LA SERIE N°42 : Baptiste Fache, un mannequin pas comme les autres

By on 09/03/2022

Si les beaux jours se font attendre, le dressing masculin de son côté affiche la couleur pour illuminer ce début de printemps 2022. Pour illustrer ce thème annonciateur de la saison estivale, Baptiste Fache, mannequin et pâtissier, prend la pose dans un style casual chic très urbain.

 

Depuis l’arrivée du sportswear dans le dressing masculin, il devient de plus en plus compliqué pour l’homme d’endosser des tenues dans lesquelles il n’est pas à l’aise. Face à cette envie de liberté de mouvements et de bien-être, l’homme moderne ne souhaite plus faire des concessions pour être élégant. Loin des anciens dictats de la mode, le vestiaire masculin d’aujourd’hui se compose d’un savant mélange de pièces classiques masculines, associées à certaines issues du sport et d’autres empruntées au dressing féminin. Ce nouveau style, décomplexé de tout a priori, se place comme le nouvel urbanwear,

Découvert par le grand public en 2019 dans l’émission « Le Meilleur Pâtissier » Baptiste Fache est pourtant loin d’être un inconnu dans le milieu de la mode. Mannequin professionnel depuis plus de dix ans et amoureux de la pâtisserie, il décide de participer à l’émission star de M6 afin de s’essayer aux côtés de grands chefs. Très remarqué durant son passage télé, cet autodidacte culinaire décide de profiter de sa nouvelle notoriété pour réussir le pari d’allier ses deux passions, la mode et la pâtisserie, en imaginant un concept novateur. Contrairement à ses confrères qui ouvrent des boutiques, ce dernier opte pour la création de cookies, qu’il vend par correspondance. Sa popularité télévisuelle, associée à sa visibilité assurée par son compte Instagram, fait de lui un acteur incontournable du monde de la pâtisserie.

rendez-vous sur Bonobie’s Cookies pour découvrir les créations de Baptiste de Fache.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_total-look_emanuel-ungaro Sweat à capuche, et pantalon : Emanuel Ungaro,

F-S : Comment as-tu commencé ta carrière de mannequin ?

J’ai commencé ma carrière de mannequin à Lille.
Quand j’étais à la fac, une amie m’a parlé du mannequinat comme un bon job étudiant. Elle avait un rendez-vous dans une agence à Lille, je l’ai accompagné, ils m’ont dit de revenir et après une nouvelle coupe de cheveux c’était parti !

F-S : Que représente la mode pour toi ?

La mode représente pour moi une véritable forme d’art, un moyen d’expression unique qui permet d’affirmer sa personnalité. La mode c’est bien entendu le vêtement, mais c’est aussi tout un univers qui mélange plusieurs mondes entre les mannequins, les agences, les stylistes, les maquilleurs les photographes et les commerciaux. Cette croisée des mondes est créatrice et très formatrice pour l’individu.

F-S : En tant que mannequin, tu as endossé de nombreux styles, dans la vie de tous les jours que préfères-tu porter ?

Effectivement j’ai porté de nombreux styles, je m’intéresse toujours de près aux vêtements que l’on me demande d’essayer. D’ailleurs j’aime être en fitting pour des marques, car nous sommes dans la création pure (choix des matières, choix des coupes).

Mon style est multiple, il peut être plus urbain ou plus casual en fonction de mes envies et de l’endroit où je suis. J’aime me sentir à l’aise dans mes vêtements et à la fois élégant, je pense que c’est important. Pour moi, l’élégance se trouve dans de belles matières avec des coupes et des couleurs qui vous mettent en valeur.

F-S : Aujourd’hui tu es connu comme le mannequin / pâtissier, peux-tu nous en dire plus sur cette passion, qui est devenu ton deuxième métier ?

Cette passion est dévorante (pratique pour la pâtisserie), j’aime partir à la recherche constante de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs, de techniques que je ne connais pas.

J’ai toujours aimé cuisiner avec ma mère, qui est très bonne cuisinière.

J’ai eu après mes études de biologie, comme un appel instinctif à la cuisine sucrée qui s’est accentué après un voyage à New York ou j’ai testé énormément de street food et finger food sucrée.

Je pâtisse pour créer de l’émotion, pour rassembler les gens, aussi bien autour d’une table qu’autour d’un sujet. Mon moteur, c’est le partage et mon carburant, c’est le sucre.

F-S : Contrairement à tes confrères qui ouvrent des boutiques, ou entrent au service d’établissements réputés, tu as choisi la vente par correspondance. Pourquoi avoir opté pour cette option ?

J’ai choisi la vente par correspondance, pour garder ma liberté de mouvement à laquelle le mannequinat m’a éduquée et c’est gravé dans mon ADN. L’idée est d’être le plus mobile possible et de fonctionner par des évènements, ce qui me permet de continuer le mannequinat et de jongler entre mes deux activités un jour mannequin, l’autre pâtissier.

 F-S : Très attaché à tes racines en cœur de Flandre où tu vis encore, tu es également chroniqueur « sucré » sur France Bleu Nord, comment fais-tu pour continuer assurer tes activités de mannequinat, qui t’obligent à voyager ?

L’exercice de la chronique radio est formidable, c’est très formateur. Ça me donne une discipline dans l’écriture et me permet de garder l’esprit ouvert à la recherche de découverte culinaire.

C’est un vrai challenge de donner envie aux auditeurs de refaire une recette seulement à l’oral. Car l’on mange d’abord avec les yeux.

L’avantage, c’est que mes chroniques – même si je privilégie le direct en studio – je peux également les faire par téléphone (pratique quand je suis en déplacement à l’étranger ou en studio photo). D’ailleurs, j’ai déjà donné des chroniques sur les hauteurs de Nice avec une magnifique vue sur la méditerranée, mais également sur les bords du Bosphore, à la frontière syrienne ou sur un marché d’Hambourg …. Pour rien au monde je ne rate le moment de parler de pâtisserie au plus grand monde.

F-S : Tu es très connu pour tes fameux cookies façonnés à la main aux bords croustillants et au cœur fondant, penses-tu élargir ton offre à d’autres desserts ?

Parfaite description de mes cookies !

Comme je l’ai déjà dit, j’aime pâtisser pour les autres, mais je suis assez exigent dans le résultat de mes pâtisseries.

Avec mon mode de vie nomade, la pâtisserie de voyage comme le cookie est le produit parfait, il voyage aussi bien que moi. Alors pour le moment mon offre reste exclusivement sur du cookie, à l’avenir il y aura peut-être d’autres gâteaux de voyage, mais pour la pâtisserie cela restera pour la famille et les amis qui restent mes plus grands testeurs de recette !

F-S : Comment imagines-tu ton futur entre mode et pâtisserie ?

J’imagine mon futur comme un trait d’union entre la mode et la pâtisserie, il y a de nombreux points communs dans les deux univers.

C’est-à-dire que j’aimerais avoir la balance parfaite entre 50% de mon temps dans la mode et 50% dans la cuisine.

De pouvoir continuer à me faire plaisir et à le partager avec le plus grand nombre.

Je suis chanceux de pouvoir vivre de mes passions, j’ai beaucoup d’envies ! Tout faire et me donner les moyens de le faire. Tout est une question de temps et de patience, et la patience c’est bien une qualité fondamentale, aussi bien en pâtisserie que dans le mannequinat.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_yves-salomon_octobre-edition_mansour-mansion_thomas-sabo_guess Blouson : Yves Salomon, sweat  à capuche : Octobre Éditions, pantalon : MWORKS, baskets : Guess.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_total-look_emanuel-ungaro_bracelet_layone Sweat à capuche, pantalon, foulard et sneakers : Emanuel Ungaro, bracelet : Layone.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_fred-perry_agnesb_thomas-sabo_gant_gola Veste : Fred Perry, débardeur et chemise : Agnès b, pantalon de jogging : Gant, bijoux : Thomas Sabo, chaussettes: Prada, baskets : Gola.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_gant_steven-Passaro_Barrie_Afflelou_Marc-Deloche_Christian-Louboutin Blouson : Gant, tee-shirt : Steven Passaro, pantalon en cachemire : Barrie, lunettes : Alain Afflelou, bagues : Marc Deloche, pochette : Christian Louboutin, sneakers : Jacques Solovière.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_victoria-tomas_tomvanderborght_christian-louboutin Trench et pantalon : Victoria/Tomas, chemise : Tom Van Der Borght, sneakers : Christian Louboutin.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_tomvanderborght_barrie_karl-lagerfeld Sweat brodé : Tom Van Der Borght, pantalon en cachemire : Barrie, lunettes : Alain Afflelou, sneakers : Karl Lagerfeld.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_homme-plisse_agnesb_camille-fournet Blouson, gilet et chemise : Homme Plissé Issey Miyake, pochette, bracelet et montre : série limitée Camille Fournet x Fabrice Hyber, chaussettes : Ami Paris, baskets : Agnès b.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_prada_thomas-sabo Ensemble : Prada, montre : Thomas Sabo.

fashion-spider_la_serie_42_photo_anthony-passant_eric_bompard_sebline_prada_louboutin Pull en cachemire : Éric Bompard, chemise et pantalon : Sébline, lunettes : Monsieur Blanc, bracelet : Layone, bague, sac : Prada, mocassins : Christian Louboutin.

fashion-spider_la_serie_42_mworks_tomvander borght_letanneur_louboutin_photo_anthony-passant Veste et chemise : MWORKS, pantalon : Tom Van Der Borght, pochette banane : Le Tanneur, bagues : Thomas Sabo, Boots : Christian Louboutin.

fashion-spider_la_serie_42_steven-passaro_seidensticker_louboutin_photo_anthony-passant Chemise : Seidensticker, top asymétrique et pantalon : Steven Passaro, collier : Lucleon, chaussettes : Ami Paris, baskets : Christian Louboutin.

fashion-spider_la_serie_42_emanuel-ungaro_photo_anthony-passant Sweat à capuche brodé et pantalon de jogging: Emanuel Ungaro.

 

Photo et retouche : Anthony Passant

Stylisme : Frédéric Blanc

Coiffure et maquillage : Sandrine Bo

Making Of : Backstage FCA by Olesya Okuneva  et Sofia Raevskaia

Production Fashion-Spider

Un grand merci à Isabelle Konikoff et toute l’équipe de la Maison Emanuel Ungaro qui ont permis la réalisation de LA SERIE N° 42 dans les salons de l’Avenue Montaigne.

Frédéric Blanc

About Fred

Frédéric Blanc, styliste photo, attaché de presse et fashion éditor de Fashion-spider, le magazine spécialisé mode et beauté, fait partie des figures incontournables de Paris.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply