Dior s’expose à New-York

By on 08/10/2021

En 2018, Dior fêtait les 70 ans de la griffe. À cette occasion, la maison avait investi le Musée des Arts Décoratifs avec une exposition rétrospective de 6 mois. Pour donner suite au succès parisien, l’exposition Christian Dior, couturier du rêve s’installe et se réinvente à New York au Brooklyn Museum.

 

Dans l’impossibilité de reconstruire une telle mise en scène, Florence Müller, la commissaire d’exposition, et Matthew Yokobosky, directeur du Musée, ont associé leurs talents et leurs connaissances de la maison pour sélectionner les œuvres du musée. Au gré d’un nouveau récit scénographique, comprenant plusieurs silhouettes dévoilées pour la première fois, cet événement couronne plus de soixante-dix ans de passion et de création initiée par la vision pionnière de Christian Dior.

Comme à Paris, un espace est dédié à la relation qu’entretient la maison avec les arts. On y retrouve notamment cette fois-ci les maîtres américains de la photographie qui ont capturé les silhouettes flamboyantes du couturier-fondateur et de ses successeurs. Un florilège inclusif transcendant les frontières, les époques et les styles.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_23_courtesy_Dior

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_71_Courtesy_Dior

Indissociable de l’histoire de la maison, le travail des successeurs du maître est mis en lumière par l’histoire de l’art. Yves Saint Laurent, influencé notamment par les beatniks et l’équipée sauvage ; Marc Bohan, fasciné par Jackson Pollock ; Gianfranco Ferré, dont certains modèles font écho à l’architecture du Musée ; John Galliano et ses extravagances fulgurantes magnifiées par de somptueuses antiquités égyptiennes ou encore par un portrait signé Giovanni Boldini ; Raf Simons, fervent collectionneur de Sterling Ruby ; et enfin Maria Grazia Chiuri, qui a choisi de dialoguer avec plusieurs artistes américains, à l’instar de la féministe Judy Chicago.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_38

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_40

Parmi les multiples sources d’inspiration de la Maison, Versailles à la splendeur des fleurs se déploie tandis que le colorama, présenté sous forme de cabinet de curiosité, démontre l’importance des accessoires Dior, du maquillage aux parfums, en passant par les chapeaux de Stephen Jones.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_81_courtesy_Dior

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_53_Courtesy_Dior

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_56_Courtesy_Dior

L’incontournable salle des toiles faisant hommage aux ateliers fait rayonner l’excellence des petites mains.

Christian_DIOR_DESIGNER-OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_17_Courtesy_Dior

La voute centrale est repensée tel un jardin enchanté au ciel constellé d’étoiles, en écho à l’astre porte-bonheur de Christian Dior.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_6_Courtesy_DIOR

Les visiteurs pourront également découvrir les robes qui ont sublimé les actrices les plus éblouissantes, de Grace Kelly à Jennifer Lawrence.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_39_Courtesy_DIOR

Cette installation américaine signe une longue et indéfectible amitié entre la maison et les États-Unis. En effet, dès septembre 1947, quelques mois seulement après le triomphe du New Look, le couturier s’envole pour ce pays afin de faire découvrir ses créations à ses futures clientes. Depuis, le nom de Dior n’a cessé de résonner comme un synonyme de luxe et d’élégance.

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_77_Courtesy_DIOR

Christian_DIOR_DESIGNER_OF_DREAMS_NY_©_Paul_Vu_73_Courtesy_DIOR

Cette rétrospective a également été réinventée à Londres, Shanghai et Chengdu.

 

Exposition Christian Dior, Designer of Dreams: Brooklyn Museum / New York.

Du 10 septembre 2021 au 20 février 2022.

Plus de renseignements sur le BrooklynMuseum.org

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *