IN ABSERTIA ou la Poétique de Vêtement

By on 12/09/2014

Le vêtement, utilitaire à l’origine, est également un moyen et un révélateur d’expression. Loin d’être un objet futile, il est au contraire un réel sujet de recherche autour de la problématique du corps et de la raison pour laquelle « ces morceaux d’étoffe » sont si importants dans nos sociétés où le paraître est devenu primordial.

C’est pourquoi, tous les ans à l’occasion de la rentrée, la Galerie Coullaud & Koulinsky souhaite se pencher sur ce sujet, fil conducteur des lieux, en restant en relation avec l’art contemporain. Cette année, sur une proposition de l’anthropologue du vêtement, historienne de la mode, auteur et curateur indépendant, Lidya Kamitsis, la galerie s’empare de la question du vêtement, ou plus précisément de la vêture. Transcendant les codes de la mode par le biais de l’histoire, de l’anthropologie et de l’art, son appréhension de la vêture rapproche ce phénomène de celui de l’œuvre d’art en tant que telle, en reconnaissant là « un attribut incontestable de l’humanité, source de réflexion et d’inspiration inépuisable (…) matériau du réel et matière à fiction » au travers des créations de Stéphanie Coudert, Thanos Kiriakides, Jannis Kounellis et Aurore Thibout.

Stéphanie Coudert :

De son enfance passée entre Téhéran, Bagdad et Versailles, la jeune créatrice cultive une vision internationale de la femme et une silhouette sans attaches. Lauréate du Festival de Hyères, elle crée des pièces uniques et des éditions limitées depuis 15 ans, diffusées à Paris, au Japon et au Moyen-Orient.

Elle vient de présenter pour la première fois au calendrier officiel, en tant que membre invité, lors de la semaine de la Haute Couture Automne-hiver 2014-15.

In absentia, Stephanie Coudert

Blind Adam

Derrière ce nom, se cache le créateur grec Thanos Kyriakides. Né à Athènes, il reste fidèle à ses origines et continue son travail dans sa ville natale. Atteint depuis 2007 d’une maladie génétique (retinitis pigmentosa) qui lui fait perdre progressivement la vue, il laisse de côté son travail de styliste pour se consacrer à un nouveau mode d’expression basé sur la symbolique des nœuds et d’un alphabet imaginaire. Il expose à travers le monde ses créations.

In absentia, Thanos Kyriades pour Blind Adam

Jannis Kounellis

Né au Pirée en 1936 est le doyen de l’Arte Povera. Il vit et travaille entre Rome et Dusseldorf et expose ses œuvres depuis 2014 dans toutes les plus grandes capitales du monde.

In absentia-Jannis Kounellis

Aurore Thibout

Styliste plasticienne vivant à Paris, dont les œuvres se situent à mi-chemin entre art et mode, souhaite capter le passage du temps et de la mémoire des objets à travers ses collections. Ses vêtements à fleur de peau naissent de la confrontation du plein et du vide et de la poétique de l’absence. Une démarche d’archéologue du vêtement où se croisent motifs bas-reliefs, mues délicates du vivant dans un ballet de vêtements témoignages.

Elle est régulièrement exposée au sein de galeries et de musées tels que la Cité Internationale de la Dentelle de Calais, le musée du feutre de Mouzon, l’Atopos Museum à Athènes, les Designer’s Days, Underline Gallery NewYork…

Multidisciplinaire, tournée vers les échanges internationaux, Aurore Thibout a développé « Fragments » avec The Workshop Residence, San Francisco : une ligne de bijoux de porcelaine et céramique, robes et sculptures en série limitée. Ses pièces exclusives sont actuellement produites au sein même de la baie de San Francisco par des artisans locaux.

In absentia-Aurore Thibout

Exposition : In Absentia Poétique du Vêtement du 11 septembre au 29 Novembre 2014

Galerie Coullaud & Koulinsky

12, rue de Picardie

75003 Paris

Ouverture du mardi au Samedi de 13h à 19h

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *