The Marc Jacobs ouvre au Printemps

By on 30/08/2019

Marc Jacobs est né le 9 avril 1963 à New York. Élevé par sa grand-mère, qui l’initie à la couture et au tricot, il s’inscrit naturellement, à la High School of Art and Design. En parallèle de ses études il est magasiner chez Charivari qui, à l’époque est la boutique avant-garde qui a révélé Martin Margiela et Ann Demeulemeester aux Américains. Il y apprend à mieux comprendre la mode et les comportements humains face aux marques. Encouragé par Perry Ellis, il s’inscrit à la Parsons School of Design de New York. Pour son projet final, il présente une collection chandails oversize faits main, décorés de smileys rose vif. L’homme d’affaires Robert Duffy est dans la salle et c’est le début d’une collaboration qui dure depuis plus de vingt ans.

En 1988, Marc Jacobs est placé aux commandes de la création chez Perry Ellis, dont Robert Duffy prend la présidence. Son passage sera de courte durée puisqu’il est licencié après la présentation d’une collection grunge, mais il y gagne le cœur des prêtresses de la mode du New York Times, du WWD et de Vogue. Il reçoit ainsi le Womenswear Designer of the Year du CFDA.

EN 1994, il revient avec une collection qui conjugue « un peu de funk, un peu de trash et un peu de chic ». Ces trois caractéristiques définiront désormais son style.

En 1997, il est recruté chez Louis Vuitton pour prendre le poste de directeur artistique pour l’ensemble des collections et imposer un style pour le prêt-à-porter, encore inexistant à cette date chez le plus célèbre des malletiers. Il révolutionne la maison et en fait une marque incontournable. Il est le premier à imaginer des collaborations avec des artistes comme Takashi Murakami ou Richard Prince,…

Le 1er octobre 2013, il annonce son départ afin de se consacrer à son propre label, dont LVMH possède des parts. Il imagine plusieurs lignes comme Marc Jacobs, Marc by Marc Jacobs, Stinky Rat et Little Marc Jacobs pour le bébé et l’enfant, ainsi qu’une collection de parfums.

marc-jacobs_courtesy_Marc-Jacobs

Toujours à la recherche de nouveautés, le designer a annoncé en mai, le lancement de la ligne « The Marc Jacobs ». Un nouveau label qui doit son nom à celui du compte Instagram aux 1,2 million de followers. Il imagine ici un mix éclectique de prêt-à-porter, d’accessoires, et de maroquinerie à adopter selon ses envies comme il le propose lui même : « ce sont des créations fortes que chacun peut mixer comme il l’entend. Il s’agit plus de stylisme personnel que de total looks à adopter tels quels à la sortie d’un défilé »

THE_MARC_JACOBS_campagne_prefall_2019_Courtesy_Marc_Jacobs

Inspirées par l’art, la musique et la pop-culture, ces collections à prix accessibles sont conçues pour être réinterprétées chaque saison autour de partenariats et collaborations uniques et exclusives. Pour cette première édition, on y retrouve le travail de Stutterheim pour les raincoats, Schott pour les perfectos ou encore les personnages Peanuts en imprimé fils rouge sur les sweatshirts et des accessoires, en clin d’œil à Snoppy, un fétiche d’enfance de Marc Jacobs.

THE_MARC_JACOBS_campagne_prefall_2019_Courtesy_Marc-Jacobs

THE_MARC_JACOBS_campagne_prefall_2019_Courtesy_Marc-Jacobs

THE_MARC_JACOBS_campagne_prefall_2019_Courtesy_Marc-Jacobs

THE_MARC_JACOBS_campagne_prefall_2019_Courtesy_Marc-Jacobs

C’est le Printemps Haussmann qui a été choisi pour l’ouverture de la boutique entièrement consacrée à cette nouvelle ligne.

Depuis le 28 aout, les 80m2 mettent en scène les créations iconiques de la vision singulière de la mode par Marc Jacobs.

Boutique The Marc Jacobs au Printemps Haussmann

Printemps Femme, 4ème étage.

Paris

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *