Thom Browne Enfant

By on 07/02/2021

Le vestiaire des enfants est aujourd’hui devenu aussi pointu que celui des adultes. Les marques de mode spécialisées sont talonnées par tous les grands noms du prêt-à-porter, et ce dans toutes les gammes de prix. Les géants du luxe ne sont pas en reste et c’est actuellement l’américain Thom Browne qui entre dans la danse.

 

Spécialiste du costume, il remet en question les proportions traditionnelles pour faire des pièces totalement contemporaines en accord avec la nouvelle façon de porter cet emblème du dressing masculin.

Le savoir-faire et l’avant-gardisme du créateur l’ont rapidement fait progresser vers les sommets en moins de 20 ans. L’histoire débute en 2001 dans le West Village de New York avec une petite boutique « sur rendez-vous » proposant cinq costumes. Petit à petit Thom Browne étend son activité en incluant des collections complètes de prêt-à-porter et d’accessoires pour homme en 2003 puis pour femme en 2011. Ses présentations conceptuelles lors des fashion weeks parisiennes l’ont propulsé vers les sommets de la gloire. En 2006, 2013, 2016, il est honoré par le prix CFDA du designer masculin de l’année. Il reçoit le prix GQ du designer de l’année en 2008, le prix national de design Cooper Hewitt en 2012 ainsi que le prix du Conseil de la Couture FIT en 2017.

Ses créations sont reconnues par les musées du monde entier, notamment l’Institut du Costume du Metropolitan Museum of Art, le Musée d’Art Moderne, le Musée Victoria & Albert, le Musée du Costume de Bath et le Musée de la Mode d’Anvers.

Présent dans 40 pays, la marque est proposée dans plus de 300 grands magasins et boutiques spécialisées.

 

Fort de son expérience, Thom Browne se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure avec une ligne enfant. Fidèles au style maison, les produits proposés restent en adéquation avec l’esprit tailloring à la fois classique et impertinent. On y retrouve les pièces d’uniforme de la garde-robe pour adultes en version miniature avec le costume gris moyen en serge de laine Super 120s, le pardessus Chesterfield avec col supérieur en velours, le cardigan classique à quatre barrettes et la chemise blanche classique Oxford.

Thom_Browne_Children_AH_2021_22

De plus, « l’uniforme du vendredi » se compose d’un manteau de sport en Serge de laine Super 120s marine avec des boutons dorés et de la chemise à col rond en gros grain à rayures universitaires. Parmi les autres pièces on retrouve les sweats classiques avec quatre barres en jersey à boucles, et une exploration plus approfondie des archétypes du duvet avec un gilet technique ripstop et une veste à quatre barres et une doudoune.

Cette collection a créé la surprise en étant dévoilée sur la plateforme de la semaine de la mode masculine parisienne et a aussitôt été mise en vent dans l’e-shop de la griffe ainsi que dans une sélection de ses boutiques et magasins multimarques à travers le monde.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *