Sergio Rossi victime du Covid-19

By on 06/04/2020

Sergio Rossi est né en 1935 à San Mauro Pascoli, dans la région d’Émilie-Romagne en Italie. À la mort de son père, dans les années 50, il hérite de ses outils et de son savoir-faire de chausseur de renon. En 1951, il décide de construire sa propre usine de chaussure dans sa ville natale. À ses débuts, il travaille l’hiver à la réalisation de ses propres modèles estivaux et propose l’été des sandales qu’il vend sur les plages de Rimini et à des boutiques de Bologne. Rapidement, un de ses modèles, l’Opanca, devient un must have. Une sandale simple et osée, dont la semelle épouse la forme arrondie du pied, se fondant avec la partie supérieure de la chaussure.

Sergio-Rossi_portrait_©_WWD

Dans les années 60, les premières collections Sergio Rossi sont produites en série et sont qualifiées par Vogue britannique de « chaussures synonymes de designs féminins classiques et de qualité à l’italienne ».

À  partir des années 70, la marque devient très populaire et multiplie les collaborations avec de grandes marques (Dolce & Gabbana, Versace, Azzedine Alaïa). À partir de 1980, la marque multiplie les ouvertures de magasins en propre, avec une première boutique à Ancôna, puis à Turin, Florence, Rome, Bruxelles, New York, Los Angeles et Londres. Elle ouvre un grand show room à Milan en 1995.

En 1999, la division luxe de PPR, appelée à l’époque Gucci Group, achète 70% des parts de l’entreprise.

En 2005, PPR rachète les 30% restants pour prendre le contrôle de Sergio Rossi.

De 2008 à 2013, Francesco Russo est nommé directeur artistique de la maison.

En 2009, afin de répondre au mouvement écologique, Sergio Rossi lance l’Eco Pump, une chaussure biodégradable grâce au Liquid Wood pour son talon et sa semelle. Le cuir est lui aussi respectueux de l’environnement. Une partie des profits est reversée à GoodPlanet.

En 2011, les premières boutiques Sergio Rossi Homme voient le jour.

De 2013 à 2016, Angelo Ruggeri prend les rênes du design.

En 2015, l’entreprise est vendue à Investindustrial, un fonds d’investissement privé qui possède également Aston Martin. Cette même année, Andrea Morante devient le président de l’entreprise et Riccardo Sciutto, le PDG du groupe. Les fondamentaux de l’entreprise sont alors revus de fond en comble avec l’arrêt de la ligne homme et une nouvelle politique de reconcentration sur le style Sergio Rossi. Pour cela, plus de 6000 paires de chaussures d’archives sont rachetées, et un bureau de style interne est mis en place afin de travailler sur les nouvelles collections en gardant en tête l’esprit d’origine.

La maison renoue alors avec le succès, ce qui lui permet, en 2019, de relancer l’homme lors du Pitti Uomo, avec les produits iconiques de la femme, déclinés pour l’homme.

Le 2 avril 2020, le chausseur âgé de 85 ans meurt à Cesena, dans le nord de l’Italie où il avait été hospitalisé, suite à la contraction du Coronavirus.

Sergio_Rossi_collection SS_2020

La tradition familiale poursuit aujourd’hui son chemin avec le fils de Sergio qui, depuis 2006, a lancé sa propre maison, Gianvito Rossi, après vingt ans passés aux côtés de son père.

 

Sergio Rossi : 1935 – 2 avril 2020.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *