Bottega Veneta : pionnière dans le développement durable

By on 29/04/2014

Tout le monde se préoccupe de l’avenir de notre planète, mais peu font le pas d’investir dans de réels gros travaux, souvent très coûteux, pour faire de leur entreprise un lieu de fabrication « propre » dans le respect des normes du développement durable.

La marque haut de gamme italienne de prêt-à-porter, Bottega Veneta, vient à ce sujet de révolutionner le monde du luxe en étant la première à recevoir la certification LEED 2009 (Leadership in Energy and Environmental Design), dans la catégorie Platine, pour les nouvelles constructions et les rénovations importantes de son nouvel atelier de Montebello Vicentino. Inauguré en Septembre 2013, le bâtiment est construit dans un parc historique de 55 000m2, protégé par les autorités en charge du patrimoine environnemental italien.

Atelier Bottega Veneta de Montebello Vicentino.

Défendu par l’association à but non lucratif, Green Building Council, Le LEED est un système de certification par des tiers en charge de vérifier que les bâtiments respectent les principes de durabilité et de protection de l’environnement.

Lors de la rénovation de la villa, une attention particulière a été portée aux structures existantes et plus de 75% des matériaux d’origine ont été réutilisés. La même approche a été adoptée pour les matériaux de construction provenant de fournisseurs situés le plus près possible du site. Le bois utilisé a été certifié par le Forest Stewardship Council et les déchets ont été soigneusement triés. Les processus de la conception à l’implantation ont été réalisés suivant les règles du système de management environnemental ISO14001 pour lequel Bottega Veneta a reçu la certification en 2010.

Pour l’aménagement du parc entourant la villa, la végétation existante a été conservée et uniquement des matériaux et des plantes certifiés ont été utilisés. Les espaces verts sont l’un des avantages dont les employés de la société peuvent bénéficier, afin de garantir un environnement de travail agréable. Une barrière anti-bruit a été installée, ainsi que des zones fumeurs situées loin des espaces communs et un parking spécial bicyclettes pour inciter les employés à venir travailler à vélo. Les principaux aspects du projet sont d’ordre écologique : limiter la consommation d’eau et de lumière artificielle et améliorer l’empreinte énergétique. Dans ce contexte, les principales caractéristiques sont l’installation de 1 200m2 de panneaux solaires sur le toit de la villa, un système de récupération de l’eau de pluie, un chauffage géothermique et un système d’air conditionné limitant les émissions de CO2.

A travers ce projet et l’attention scrupuleuse qu’elle porte à l’impact écologique de la villa, Bottega Veneta a de nouveau confirmé la force du lien qui l’unit au territoire local.

Cette certification prouve que luxe et écologie ne sont pas ennemis et que, si toutes les sociétés ayant les moyens de faire ce genre d’action suivaient l’exemple du groupe Kering avec les nouveau ateliers Bottega Veneta, le monde n’en serait que plus beau. Le luxe n’est-il pas justement la recherche d’un idéal ?

Pour les amatrices et amateurs de mode, sensibles à l’avenir de notre planète et à la recherche de nouveautés pour cet été, voici une sélection des plus belles tenues qui leur permettra d’être élégants avec bonne conscience.

Bottega Veneta collection Femme été 2014

Bottega Veneta Collection Homme été 2014

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *