Saint Laurent Paris Printemps-été 2021

By on 21/12/2020

L’arrivée de la Covid a eu de nombreux effets sur notre vie. L’arrêt total de l’activité durant le printemps 2020 a entraîné une prise de conscience de nombreux créateurs sur la façon dont a évolué l’industrie de la mode. Parmi les premières maisons à se désolidariser d’un système de présentation dictée par la Fédération de la haute couture et de la mode, Saint Laurent Paris et son directeur artistique ont créé la surprise en annonçant vouloir présenter leurs collections à leur propre rythme.

 

Absente de la virtual Paris Fashion Week d’octobre, la maison Saint-Laurent vient de dévoiler sur ses réseaux sociaux un somptueux défilé réalisé dans le désert. Des dunes de sable à perte de vue avec un immense YSL tracé dans le sable, voilà le décor qui a accueilli une armée de mannequins arpentant ce lieu hors du temps et loin des tracas de notre société. En opposition avec la collection très stricte de l’automne-hiver 2020, les nouvelles propositions font la part belle à la fluidité et à l’épure. En totale adéquation avec le lieu, les longues silhouettes noires rappellent les origines d’Afrique du Nord de Monsieur Saint Laurent.

SAINT_LAURENT_WOMEN_SUMMER_2021_courtesy_Saint_Laurent

Saint-Laurent_PE_2021_courtesy_Saint_laurent

SAINT_LAURENT_WOMEN_PE_2021

Aller à l’essentiel avec des formes pures et souples en jersey, reprises des archives de la fin des années 60, tel est le message que le styliste a voulu apporter à la période dans laquelle nous vivons. Répondre à une envie de s’habiller autrement, de façon plus confortable, mais sans oublier l’élégance, qui fait bien souvent défaut dans les collections actuelles. Souligner le corps sans le contraindre dans des ensembles tunique-pantalon, des vareuses aux vastes poches, de longues vestes aux épaules tenues qui forment l’ossature d’un néo-smoking, des blouses de soie, des caleçons cyclistes et des jumpsuits fluides. Pour finaliser tous les looks, les gros bijoux font leur retour avec un hommage aux fleurs, symbole de féminité.

Saint_Laurent_accessoires_SS_2021_Courtesy_Saint-Laurent

Pour justifier son choix, Anthony Vaccarello a déclaré : « J’ai eu envie de me concentrer sur l’essentiel, vu l’époque actuelle. Par contre, je voulais rester positif, sans lourdeur. Le décor de désert évoque pour moi ce besoin de sérénité, d’espace, de rythme moins effréné. Les vêtements sont aussi plus souples, il y a un état d’esprit apaisé dans cette collection ».

Si Anthony Vaccarello signe généralement les plus beaux défilés de la Paris Fashion Week, il dépasse ici largement tous les autres avec ce show poétique. La magie qui se dégage de ces images est un véritable hommage au monde du luxe et à l’élégance que beaucoup de grandes maisons ont tendance à oublier afin de satisfaire une clientèle dénuée de culture mode.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *