Aganovich fait son Manifesto

By on 30/04/2017

Imaginée en 2008 par Nana Aganovich et Brooke Taylor, Aganovich fait partie des marques qui présentent leurs collections à Paris au calendrier officiel. A destination d’un public averti, avide d’un prêt-à-porter de créateurs qui souhaitent proposer des pièces différentes, pas forcement à destination d’un large public, mais plutôt à des esthètes de mode.

 

Dans la logique de la marque, pour une mode non conventionnelle et loin du système de la fast fashion, le duo a décidé de s’engager dans un projet baptisé « Invisible Acts » en faisant appel à la plate-forme Kickstarter pour transformer un projet qui utilise leur expérience, leur savoir-faire et leur réseau, afin de toucher un plus grand nombre de personnes sensibles à l’avenir de la planète et aux conditions de fabrication des vêtements.

Si habituellement les collections sont composées de nombreuses silhouettes, pour cette nouvelle aventure, le couple a décidé de se focaliser sur une seule pièce : la veste de travailleur qui reste le vêtement le plus réussi et indémodable de tous les temps. De la veste Zhongstan chinoise, également appelée costume Mao, au bleu de travail français, fabriqué à l’origine dans un coton « molton », à la veste en denim américaine, développée par Lee pour les travailleurs ferroviaires, elles ont toutes rejoint le vestiaire de tout à chacun, tout en intégrant la notion de protection originelle et celle de travail manuel.

invisible_acts_Vestes_Aganovich_2017

C’est grâce à la rencontre avec l’un de leur fournisseur italien, spécialisé dans le tissage lent, que ce modèle a pu voir le jour dans une matière nommé le « foret », la base du denim, entièrement composée de coton non-générique sans OGM, de plus en plus rare. Son tissage lent sur d’anciens métiers à tisser lui confère une résistance à l’image des tissus anciens. La réalisation des pièces a été assurée par un autre de leur fournisseur, une usine française connue pour sa qualité exceptionnelle de couture. L’autre grand plus de ce choix, s’inscrivant dans la démarche éthique du projet, est que les couturières possèdent l’usine et travaillent sous forme de coopérative.

invisible_acts_detail_Veste_Aganovich_2017

invisible_acts_Veste_detail_Aganovich_2017

Le choix du nom de cette initiative « Invisible Acts » provient d’un commentaire fait par un anarchiste britannique de premier plan qui, à la fin de sa carrière d’analyste de l’anarchisme sous toutes ses formes, a déclaré que l’acte le plus anarchiste est celui de l’invisible gentillesse, résumant parfaitement l’esprit de cette veste.

Aganovich_invisible_acts_veste_Mixte_2017

Symboliquement lancé le 1er Mai 2017, le jour de la fête du travail, sur la plateforme Kickstarter, ce modèle unisexe s’inscrit à la perfection dans le courant actuel d’une mode plus propre et de meilleure qualité.
Une bonne occasion de s’offrir une veste de créateur.

Frédéric banc.

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *