La mode revisite ses fondements pour une production plus écologique

By on 22/09/2019

Industrie très polluante, la mode s’est pendant des années désintéressée de ce problème. Si certaines marques ont depuis longtemps commencé à revoir leurs modes de productions et d’achats, elles sont restées durant des années des cas isolés. Depuis la prise de conscience générale d’une nécessité d’action contre le réchauffement climatique et la pollution sous toutes ses formes, les industriels, les marques indépendantes et les grands groupes ont tous décidé de prendre le problème à bras le corps en agissant pour une mode plus éthique et plus propre.

 

S’il est impossible de répertorier toutes les actions des marques et lancements de produits éthiques et biologiquement propres, voici quelques nouveautés pour la rentrée 2019 :

Innocent Stone imagine la joaillerie de demain. Fondée par Stéphane Wulwik en 2016, la marque prend ses racines dans l’évolution des technologies afin de protéger l’environnement. Convaincu que « le luxe de demain sera un luxe respectueux et responsable », il lance Innocent Stone destiné aux digitales natives et aux consommateurs « eco-friendly » hédoniste. Pour cela, il prône l’utilisation d’or recyclé et de diamants de synthèse pour l’intégralité de ses créations. Cet engagement offre une parfaite traçabilité des matières premières tout en conservant la magie de la joaillerie.

Les diamants de synthèse existent grâce à deux procédés imaginés par lobs high-tech de la Silicon Valley : le CVD (Chemical Vapor Depositotion) et le HPHT (High-Pressure High Temperature). Ces deux techniques consistent à placer une infime graine de diamant dans un environnement très contrôlé qui reproduit les mêmes températures extrêmes que celles que l’on retrouve dans les entrailles de la terre. Il en résulte un diamant de synthèse brut dont les caractéristiques optiques et physiques sont les mêmes qu’une pierre de mine incluant sa composition chimique. Grâce à la suppression des intermédiaires, le prix des diamants créés en laboratoire est 60% inférieur au prix des diamants naturels. Innocent Stone, en partenariat avec IGI d’Anvers, certifie toutes ses pierres de plus de 0,30 carat.

Certificat_Diamant_Innocent-Stone

En plus d’un service sur-mesure permettant de créer la bague de fiançailles de ses rêves, trois collections sont proposées :

– La première collection, « The Origin », qui est inspirée de l’octaèdre qui rappelle la forme cristalline du diamant. Elle se compose de 80 modèles, déclinés en trois ors qui, au hasard des jeux d’échelle et de volume, offrent des pièces tantôt fortes, tantôt fines, à porter seules ou en accumulation.

Innocent-Stone_diamants-de-Synthese

– La deuxième collection, baptisée « The Basic » propose une sélection épurée de pièces intemporelles et classiques. Des bijoux à porter tous les jours et à des prix des abordables.

Innocent-Stone_chevaliere

– La troisième collection « The Bride » se veut plus douce, plus ronde, comme une promesse d’amour infini. À destination des clientes qui souhaitent s’engager dans la vie et au quotidien pour la planète.

Innocent-Stone_collection_mariage

Showroom sur rendez-vous : 8 rue Gustave Courbet, Paris 16

Boutiques :

Galeries Lafayette Paris Haussmann : 40 boulevard Haussmann, Paris 9

Hôtel de Crillon : 10 place de la Concorde, Paris 8

 

Pour celles qui préfèrent des vacances plus calmes et qui par conséquent optent pour le mois de septembre pour bronzer sur des plages désertes, Hopaal propose son premier maillot de bain recyclé. Le fil utilisé pour la réalisation des pièces est fait à partir de déchets marins ramassés en haute mer et sur les plages.

Pour la marque, les océans et les mers sont indissociables des maillots, alors pourquoi ne pas transformer le problème de pollution en solution. Elle s’associe alors à SEAQUAL, une entreprise espagnole qui préserve les océans en créant de la fibre polyester à partir de déchets plastiques récupérés.

Hopaal_maillots-Recycles_courtesy_Hoopal

 

Alors que les marques de fast fashion ont généralement peu la cote quand on parle d’écologie et d’éthique, Zara s’engage une fois de plus dans la lutte pour une consommation plus propre en proposant la ligne Zara Woman x Join Life Care For Water en collaboration avec Water.org.

Fondée par Gary White et Matt Damon, Water.org est une organisation mondiale à but non lucratif qui aide les populations à avoir accès à l’eau potable et à l’assainissement grâce à un financement abordable, comme des petits prêts. Zara collabore avec cette association depuis 2015. À travers ce projet, le géant espagnol du prêt-à-porter aide à faire un pas en avant en créant un système de microcrédit aux producteurs de coton biologique participant au programme Organic Cotton Accelerator (OAC) dans le Madhya Pradesh en Inde. Cette aide leur permet de satisfaire leurs besoins en eau et en assainissement.

Cette capsule est réalisée en coton biologique ayant poussé grâce à des techniques agricoles naturelles sans engrais et uniquement avec des pesticides naturels. Ce procédé est respectueux envers l’eau et par conséquent contribue à préserver les ressources en eau douce. Les usines Zéro Liquide permettent de récupérer et recycler l’eau, en réduisant au minimum celle consommée lors de la fabrication.

En accord avec l’esprit naturel de la collection, les pièces proposent des volumes exagérés et romantiques grâce à des volants et des techniques de fronces pour des silhouettes organiques structurées et féminines. Les influences de la nature se poursuivent avec une palette de tons neutres chauds, du kaki et du brun « terre », mais aussi des reflets blancs ou orange vifs comme le coucher du soleil.

Zara_Woman_x_Join-Life-Care-For-Water_AH_2019-20

Collection-AH_2019-20_Zara_Woman_x_Join-Life-Care-For-Water_AH_2019-20

La collection est disponible dans le magasin du boulevard Haussmann et dans celui de l’Avenue des Champs-Élysées ainsi que sur la boutique en ligne.

 

La marque de chaussures responsables Jules & Jenn a choisi de réaliser ses produits en totale transparence, prouvant ainsi qu’une fabrication propre est possible. C’est tout naturellement que cette dernière s’inscrit dans l’univers du slow fashion qui milite en faveur d’une consommation modérée et plus raisonnable : « consommer moins, consommer mieux ». Pour cela, les deux fondateurs ont souhaité montrer qu’en France et dans les pays limitrophes, les savoir-faire artisanaux existent et donnent vie à des articles à prix accessibles. En toute transparence, ils dévoilent leurs méthodes de fabrication, leurs ateliers, leurs coûts et leurs marges, pour chacun de leurs produits. Dans une démarche responsable, ils cherchent à limiter leur impact sur l’environnement avec un choix de matières éthiques et de qualité.

Face au problème des 25 tonnes de déchets produits chaque seconde en France, ils décident aujourd’hui, à leur échelle d’en prendre une partie, afin d’imaginer des produits entièrement conçus à partir de matières premières recyclées. Il en résulte une nouvelle ligne de chaussures en toile, faite à partir de bouteilles en plastiques et de filets de pêche récoltés en mer ou sur les côtes. Les semelles quant à elle sont composées de chutes de pneus, directement issues de la chaîne de production des pneus de voiture. En plus de permettre de surcycler des déchets d’une matière qui n’est pas biodégradable, cela assure une durabilité imbattable.

Afin de proposer des modèles sans cuir, les toiles des doublures sont composées de 50% de céréales qui ne sont pas utilisées pour l’alimentation.

Toiles, semelles et doublures sont assemblées dans l’atelier partenaire de la marque, au Portugal.

Baskets_Jules-&-Jenn_Recyclees_Femme-et-Homme

Cette collection propose six modèles dont trois féminins et trois masculins au prix de 115€

 

La marque Le Gaulois a été fondée sur la conviction que les entreprises doivent être motrices dans la révolution des usages et des mentalités actuelles. Après un an et demi de développement, quatre modèles de jeans écoresponsables « made in France », deux pour homme et deux pour femme, voient le jour.

Le-Gaulois_denim_Homme_Femme_courtesy_le_Gailois

Cette première collection est élaborée en fibre végétale 100% lin de Normandie, tissé et ennobli à Charlieu, dans la Loire. Le tissu denim en lin est coupé, assemblé et expédié dans l’atelier de Décines dans le Rhône, qui accueille depuis 1974 les activités textiles de la famille Tchakirian.

Le-Gaulois_jeans_Courtesy_Le-Gaulois

La collection est disponible sur legauloisjeans.com.

 

Impossible de parler de denim écologique sans évoquer l’Atelier Tuffery qui depuis 1892 a vu sa production de pantalon se transformer et fluctuer. Véritable patrimoine national, les Tuff’s sont aujourd’hui les plus anciens jeans français dont la survie est le résultat de la persévérance des trois derniers frères Tuffery à perpétuer la tradition d’un savoir-faire de qualité.

Jeans-TUFFS_femme_Atelier-TUFFERY

Jeans-TUFFS_Homme_Atelier_TUFFERY

Depuis la petite boutique de tailleur de 1890 jusqu’au nouvel atelier contemporain en passant par l’usine des années 1950, la manufacture Tuffery est ancrée au sein du territoire de Florac, au cœur des Cévennes, dans le berceau historique du pantalon de Nîmes : le Jean.

 

Depuis le 1er juillet 2019, Dim propose d’adopter le premier collant tricoté en fil recyclé. Pour un impact le plus écologique possible, il est composé à 99% de polyamide recyclé et vendu dans un packaging en carton 100% recyclé. Il en résulte moins 80% d’émissions dans l’atmosphère et une consommation d’eau réduite de 90%.

DIM_Collant_GREEN_opaque

Collant opaque 60 deniers, tailles 1/2 et 3/4 : 7,99€

 

Pour sa rentrée, La Gentle Factory présente la capsule « Recycle » sur le thème du recyclage. Avec cette collection, la marque souhaite sensibiliser le public à l’importance du recyclage et s’exprime en conscience contre le gaspillage à travers des pièces aux messages forts. Il en résulte, cinq pièces entièrement conçues à partir de fibres recyclées de coton issu de vêtements usés ou bien du polyester provenant de bouteilles en plastique.

La-Gentle-Factory_Sweat_Sacha_AH_2019-20

Sweat Sacha : 49% coton, 44% acrylique, 2 % élasthanne et 5% autres fibres : 65€

La-Gentle-Factory_T-shirt_Pablo_AH_2019-20

Tee-shirt Pablo en fibres recyclées 100% coton : 40,00€

La-Gentle-Factory_T-shirt_Blanche_AH_2019-20

Tee-shirt Blanche en fibres recyclées 60% polyester, 35% coton et 5% autres fibres : 35€

La-Gentle-Factory_T-shirt_Philibert_AH_2019-20

Tee-shirt Philiber 100% coton : 35€, Tee-shirt Paola en fibres recyclées 98% coton et 2% soie : 40€

La-Gentle-Factory_T-shirt_Paolo_AH_2019-20

Tee-shirt Paolo en fibres recyclées: 98% coton et 2% soie: 40€

La collection est disponible en boutique ainsi que sur le site La Gentle Factory.

 

Les lunettes n’échappent pas à la vague éco-responsable avec plusieurs propositions comme celle du créateur lunettier français Shelter qui s’engage dans une fabrication plus propre et transparente grâce à :

– Une fabrication artisanale « made in France » afin de préserver le savoir-faire ancestral des lunetiers du Jura et d’Oyonnax, créer des emplois en zone rurale et réduire son empreinte carbone.

– Chacun de ses partenaires est soigneusement sélectionné pour son engagement envers le respect de l’environnement.

– Pour chaque nouvelle lunette, Shelter fait en sorte d’utiliser le moins de matière première possible. Chaque bois utilisé est certifié FSC (Forest Stewardship Council) et demeure une des matières nécessitant le moins d’énergie pour sa production.

– Chaque monture est enduite d’une huile 100% végétale.

– L’acétate utilisé est recyclable à 100% et biodégradable à 80%.

SHELTER-RENAISSANCE-2019-20

De plus, afin de protéger les forêts, Shelter s’associe avec le site Ecotree dans le but de permettre aux particuliers d’investir dans l’achat d’un ou plusieurs arbres pour lutter contre la déforestation et soutenir l’environnement. En donnant 3 euros à Ecotree, les clients peuvent contribuer à planter un arbre, et compenser ainsi l’empreinte carbone due à la production des lunettes et ainsi participer à la reforestation française.

Pour ses derniers soldes d’hiver, Shelter a pris le parti de ne pas baisser ses prix dans le bu de pouvoir acheter deux arbres à chaque paire de lunettes vendue.

SHELTER-RENAISSANCE-2019-20

SHELTER-RENAISSANCE-2019-20

L’équipe Shelter vient de lancer un nouveau programme pour recycler ses lunettes en leur offrant une seconde vie. Pour cela, la marque s’engage à renvoyer les anciennes paires de ses clients (solaires ou optiques) à l’association Medico Lion’s Club qui aide les pays du Tiers Monde en envoyant plus de 3 000 000 de paires de lunettes par an à ceux qui n’y ont pas accès. Ces lunettes sont collectées en provenance de 14 pays et redistribuées sur 34.

Pour faire partie de ce programme, il suffit d’envoyer un mail sur hello@shelter-manufacture.com afin de faire don de son ancienne paire. À réception de cette dernière, un code de réduction de -15% est offert sur l’achat d’une monture solaire sur le site de la marque.

SHELTER_ligne_RENAISSANCE_2019-20.

 

De son côté, Neubau eyewear, lancée en 2016, bénéficie de l’expérience de son entreprise mère, Silhouette International, pour imaginer des modèles de qualité associant technologie et design.

Pour cet automne, cinq nouveaux modèles (deux féminins et trois masculins) viennent enrichir l’offre avec des montures écoresponsables réalisées dans un matériau innovant : le Natural PX. Il s’agit d’un polymère écologique issu de l’agriculture biologique renouvelable, à 65% de composants provenant d’huile de Ricin.

Neubau-eyewear_femme_Modeles-Eva-et-Sonia

Modèles: Eva : 279€ et Sonia : 299€ , disponibles en quatre couleurs

Neubau-eyewear_homme_Modeles_Adam_Giovanni_Martin

Modèles: Adam : 279€, Giovanni : 299€ et Martin : 199€, disponibles en quatre couleurs.

 

Pour résoudre le problème de surproduction, pourquoi ne pas penser à la location ? Plusieurs marques et sociétés repensent le marché en proposant des offres de ce type :

Bocage a acquis une solide légitimité dans l’univers de la chaussure et de la mode. La marque souhaite aujourd’hui aller plus loin en devenant « utile », innovante, engagée et pionnière dans les changements de modes de consommation, de relations et de fabrication. Pour cela, elle propose depuis le 1er mars 2019 un nouveau modèle de consommation, une véritable alternative, qui se veut plus respectueuse et plus responsable, sans renier la mode et le style. Il s’agit d’un nouveau service de location, baptisé L’Atelier Bocage. Unique en France, cet abonnement de deux mois permet de louer des chaussures pour seulement 29€ par mois, afin de se faire plaisir sans nuire à l’environnement.

Comment cela marche-t-il ? :

  1. La cliente se connecte sur latelierbocage.fr et sélectionne sa paire préférée parmi toute la collection Bocage (plus de 300 références)
  2. Elle choisit son créneau horaire pour son rendez-vous en boutique avec sa conseillère en style.
  3. Elle se rend en boutique pour profiter d’un service personnalisé de conseil en style et réaliser ses essayages pour sélectionner le modèle de son choix.
  4. Deux mois plus tard, la cliente renouvelle sa sélection et retourne la paire « usagée » en boutique afin de choisir une nouvelle paire neuve de la collection.

Une fois la paire rapportée, elle est confiée aux bons soins de la manufacture Bocage à Monjean-sur-Loire, où elle est réparée et reconditionnée. Une fois remise en état, elle est mise en ligne sur la plateforme de seconde main.

Bocage invente ainsi la mode renouvelable, tout en donnant plusieurs vies à ses chaussures.

Fin 2019, cette opération passera au prix de 19€ par mois.

Ce service est disponible dans 36 boutiques du réseau Bocage en France.

 

Dans ce même esprit, Mabonneamie propose depuis 2009, le premier service de location de robes de soirée de créateurs et accessoires de luxe en France. En proposant ainsi un large choix de robes de marques, Axelle Bonamy est devenue pionnière et a ouvert la voie à ce nouveau mode de consommation, beaucoup plus écologique.

Avec plus de 500 robes de soirée venant des plus grandes marques (Lanvin, Saint Laurent, Ungaro, Paule Ka, Jay Ahr, Chanel, Dior, Véronique Leroy, Givenchy, Maison Rabih Kairouz…), plus de 10 000 femmes, de 20 à 70 ans, ont trouvé la tenue idéale pour briller en soirée, sans se ruiner.

En plus de son showroom parisien, proposant un service sur-mesure, grâce à sa parfaite connaissance de la morphologie et de la psychologie féminine, Axelle Bonamy permet à toutes les Françaises ses services grâce à son site internet.
En quelques clics, il est possible ce créer sa wishlist, d’enregistrer ses événements et de réserver en ligne. Les livraisons se font par coursier à Paris et par Colissimo partout en France.

 

Parce que les marques doivent être accompagnées dans leurs démarches, Les Galeries Lafayette ne cessent de montrer l’exemple. Depuis 2018, l’enseigne a imaginé le mouvement Go for Good qui regroupe les griffes répondant à des critères en matière d’impact sur l’environnement et de responsabilité sociale. Afin d’aller plus loin dans cette démarche, la direction annonce que d’ici cinq ans, ne seront référencées que des nouvelles griffes répondant aux conditions énoncées par Go for Good.

De plus, pour favoriser les jeunes marques en faveur d’une mode plus durable, la société proposera aussi des « conditions commerciales adaptées » à 200 labels engagés pour que ces derniers soient vendus dans ses rayons.

Parce que donner l’exemple est la meilleure des solutions, la marque propre de prêt-à-porter du grand magasin va devenir à terme labélisé Go for Good pour la totalité de ses références.

Finalement, une nouvelle ligne conçue en interne « 100% traçable et produite uniquement à la demande pour éviter le gaspillage » est actuellement en projet.

Pour preuve que ce phénomène n’est pas qu’un simple effet de mode, le salon parisien Who’s Next a donné le coup d’envoi de son édition de septembre 2019 avec une conférence inaugurale basée sur une mode plus propre. Un nouvel espace Impact est dédié aux marques écoresponsables.

Cette prise de conscience a pris une ampleur nouvelle avec le Fashion Pact amorcé il y a quelques semaines à l’occasion du G7 de Biarritz.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *