Le sac sous toutes ses formes

By on 27/06/2016

Petit, moyen ou gros, le sac se décline sous toutes les formes. Comme le prêt-à-porter dont les tendances sont de plus en plus vastes afin de répondre à toutes les demandes des clientes, cet incontournable de l’accessoire se conjugue à l’infini pour mieux s’adapter à tous les styles.

La tendance étant aux collaborations, le secteur de la maroquinerie n’y fait pas défaut avec la marque de prêt-à-porter qui monte, Iris Cantabri de Guillaume Michel, en s’associant à la toute jeune marque de sacs Darris sous le label Darris x Iris Cantabri. Elles allient leur savoir-faire autour de la passementerie et du cuir pour imaginer deux modèles exclusifs, une pochette et un sac à dos, représentatifs de deux tendances fortes.

Les modèles existent en deux coloris, bleu et rose.

Darris_x_Iris_Cantabri_PE_2016Darris x Iris Cantabri

Pop-up store Iris Cantabri: 15, rue Des Blancs-Manteaux Paris 4.

Ouvert jusqu’au 31 Juillet 2015 de 11h à 19h du Lundi au Samedi et de 12h à 19h le dimanche.

Le python, qui s’était fait plus discret dernièrement, semble devenir la matière fétiche des créatrices de sacs.

Claris Virot en fait son cheval de bataille pour la fabrication de ses pièces qu’elle imagine sous toutes les couleurs. Son goût pour le luxe l’a amenée à travailler pour de grands noms du prêt-à-porter avant de croiser sur sa route de grande voyageuse un fabricant atypique et passionné, au savoir-faire exceptionnel qui lui donne l’énergie nécessaire pour se lancer dans l’élaboration de son accessoire privilégié dont les peaux précieuses sont le point de départ. A porter de jour comme de nuit ses créations ont la souplesse et la douceur synonymes de luxe extrême.

Claris_Virot_2016Claris Virot

Helmer, la marque haut de gamme made in Bali, s’impose sur le marché français avec ses modèles en python Les collections se composent de nombreuses pièces s’adaptant à différents styles, l’incontournable restant le cabas qui prend ses lettres de noblesse avec ses anses en cobra colorées tranchant avec la couleur naturelle du reptile.

Helmer_Sacs_PE_2016Helmer

Après 30 ans passés dans la communication au service de grandes entreprises, la franco-belge, Isabelle Farrugia, a été amenée à voyager aux quatre coins du monde. Parallèlement, pour la presse ou ses clients, elle imagine des pièces, le plus souvent en cuir.

Jamais satisfaite des modèles de sacs proposés sur le marché international, elle décide début 2016 de se lancer dans la fabrication de son sac idéal qu’elle baptise de son nom. Parce qu’une femme est multiple, elle décline son modèle ultra-léger et bien pensé avec miroir, aimants, fond amovible dans une multitude de couleurs dans toutes les formes et dont le point commun est le python. Pragmatique, aimant combiner le beau et le pratique au quotidien, elle ajoute des accessoires de petite maroquinerie inédits et pleins d’astuces malignes s’adaptant parfaitement au reste de la collection.

Isabelle_Farrugia_Sacs_PE_2016Isabelle Farrugia

Indissociable des peaux exotiques, le crocodile est indéniablement la matière précieuse par excellence et la femme d’affaires et créatrice colombienne, Nancy Gonzalez,en est devenu l’emblème. Distribuées dans plus de 300 points de vente les plus chic à travers le monde, ses créations ont rapidement trouvé leur place aux côtés des plus grandes marques de luxe. Amoureuse des couleurs non conventionnelles, du design et méticuleuse envers la qualité des peaux, Nancy Gonzalez s’applique à faire fabriquer ses produits à la main dans son Cali natal en Colombie par une équipe d’artisans locaux avec une habileté manuelle remarquable d’origine ancestrale et un profond désir d’atteindre la plus haute qualité.

Nancy_ Gonzalez_PE_2016Nancy Gonzalez

Gianfranco Lotti a ouvert son premier atelier en 1968 à Florence. Après un long apprentissage, il lance sa boutique Via de Tornabuoni dans le centre historique de Florence. 2013 marquera un tournant dans l’histoire de la maison avec son rachat par le fonds Allemand Halder, qui nommera Gianfranco au poste de conseiller technique. Aujourd’hui, la marque s’est enrichie de trois nouveaux points de vente prestigieux, rue Saint-Honoré à Paris, Chongquing en Chine et Via Monte Napoleone à Milan.

En plus des collections « prêt-à-porter », la maison propose un service de sacs personnalisés appelé « One Piece Seulement » pour les amatrices de pièces d’exception.

Gianfranco_Lotti_PE_2016Gianfranco Lotti

La marque de luxe intimiste Camille Fournet ne joue pas sur la matière, mais sur la couleur et plus particulièrement les acidulés pour sa nouvelle ligne La Parisienne, rendant hommage à la plus célèbre des citadines. Femme chic, indépendante et élégante, ce n’est pas un, mais deux modèles qui lui sont nécessaires afin de s’harmoniser au mieux au gré des tenues. Choisi comme symbole de cette nouvelle élégance, le « Dédale » se pare de tons « pop » printaniers : orange, bleu bleuet, rose parisien, et s’accompagne de nouvelles pochettes dans les mêmes coloris, disponibles en trois tailles en fonction des goûts de chacune.

Camille_Fournet_ligne_La_parisienne_2016Camille Fournet

Caractéristique de notre époque, qui prend conscience que le gaspillage ne peut plus durer, la marque française Marli se spécialise dans la réalisation de cabas à partir de tissus d’ameublement recyclés. Chaque pièce est unique et fabriquée en France par des personnes handicapées.

MARLI_Sacs_PE_2016Marli

Ameska connaît un succès grandissant depuis sa création en 2013 par Antoinette Ameska. Fabriquées dans des petits ateliers français et au Maroc, ses créations, uniquement composées de cuirs italiens de premier choix, ont rapidement été remarquées par les bobo chic parisiennes qui, par le bouche à oreilles, leur ont permis d’être distribuées dans plus de quarante points de vente en France et à l’étranger, ainsi qu’un magasin en nom propre à Paris.

Le point fort de la marque, un grand sac classique dont une pochette vient se clipser et se déclipser à l’infini afin de faire évoluer son accessoire favori en fonction des heures et des demandes. A l’image de la femme moderne, les sacs Ameska sont multiples.

Ameska_PE_2016Ameska

Déjà repérée par Fashion-Spider, We Are Not, la petite marque de sacs de luxe à prix abordables, ne cesse de conquérir le cœur des femmes par ses créations. Partie du principe que le luxe peut être à la portée de toutes, si on s’en donne les moyens, et que les marques profitent largement de cet engouement pour ces pièces d’exception en augmentant les prix, We Are Not est en train de s’imposer comme un véritable acteur de la nouvelle maroquinerie et l’ouverture de sa première boutique parisienne le prouve.

Pour ce printemps, les deux modèles phare, le Lady et le Box, prennent des couleurs au travers de rayures graphiques pour un résultat très contemporain.

Pour un prix maximum de 300€, le lady Mini, réalisé en 100% cuir de veau nappa, découpé et assemblé à la main par des artisans spécialisés, créera indéniablement la différence face à n’importe quelle autre pièce.

We_ara_Not_Serie_Rayures_PE_2016We Are Not

We Are Not : 7 rue Malher, Paris 4

Ouvert du Mardi au Samedi de 11h à 20h et le Dimanche de 14hà 19h.

Les créations Tammy & Benjamin sont le résultat d’une union entre Paris et Hong Kong issue de l’imaginaire de Tammy Lo et de Benjamin Princemaille. Créés dans des cuirs français fabriqués à Paris, les sacs sont produits en séries limitées ou en pièce unique aux allures vintage dans des lignes épurées, mais toujours recherchées. La base de l’inspiration puise sa source dans les objets anciens pour en designer de nouveaux en réveillant ainsi des souvenir oubliés.

Tammy_&_Benjamin_Sacs_2016Tammy & Benjamin

Nicolas Theil fête cette année sa dixième collection et s’inspire du loup, animal emblématique et gardien des forêts, et plus particulièrement de sa tête pour les formes saillantes et les proportions du sac Wolf. Amoureux de l’accessoire, il imagine des pièces pour chaque moment de la journée et pour toutes les occasions. Bien encré dans notre époque, il brise les barrières des sexes en s’adressant aussi bien aux hommes qu’aux femmes avec de nombreux modèles mixtes.

Nicolas_Theil_MaroquinerieNicolas Theil

Les marques de mode proposent toutes une ligne de sacs complétant à merveille les tenues imaginées par les créateurs

Sonia_Rykiel_Sacs_PE_2016Sonia Rykiel

Paul_Smith_Sac_PE_2016Paul Smith

Versace_Sacs_PE_2016Versace

Personne n’a pu échapper au retour de la mode ethnique et Only Noa s’est engouffrée dans ce créneau avec ses créations en cuir frangé aux accents indiens d’Amérique.

Only_Noa_Sac_PE_2016Only Noa

La minaudière, la pochette ou le clutch ont envahi le marché et les mains des élégantes en soirée. Toujours très tendance, cet accessoire se décline sous toutes ses formes et dans toutes les matières. Sarah’s Bag s’amuse à en faire un support artistique. On Aura tout vu le transforme en bijou paré de cristal Swarovski afin d’apporter une note couture aux soirées.

Sarah's_Bag _PE_2016Sarah’s Bag

On_Aura_Tout_Vu_Sacs_2016On Aura Tout Vu

Nathalie Trad, quant à elle, transforme ses réticules en œuvre d’art ayant pour mission de ne pas les laisser s’entasser dans les placards lorsqu’ils ne sont pas utilisés, mais de les placer comme objets de déco dans son intérieur. Née à Beyrouth, elle grandit à Dubaï avant de rejoindre Paris pour entreprendre des études à Esmod où elle développe sa propre vision artistique en repoussant les limites esthétiques de la mode et en s’inspirant de la nature. Elle finit son cursus à New-York à la Parsons School for Design avant d’aller travailler pour Proenza Schouler. Depuis 2013, elle propose ses créations aux structures géométriques conçues dans des matériaux naturels. Façonnées à la main comme de véritables pièces d’orfèvrerie, ses minaudières allient modernité, élégance, design et savoir-faire ancestral par une réalisation artisanale à partir de cuivre, de nacre et de bois dans un style Art Déco.

S’offrir une pièce Natalie Trad représente un double investissement, c’est-à-dire un sac et un objet de décoration.

Nathalie_Trad_Clutchs_2016Nathalie Trad

Depuis quelque temps la presse s’enflamme sur le retour d’un OVNI de la mode, qui revient après des années d’oubli : le sac banane. Cet accessoire aurait dû faire l’objet d’un interdit préfectoral pour sa laideur ! Le maroquinier haut de gamme Alexandre Mareuil le revisite en puisant dans l’histoire de la chasse, spécialité maison, en réinterprétant le sac de battue pour en faire un Sac Poche vendu avec sa ceinture coordonnée, véritablement original et esthétique. Proposés dans une large palette de couleurs, les indispensables du quotidien sont désormais à portée de main tout en apportant une véritable liberté de mouvement.

ALEXANDRE_MAREUIL_SAC_LA_POCHEAlexandre Mareuil

Même si le temps actuel vous empêche d’imaginer que nous approchons à grands pas de l’été et des vacances, Sans Arcidet pense à vous avec sa ligne complète de sacs en raphia ultra léger et résistant, vous permettant de voyager sans excédent de bagages tout en restant élégantes à la plage, en ballade ou même le soir dans un esprit vacances.

Sans_Arcidet_PE_2016Sans Arcidet

Si pour vous le mois de juillet ou d’Août est beaucoup trop loin, que la grisaille française vous semble insurmontable et qu’un week-end au soleil se fait ressentir, optez pour le sac pliage 24 heures de longchamp créé en collaboration avec le trublion de la mode, Jeremy Scott, qui s’amuse chaque saison à le parer de dessins originaux.

Jeremy_SCOTT_LongDistanceCall_pour_LongchampLongchamp

Impossible de clôturer ce dossier sans passer à côté de la nouvelle tendance masculine du sac à dos, auparavant réservé aux ados. Il est devenu le must have de toutes les marques de luxe, qui le revisitent pour en faire un réel objet de convoitise hyper masculin.

Responsable de ce grand retour, Hedi Slimann chez Saint Laurent en fait une pièce de luxe à destination de la jeunesse dorée, toujours avide de nouvelles tendances.

Saint_Laurent_Homme_Sacs_a_dos_PE_2016Saint Laurent

Dior_Homme_PE_2016Dior Homme

Lanvin_Sacs_a_dos_PE_2016Lanvin

Les amateurs du courant éthique trouveront leur bonheur chez Ucon Acrobatics, créée en 2001 à Berlin et spécialisée dans les vêtements à destination des jeunes urbains sensibles à la qualité et aux conditions de fabrication. Grâce à leurs créations, les fondateurs Jachen et Martin mettent un point d’honneur à suivre leur philosophie de vie : « notre quotidien doit être vécu comme une aventure et non une succession de problèmes à résoudre ». Pour cela, ils utilisent des matériaux éco-responsables et issus de l’agriculture écologique. Le cuir est certifié sans produits toxiques et Vegan, tout comme le nylon qui est fabriqué à partir de PET recyclé. Depuis 2015, une ligne de sacs, fidèle à l’éthique maison, vient compléter le dressing.

Ucon Acrobatics Bags & Backpacks privilégie le design épuré et fonctionnel où le sac à dos n’est pas oublié et dont le plus est la possibilité de se convertir en besace ou en sac cylindrique.

Ucon_Acrobatics_Sacs_a_dos_PE_2016Ucon Acrobatics Bags

Antonyme, la marque masculine de la ligne nat et nin créée en 2005 par Nathalie et Ninny, a vu le jour en 2012. Son nom rend hommage à leur petit frère Anthony, qui participe à l’aventure depuis leur début. A l’allure simple et masculine, les créations possèdent des aménagements intérieurs intelligents permettant d’accueillir toutes sortes de gadgets high-tech.

Antonyme_Sacs-a_dos_PE_2016Antonyme

John Ribbe a commencé à faire parler de lui en 1993 lors de son premier défilé à Paris. Son style architecturé le pousse rapidement vers l’accessoire et le propulse rapidement au japon où sa marque est désormais solidement implantée. Depuis trois saisons, la maroquinerie John Ribbe se spécialise dans un concept de pièces graphiques, ludiques et transformables. Le plus de la marque : les « charms étuis » avec des motifs graphiques figuratifs comme le cœur, la fleur ou le revolver, conçus pour les téléphones, les lunettes, les clés,… pouvant se clipser aux sacs ou à la ceinture. Comme le reste de la gamme, ils sont fabriqués en cuir de veau lisse et en cuir nappa provenance d’Italie et fabriqués en Belgique à la main.

John_Ribbe_Sacs-a_dos_Homme_PE_2016John Ribbe

Petit fils de tanneur, Harold Mottin n’a pas échappé à l’héritage familial ayant baigné depuis son enfance dans le métier du cuir. Amoureux des voyages il conjugue aujourd’hui ses deux passions au travers de sa première collection avec sa marque Valôme, réalisée en France à la main par des selliers maroquiniers au savoir-faire unique.

Valome_Sacs_PE_2016Valôme

Les marques de streetwear ont également profité de ce retour en grâce, pour imaginer de nouveaux modèles, et Cayler & Sons, spécialisée dans l’accessoire en particulier le headwear, a développé sa ligne de modèles aux allures rock et streetwear.

Sacs-a_dos_Cayler_&_Sons_PE_2016Cayler & Sons

Difficile de sortir dans une soirée élégante avec un sac à dos, pas très esthétique de surcroît et d’utiliser les poches de sa veste ou de son pantalon pour y placer ses indispensables. C’est pourquoi, les designers se sont donné le mot pour imaginer la pochette du soir pour homme et répondre ainsi à une réelle demande.

Pochettes_Homme_On_Aura_Tout_Vu_Saint-Laurent_Anonyme_Celine_Lefebure_Hugo_Matha_Nicolat_TheilOn Aura Tout Vu, Saint Laurent, Anonyme, Celine Lefébure, Hugo Matha, Nicolas Theil pour l‘Exception

Maintenant à vous de choisir….

Frederic Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *