétant les pièces emblématiques de la Maison et créé des bijoux à son image : ludiques, raffinés et précieux.

Spallanzani_collection_only-youcollection ONLY YOU

En plus de fidéliser une clientèle privée avec qui elle souhaite conserver une approche privilégiée, Gaïa ambitionne de donner une portée internationale à Spallanzani, d’être représentée dans des points de vente chic, intemporels et ludiques à son image, et par la suite d’ouvrir des boutiques en propre. Elle espère aussi pouvoir prochainement faire défiler ses collections comme le veut la tradition chez Spallanzani.

Spallanzani_collection_manettecollection Manette

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *