La 327de New Balance se pare de denim par Levi’s

By on 02/12/2020

Parmi les nombreux modèles de sneakers on retrouve des incontournables qui, malgré les différents courants de mode, restent toujours d’actualité. Au milieu de ces iconiques, la 327 de New Balance se place en pole position.

 

Pour cet hiver, cette emblématique tennis revient sur le devant de la scène avec une version revisitée grâce à une collaboration exclusive avec le spécialiste du denim Levi’s.

Les deux marques américaines s’associent une nouvelle fois, après une collaboration réussie au début de l’année, et redonnent un nouveau look à la 327 avec deux versions masculines et une féminine.

Les Levi’s x New Balance 327 sont composées d’un mélange de denim, daim et nylon ou cuir en fonction du coloris, et intègrent sur le N, le logo et la petite étiquette rouge de Levi’s. Les trois versions reprennent le design asymétrique qui a fait le succès de ce modèle. Cette sneaker inspirée des incontournables chaussures de running 320 New Balance des années 70, allie parfaitement tendance rétro et look moderne.

Levis-X-New-Balance femme-2020

LEVIS-X-New-Balance_Homme_2020

LEVIS-X-New-Balance_Homme_Decembre_2020

La Collaboration Levi’s x New Balance 327 est disponibles à partir du 3 décembre 2020 sur le www.newbalance.fr, chez Levi’s et une sélection de revendeurs au prix de 130€.

 

Depuis plus de 100 ans, New Balance s’est dédiée à la mise en mouvement du monde qui nous entoure. Dans cette optique, Jim et Anne Davis, les propriétaires de New Balance, ont créé en 1981, la fondation New Balance développe des relations durables avec des organisations à but non lucratif afin de renforcer les communautés et d’améliorer leur santé, en mettant particulièrement l’accent sur la prévention de l’obésité infantile. La fondation adopte une approche holistique de la prévention de l’obésité infantile, axée sur les principes suivants : investir dans la recherche scientifique, encourager des modes de vie sains et actifs et veiller à ce que les enfants aient toutes les chances de leurs côtés pour réussir.

 

En 1852, un immigré de Bavière nommé Levi Strauss ouvre à San Francisco un magasin de marchandises non périssables alors que la ruée vers l’or est à son apogée. Il s’aperçoit alors que les travailleurs manuels ont surtout besoin de vêtements robustes conçus pour durer. En 1873, il a l’idée, avec le tailleur Jacob Davis, d’associer du denim résistant à des rivets en cuivre pour créer une salopette dotée d’une taille. On appelle ce vêtement le tout « premier blue jean ».

Aujourd’hui, Levi Strauss & Co fait partie des plus grandes entreprises mondiales du secteur de l’habillement et mène le jeu en matière de jeans.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *