LA SERIE N° 14 : Le Streetstyle urbain par Cyril Benzaquen

By on 13/01/2019

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Boss_Tiger-of-Sweden_Hugo_Thomas-SaboLa mode masculine pour ce printemps-été continue de surfer sur la tendance sportswear. Le confort et les matières techniques restent des incontournables tout en jouant sur la sophistication, grâce à l’apport de pièces plus chic, pour une nouvelle approche de ce style. Plusieurs inspirations se rencontrent pour créer la nouvelle allure 2019. 

 

Pour cette première série du printemps, c’est le champion du monde de boxe Thaï, Cyril Benzaquen, qui s’est prêté au jeu, afin de présenter neuf looks, proches de son style, à la fois chic et décontracté.

 

 

Manteau de pluie en vinyle vert à capuche : Boss, pull : Tiger of Sweden, pantalon : Hugo, montre : Thomas Sabo

 

F-S : Cyril en quelques mots, peux-tu nous parler de ta carrière et de ce qui t’a motivé pour arriver au top niveau ?

Il n’y a pas vraiment de motivation particulière, en entrant pour la première fois dans une salle de boxe à l’âge de 14 ans, j’ai été piqué ! Après quelques séances j’ai tout de suite senti que je voulais faire de la boxe mon métier et devenir champion. Du coup, je me suis fixé des objectifs pour atteindre le top niveau au fur et à mesure des années.

F-S : Quels sont tes projets ?

Mes projets actuels sont d’abord sportifs, je mets mon attention en premier sur ma carrière et les différents combats que j’ai.

Parallèlement au Kickboxing, j’ai débuté ma carrière en boxe anglaise il y a quelques mois, j’envisage de continuer à monter les échelons pour gravir le haut niveau dans cette discipline aussi.

F-S : Quel est ton rapport avec la mode ?

Mon lien avec la mode a commencé avec la marque REDSKINS, qui il y a quelques années m’a choisi pour une campagne pour un nouveau jean où j’étais en action avec des mouvements de kickboxing (coups de pieds).

Après cela, avec Jean-Philippe, j’ai donné un côté mode à mon parcours en collaborant avec Jean-Paul Gaultier qui m’a permis de porter des tenues de boxe haute couture réalisées pour un défilé en 2010. J’ai eu l’opportunité de porter ses tenues lors de mon premier championnat du Monde en 2015.

F-S : Avec un métier public, les shootings sont réguliers, est-ce que pour toi endosser le rôle de mannequin est plus compliqué que pour tes photos habituelles ?

C’est vrai qu’avec la petite notoriété que j’ai acquise via mes performances sportives, les shootings se sont multipliés. Le rôle du mannequin était au début assez difficile, je me souviens que je souriais toujours à mes premiers shoots et ça n’allait pas du tout. Aujourd’hui, avec l’expérience je peux dire que je suis rôdé et je ne trouve pas ça plus difficile que les autres photos.

Je dois jouer un rôle et je trouve ça assez amusant.

F-S : Cette expérience t’a-t-elle donné envie d’aller plus loin dans ce domaine et pourquoi pas devenir égérie de marque ?

Oui effectivement, je suis heureux de représenter des marques surtout lorsqu’il s’agit de marques avec lesquelles je suis en accord avec les valeurs, c’est un plaisir de pouvoir incarner l’image d’une marque.

F-S : un boxer professionnel peut espérer combattre jusqu’à quel âge ?

Je dirais entre 35 et 40 ans parfois plus, tout dépend de l’hygiène de vie du boxeur. Moi je me vois bien aller jusqu’à la quarantaine.

F-S : Que comptes-tu faire par la suite ? Continuer comme entraineur ou bien te tourner vers des projets artistiques ?

Du coup j’ai encore du temps avant d’arrêter ma carrière, car je me vois encore poursuivre les combats une petite dizaine d’années.

Parallèlement, je souhaite ouvrir ma salle d’entrainement et développer les projets artistiques. Après la photo, la vidéo serait une suite logique donc suivant les propositions je me formerais en conséquence et je serais heureux d’avoir une expérience en tant qu’acteur.

F-S : Pour cette première série de printemps, le stylisme semble avoir été fait sur mesure pour toi. Il est à la fois très inspiré par le sport et en même temps très dandy chic. Que penses-tu de la mode masculine d’aujourd’hui ?

La mode actuelle masculine me correspond tout à fait, le style chic et sport c’est vraiment la base.

Je me souviens il y a quelques années, j’étais obligé de m’acheter des pantalons en Asie, car ce n’était la mode des pantalons de sport habillé et je ne jurais que par ce style ! Aujourd’hui avec la mode orientée sport c’est un plaisir de s’habiller en France, j’y trouve mon bonheur. Donc pour répondre à la question la mode masculine actuelle me convient parfaitement !

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Cyril-Benzaquen_Maison-Kitsune_Roy-Nu_On-Aura-tout-Vu_Orus-Bijoux_Melvin_and_HamiltonEnsemble en seersucker et chaussettes : Maison Kitsuné, chemise à plastron : Roy Nu, collier : On Aura Tout Vu, bagues : Orus Bijoux, sandales : Melvin and Hamilton.

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Cyril-Benzaquen_XY-Unisexe_Fred-Perry-x-Raf-Simons_Fred-Perry-x-Miles-Kane_Orus_Bijoux_Helles-Paris_Melvin-and-HamiltonVeste longue en néoprène 3D brodé dos : XY Unisexe, Sweat : Fred Perry x Raf Simons, pantalon de jogging : Fred Perry x Miles Kane, bracelet : Orus Bijoux, bague : Helles Paris, basket : Melvin and Hamilton.

Fashion-Spider_LA_SERIE_N14_Cyril-Benzaquen_The Kooples_The Kooples-Sport_On-Aura-Tout-Vu_Thomas-Sabo_PS-Paul-SmithPull en maille rayé : The Kooples, pantalon de jogging : The Kooples Sport, bagues : On Aura Tout Vu, montre et chevalière : Thomas Sabo, baskets : PS Paul Smith.

Fashion-Spider_LA_SERIE_N14_Cyril-Benzaquen_Paul-Smith_La-Chaussette-Française_MeLandTop à capuche, coupe-vent et pantalon : Paul Smith, sneakers : Me.Land.

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Cyril-Benzaquen_Mansaya_agnesb_thomas-Sabo_La-Chaussette-Française-PS-Paul-SmithTeddy en wax et empiècements de cuir : Mansaya, casquette, débardeur et pantalon en denim : agnès b., bague : thomas Sabo, chaussettes : La Chaussette Française, sneakers : PS Paul Smith.

Fashion-Spider_LA-SERIE-N14_ Boss_Andrea-Crews_Atelier-Tuffery_Nad-de-Paris_La-Chaussette-Française_MeLandBlouson coupe-vent motif camouflage : Boss, sweat : Andrea Crews, pantalon en jean Tuff’s Atelier Tuffery, bagues : Nad de Paris, chaussettes : La Chaussette Française, sneakers : Me.Land.

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Fred-Perry-x-Miles-Kane_Garçons-Infideles_Hugo_Patrice-Fabre_Eleven-ParisPolo : Fred Perry x Miles Kane, teddy à paillettes motifs camouflage : Garçons Infidèles, pantalon en denim noir : Hugo, 2 bracelets amarrage en or blanc oxydé et diamants, lien drisse marine : Patrice Fabre chez Mad Lords, sac banane : Eleven Paris.

fashion-spider_la-serie_n14_cyril_benzaquen_lanvinChemise, smoking et trench réversible et diving semi-transparent en résille : Lanvin.

Fashion-Spider_LA-SERIE_N14_Boss_Tiger-of-Sweden_Hugo_Helles-Paris_Thomas-Sabo_La-Chaussette-Française_Paul-SmithManteau de pluie en vinyle vert à capuche : Boss, pull : Tiger of Sweden, pantalon : Hugo, collier : Helles Paris, montre : Thomas Sabo, chaussettes: La Chaussette Française, baskets : Paul Smith.

 

Photo : Tom Speudo

Stylisme : Frédéric Blanc

Grooming: Sébastien Poirier, avec les produits Bed Head for Men – TIGI®, et M.A.C Cosmetics.

Retouches : Sébastien Poirier

Production : Fashion-Spider

 

Un grand merci au Kube Paris qui a servi de décors au shooting de LA SERIE N° 14. Niché au cœur du 18ème, l’hôtel 4 étoiles se place comme le digne héritier de la culture scandinave avec ses 40 chambres à la décoration épurée nordique. Réputé parmi les établissements le plus atypique de Paris, le lieu s’est fait connaître par l’unique Ice Bar de la capitale française, où 30 tonnes de glace par -20°c accueillent les visiteurs pour des moments de détente dépaysants.

Depuis sa rénovation, le Kube abrite un nouveau lieu de vie expérientiel nommé «Après», mêlant décor post-apocalyptique végétalisé et meubles vintages, à la fois restaurant bistronomique aux saveurs d’antan, bar à cocktail rétro spécialisé en mixologie, espace dédié à la fête avec DJ sets en soirée. Pour les soirées d’été, le restaurant s‘ouvre sur une cour intérieure également arborée de 300m2.

Le Kube Paris fait partie du groupe familial Machefert Hotels Collection dont les établissements sont présents à Paris, Saint-Tropez et Marrakech.

Le Kube Paris : 1 Passage Ruelle, Paris 18

Réservations : 01.40.05.20.20 / paris@kubehotel.com

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *