Les créations de José Levy montent sur scène

By on 15/04/2015

Les metteurs en scène font régulièrement appel à des créateurs de mode pour la réalisation des costumes de leurs pièces. Ce mois d’Avril 2015 mettra en valeur les créations de l’un de nos designers français le plus touche-à-tout José Levy pour le spectacle Splendid’s d’Arthur Nauczyciel.

José Levy-Photo-Thomas Humery

José Levy est un artiste à part entière, et ne s’est jamais contenté d’exercer sa créativité dans un seul domaine. Tour à tour créateur de mode, architecte d’intérieur, directeur artistique, sculpteur pour la Manufacture de Sèvres, créateur d’art de la table et de mobilier…., son champ d’action semble n’avoir aucune limite. Ce mois-ci nous retrouvons ses oeuvres au travers des costumes et des tatouages qu’il imagine pour la pièce peu connue de Jean Genet qu’Arthur Nauczyciel monte en anglais et sur-titrée avec des acteurs américains, Xavier Gallais et la participation de Jeanne Moreau.

Splendid's_©Frédéric-Nauczyciel-pour-le-CDNO

Basée sur une dualité entre haine et passion, la scène se déroule au 7e étage du Splendid’s Hôtel où sept gangsters sont encerclés par la police . Ils ont kidnappé puis étranglé la fille d’un millionnaire. Il n’y a pas de doute sur l’issue à venir : elle leur sera fatale. C’est le début d’une danse de la mort où ils vont jouer à être ceux qu’ils n’ont jamais été. Sous le regard d’un flic fasciné qui a choisi de trahir son camp et les rejoindre, les voyous tentent de retarder l’assaut.

Splendid's_©Frédéric-Nauczyciel-pour-le-CDNO

Comme en écho à son film « Un chant d’amour », où il filmait le désir sexuel de prisonniers qu’épiait constamment un maton, Jean Genet construit ici un espace-temps sans échappatoire possible où chaque geste accompli et chaque phrase prononcée se lestent de non-dits tout en se heurtant à l’inéluctable.

Splendid's_©Frédéric-Nauczyciel-pour-le-CDNO

Pour illustrer la violence, l’érotisme et le mélange des genres, José Levy a imaginé des smokings déglingués et d’étonnants jeux de tatouages inspirés de ceux des gangsters des années 30 et de la phrase de Genet : « Si je voulais qu’ils fussent beaux, policiers et voyous, c’est afin que leur corps éclatants se vengeassent du mépris où vous les tenez ».

Splendid's_©Frédéric-Nauczyciel-pour-le-CDNO

Tournée Française 2015 :

-du 8 au 11 Avril : Théâtre du Nord, CDN de Lille

-du 15 au 17 : MCB° Bourges, Scène Nationale

-du 22 au 23 : La Comédie de Reins, CDN

-du 28 au 29 : Le Parvis, Scène nationale Tarbes-Pyrénées

Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *