L’art du poil au masculin dans « Barbes » par Sarah Daniel–Hamizi

By on 14/11/2017

Inutile de rappeler qu’après la mode du métrosexuel, où le poil était banni, celle du hipster est venue balayer cette tendance remettant à l’honneur le poil et en particulier la barbe.

 

Bien plus qu’un épiphénomène, cette tendance s’est rapidement installée et a remis au goût du jour un métier longtemps oublié : le barbier. Si de nombreuses échoppes ont ouvert aujourd’hui, se transformant même en centre de beauté masculin, La Barbière de Paris est devenue une véritable institution pour ceux qui aiment prendre soin d’eux en toute virilité.

Sarah Daniel—Hamizi est la première femme à avoir exercé le métier de barbier en France, elle crée son propre salon en 2000 à Paris. Naturellement appelée la Barbière de Paris, la maison devient rapidement la référence du secteur. Renommée pour son savoir-faire unique et son expertise, Sarah développe ses propres techniques auxquelles sont formées ses équipes.

En 2014, elle ouvre la plus grande barbershop de France avec un espace unique dédié au bien-être des homes. Toujours en quête d’innovation, la Barbière de Paris lance, après 18 mois de recherche, sa gamme de soins spécifiques en 2016. Un troisième salon voit le jour en 2016 dans le 6ème arrondissement et depuis le 5 juillet 2017, un nouvel espace beauté masculine, La Barbière de Paris, est installé à l’Hôtel de Crillon afin d’apporter un service barbier de haut vol à une clientèle exigeante.

Face à son expérience et sa connaissance hors pair, sur la pilosité masculine, c’est tout naturellement au travers d’un livre baptisé « Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et d’aujourd’hui », que Sarah Daniel–Hamizi a souhaité partager son savoir.

Livre_Barbes_par_Sarah_Daniel_Hamizi

Telle une véritable première anthologie sur la barbe et autres favoris, les amoureux du poil, les chasseurs de tendances ou les inconditionnels de la barbe vont découvrir cet attribut masculin à travers les âges et les arts. Des barbes fleuries d’Arcimboldo aux moustaches de Geoffrey Guillin, en passant par les barbes bleues de Zachari Logan ou encore les barbes rouges d’Aaron Smith, ce livre de référence illustre cette nouvelle mode très chère à l’homme d’aujourd’hui.

Visuels_livre_barbes_Sarah_Daniel_Hamizi

Disponible en France et aux Etats-Unis à partir du 1er octobre 2017, ce beau livre de 240 pages, richement illustré, se veut un hymne à la beauté masculine, au travers de 5 chapitres : Barbes blanches, Barbes noires, Barbes bleues, Barbes rouges, Barbes surprenantes et Moustaches.

 

« Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et d’aujourd’hui » par Sarah Daniel–Hamizi, la Barbière de Paris aux éditions Cernunnos : 40 €

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *