Charlie le Mindu présente JIZZZ

By on 25/04/2019

Après « Charliewood » au Palais de Tokyo en 2016, « The Charlie Show » au Centre Pompidou en 2017 ou encore sa performance « Dusting to Dust » à la galerie Goswell Road également en 2017, Charlie Le Mindu revient sur le devant de la scène artistique parisienne avec JIZZZ à la Alfalibra Gallery.

 

Né en 1986 en Gironde, Charlie le Mindu a grandi dans l’univers de la coiffure. Petit-fils de coiffeuse, il fait ses armes sur les perruques du salon de sa grand-mère. Après ses études, il commence tout naturellement à travailler dans l’entreprise familiale. En 2006, il s’installe en Angleterre pour ouvrir son propre lieu dans l’Est londonien et commence à confectionner ses premières perruques hors normes. Le succès est immédiat et le monde du show-business se bouscule dans son salon.

Lady Gaga lui ouvre les portes de la gloire en lui commandant quatre perruques, qui lui permettent de se faire remarquer à l’international et surtout par le monde de la mode, dans lequel il fait irruption en 2009, lors de son premier défilé haute coiffure. Il y propose de nombreuses perruques et des robes en cheveux.

Charlie-le_Mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON

Depuis ce premier show, Charlie le Mindu fait parti de ces personnes qui transcendent les disciplines dans lesquelles elles excellent. Entre coiffure, mode, et art contemporain, sa pratique artistique va au-delà des limites physiques du cheveu, comme en témoignent ses différentes expositions.

Comme tout ce qu’il fait, cette nouvelle exposition avant-gardiste est un mélange expérimental, puissant et visuel. Elle se voit comme une expérience immersive entre fluo et underground en passant par ses sculptures de cheveux, devenues sa signature, des happenings montrant des cheveux en mouvements ou encore des macrophotographies, presque abstraites, de cheveux recouverts de peinture. Des « splah » colorés ou fluorescents couvrent et dépassent les œuvres initiales en éclaboussant les murs. Ce travail sur les giclures s’inspire de l’expressionnisme abstrait du peintre américain Jackson Pollock. Il y reprend le côté punk et le lâcher-prise.

Charlie-le-Mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON_ 12

Charlie-le_mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON_ 2

Les photos sont réalisées en collaboration avec Jérôme Lobato. Elles apportent un regard différent sur le travail du cheveu en se couvrant de matières colorées.

Charly-le-Mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON_ 3

Charly-le-Mindu_ALFALIBRA_Exposition_©_Jerome_Lobato_Courtesy_Alfalibra

En clin d’œil à son travail passé, le sous-sol de la galerie propose des sculptures en cheveux fluorescents, proposant ainsi une immersion dans un monde onirique entre rêve et underground.

Charlie-le_Mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON_ 19

Charlie-le-Mindu_ALFA_LIBRA_©_VALENTIN_LE_CRON_ 16

Exposition JIZZZ de Charlie le Mindu du 2 avril au 8 juin 2019

Alfalibra Gallery : 324 rue Saint-Martin, Paris 3

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *