L’élégance italienne au rendez-vous pour l’hiver 2021-22

By on 03/03/2021

Les contraintes sanitaires obligeant toujours les marques à innover pour présenter leurs créations, les designers italiens, pour la Fashion Week Milan automne-hiver 2021-22, se sont surpassés pour imaginer des collections ultra désirables. Qu’elles soient présentées sous forme de défilé à hui-clos ou de spectacles, l’élégance qui s’en dégage provoque une envie irrépressible de découvrir toutes les vidéos, dorénavant disponibles par le grand public sur la plateforme de la Fédération de la Mode Italienne.

 

Parmi les collections les plus remarquées, on retrouve :

Fendi, avec la première collection prêt-à-porter femme, imaginée par Kim Jones.

Après le succès de sa présentation haute couture, le directeur artistique revient un mois plus tard avec un vestiaire 100% désirable, dans lequel il travaille les grands classiques de la garde-robe féminine. Fidèle à l’ADN maison, la fourrure très présente se mêle aux matières nobles dans une harmonie parfaite. Comme pour la collection haute couture, Kim Jones rend hommage à Karl Lagerfeld, responsable du style durant 54 ans, au travers du monogramme et du style architectural aux coupes franches dans lesquelles le masculin et le féminin se côtoient. Le fameux logo double F, imaginé par Karl Lagerfeld, se retrouve aussi sur de nouveaux sacs à torsades rehaussés de points sellier et un micro-sac baguette.

FENDI_WOMEN_FW_21_22

Fendi_Woman_PaP_AH_2021-22

FENDI_WOMEN_PaP_FW_21_22

Pour accompagner les looks, Delfina Deletrez Fendi propose sa nouvelle ligne de joaillerie Fendi O’Lock dont les fermoirs ne s’ouvrent qu’en saisissant les lettres Fendi.

Fendi_PaP_AH_2021-22_Bijoux_OLock_Fendi

 

 

Max Mara a profité de cette semaine pour fêter son 70e anniversaire à travers un grand défilé organisé à la Triennal, le célèbre espace d’exposition artistique de Milan.

MAX_MARA_FW21-22_SHOW_Milan

Pour l’automne-hiver prochain, le directeur artistique britannique Ian Griffiths s’est concentré sur une pièce phare de la garde-robe Max Mara : le manteau. Pièce iconique de la maison, elle reste fidèle à sa fonction première de tenir chaud, en se déclinant dans les plus beaux cachemires ou mohairs et s’accompagne de bottes de randonnée, d’épaisses chaussettes, de bonnets, d’écharpes, de pulls à capuches surdimensionnées et de casquettes. En leitmotive, 1951, la date de création de la marque s’affiche en lettres romaines sur le dos des manteaux ou sur les mini robes en cachemire.

Max Mara prouve une fois de plus sa force : se renouveler sans cesse, tout en proposant une mode portable et accessible.

Max-Mara_AH_2021-21

Max-Mara_AH_2021-22

Max_Mara_show_Automne-Hiver_2021-2022

 

 

Roberto Cavalli a signé son grand retour grâce au talent de son nouveau directeur artistique Fausto Puglisi. Arrivé fin octobre aux commandes de la maison, il a immédiatement décidé de puiser dans les fondamentaux du style pour repartir sur ce qui a fait la force du nom : les imprimés animaliers.

Fausto_Puglisi_pour_Roberto_CavalliFausto Puglisi

Que ce soit pour la femme ou pour l’homme, il propose des mix & match très graphiques dans des tons noir et fauve inspirés des différentes couleurs de peau, avec des effets de dégradés et des flashs dorés. Dans une marque où tous les excès sont possibles, Fausto Puglisi repousse les limites du bon goût en proposant une ligne de bijoux reproduisant les griffes des bêtes sauvages, que l’on retrouve également dans les talons aiguilles.

Roberto_Cavalli_PaP_Femme_AH_2021-22

Roberto_Cavalli_Woman_FW_2021-2022

Roberto_Cavalli_Ready-to-wear_FW_2021-22

Cette collection s’accompagne d’une nouvelle direction visant à remettre le luxe au cœur de la création. Exit les matières techniques et retour à une fabrication artisanale 100% italienne, privilégiant les meilleurs fournisseurs de mailles, de cotons, de soie, de cuir et de laines.

Cette refonte du style privilégiant le prêt-à-porter le luxe, n’oublie pas cependant la jeune génération et le sportswear de luxe avec une ligne mixte.

Roberto_Cavalli_FW_2021_2022_Homme_Femme

Roberto_Cavalli_PaP_Homme_Femme_AH_2021-22

Roberto_Cavalli_PaP_Homme_FW_2021-22

Dès la parution des premières images, le succès a été immédiatement aussi bien auprès de la presse, des acheteurs que des Vip qui se sont précipités au nouveau showroom de la société, installé dans le quartier le plus luxueux de Milan.

 

 

Giorgio Armani fait partie des couturiers qui ont su imposer un style immédiatement reconnaissable. De saison en saison, il peaufine ses créations afin de toujours mieux sublimer la silhouette féminine. Pour ce nouvel opus, il se focalise sur des teintes aquatiques, des verts aux reflets turquoise, des violets pâles et des roses tendres, qu’il décline dans des tenues allongeant la silhouette. Le masculin/ féminin reste l’inspiration de base, accentué par les chaussures plates.

Giorgio_Armani_PaP_Femme_AH_2021-2022

Giorgio_Armani_Femme_PaP_AH_2021-22

Giorgio_Armani_PaP_Femme_FW_2021-22

 

 

Prada, sous la direction de Miuccia Prada et Raf Simons, annonce un automne-hiver futuriste. Cette nouvelle garde-robe adopte la signature des deux designers pour en créer une nouvelle dans laquelle les volumes enveloppent le corps de la femme. Le caleçon-combinaison, cher à Raf Simons, en jacquards à multiples motifs géométriques rappelant les imprimés de la maison, se porte comme une seconde peau, seul ou sous d’autres vêtements, jusqu’à disparaître sous les différentes superpositions. La fausse fourrure est largement présente dans ce dressing qui pourrait s’apparenter à une armure protectrice.

Prada_PaP_Femme_FW_2021_2022

Prada_Femme_PaP_AH_2021_2022

Prada_Donna_FW2021_22

Déjà fortement remarqués lors du défilé masculin Automne-Hiver 2021, les gants prennent également une importance primordiale cette collection. À la fois protecteurs et pratiques, ils se transforment en nano sac ou en porte-monnaie.

Prada_Ready-to-wear_FW_2021-2022

Prada_Donna_FW21_22

 

 

Salvatore Ferragamo sous l’impulsion de Paul Andrew, propose un voyage dans un futur tout droit sorti d’un film de science-fiction. À l’image d’uniformes intergalactiques, les tenues se parent de couleurs vives très flashy comme des vert pomme, rouge, turquoise, bleu de France, vert pin, rose, mauve, orange. Les silhouettes ultras modernes puisent généreusement dans le registre sportif, militaire ainsi que dans celui du motard dans lesquels le confort et la protection sont au centre de la création.

Ferragamo_Femme_FW21-22

Salvatore_Ferragamo_PaP_Femme_AH_2021-22

Salvatore_Ferragamo_Show_FW21-22

 

 

Philosophy, anciennement imaginée par Alberta Ferretti, la ligne jeune du groupe Aeffe est dessinée depuis 2015 par Lorenzo Serafini. Les looks sont inspirés par les uniformes militaires écossais, mais également par ceux des collégiennes dans lesquels les écussons s’affichent généreusement. Il en résulte une collection ultra attrayante et très commerciale.

Philosophy_PaP_AH_2021-22

Philosophy_PaP_Automne-hiver_2021-22

Philosophy_PaP_FW_2021-22 

 

Moschino, sous la direction de Jeremy Scott qui a permis à la marque de faire un come-back fort réussi, invite à un voyage dans le passé, celui du film de George Cukor « The Woman », réalisé en 1939.

Ici pas de show, mais un mini film qui transpose le spectateur dans un théâtre où le public, constitué d’élégantes de la haute bourgeoisie, assiste à un spectacle les invitant à un voyage élégant.

Si Jeremy Scott propose une fois de plus un univers complètement différent, il reste cependant fidèle à la dérision de Franco Moschino. Il lui fait même un clin d’œil avec un passage bucolique au milieu des vaches, animal fétiche du fondateur. Toujours très proche du travail de Thierry Mugler, le styliste américain propose dans cette collection un florilège de tenues inspirées du travail du grand couturier français.

Moschino_fw-21-22

Moschino_Pap_Femme_AH_2021-22

Moschino_Automne_hiver-21-22

 

 

Elena Mirò a fait son grand retour grâce à sa collaboration avec Alessandro dell’Acqua qui a pris les commandes du style (ndlr F-S). Glamour et sensualité sont au rendez-vous pour une garde-robe qui s’adresse à toutes les femmes sans distinction de taille.

Elena_Miro_x_alessandro-dellacqua_fw-21-22

Elena_Miro_x_alessandro-dellacqua_AH-2021-2022

Elena_Miro_x_alessandro-dellacqua_fw-2021-2022

 

 

Hogan a profité de la fashion week Milanaise pour dévoiler son nouveau projet : Hogan-3R, une ligne de sneakers non genrée fabriquée dans le respect de la planète.

Membre du groupe Tod’s, Hogan a toujours fait la promotion de processus innovants de durabilité, à la fois environnementale et sociale, destinés à préserver notre planète et son équilibre. Dans cette période compliquée, où la crise sanitaire a entrainé une prise de conscience sur l’avenir incertain de notre planète, Hogan a poussé sa démarche écologique encore plus loin en imaginant la ligne Hogan-3R. Des sneakers réalisées avec un mélange spécial de cuir reconstitué et de plastique recyclé. La semelle incroyablement légère est imprimée en 3D avec des déchets industriels, évitant ainsi leur mise en décharge. Le logo signature H s’étire sur toute la longueur de la tige et de la semelle.

hogan-3R_AW21-22_collection-womenWoman Collection

Hogan_3R_collection-genderles-AH_2021-22Genderless Collection

En complément de ces baskets, une ligne outdoor vient achever l’ensemble avec un manteau à capuche en laine recyclée, des bombers unisexes à porter sur des chemises matelassées en fibres régénérées et doublures synthétiques. Des doudounes longues ou courtes aux volumes oversize imaginées dans un nylon imperméable et un polyester biosourcé. Les sweat-shirts sont réalisés en coton éponge avec une doublure en laine recyclée.

Pour compléter les looks, des bananes oversize s’harmonisent aux tenues qui se déclinent dans les tons blanc et noir avec des accents d’orange, jaune, rose, violet et bleu.

hogan-3r-collection-hogan_FW_2021_22

Hogan_3R_outdoor_Collection_AH_2021-22

 

Prochainement dans Fashion-Spider : la Paris Fashion Week Automne-Hiver 2021-22.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *