L’exhibitionniste par Christian Louboutin

By on 08/06/2020

Les expositions autour du monde de la mode se multiplient. La Paris Fashion Week a été l’occasion de découvrir de nombreuses nouvelles installations rendant hommage à la couture. C’est le cas de Betty Catroux Féminin Singulier à la Fondation Yves Saint Laurent, de la photographie avec la mise en avant du travail des photographes Demarchelier, père et fils à la A.Galerie, au monde de la presse mode avec Haper’s Bazaar au MAD et bien sûr au monde de la chaussure avec celle de Christian Louboutin, qui se place comme l’incontournable de l’année.

 

Depuis le 25 février 2020, le Palais de la Porte Dorée accueille les créations de Christian Louboutin. Conçue comme une invitation à plonger dans l’univers du créateur de souliers, l’exposition explore toutes les facettes d’une inspiration aux multiples références, dans un lieu qui est cher au chausseur et qui a vu naître sa vocation. En raison du Covid-19, le musée a fermé ses portes mais heureusement le 16 juin, l’exposition sera à nouveau visible.

Dès ses débuts, Christian Louboutin insuffle dans ses créations une grande richesse de motifs et de couleurs inspirés par son amour pour les arts et des autres cultures. Flamboyant, audacieux, ouvert sur le monde, généreux et parfois sulfureux, son univers se nourrit d’une passion pour les voyages ainsi que du monde de la pop-culture, du spectacle, de la danse, de la littérature et du cinéma qui se rencontrent et s’entremêlent au fils de l’exposition.

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte-Doree_Video_©_Marc_DomageVideo Christian Louboutin

Afin de mieux pénétrer dans son processus créatif, le designer n’hésite pas à se mettre en scène de façon humoristique, à travers de courtes vidéos montrant la création de souliers, mais aussi en dévoilant quelques œuvres les plus précieuses issues de sa collection personnelle ainsi que des prêts de collections publiques. Une large sélection de souliers est présentée, dont certaines pièces n’avaient jamais été dévoilées. Ces pièces patrimoniales et artistiques sont exposées aux côtés de nombreuses collaborations exclusives qui soulignent l’attachement de Christian Louboutin au savoir-faire et aux métiers d’arts, comme les vitraux imaginés par le chausseur et réalisés par la Maison du Vitrail, un palanquin d’argent sévillan ou encore un cabaret sculpté au Bhoutan.

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais_de_la_Porte_Doree_Vitraux_©_Marc_Domage

ATMOSPHERE_L-EXHIBITIONNISTE_Palais-de-la-porte-doree

Exhibition_view_Christian_LouboutinSalle des vitraux

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte-Doree_©_Marc_DomagePalanquin Sévillan

On y retrouve également des projets inédits avec quelques-uns des artistes qui lui sont chers comme le réalisateur et photographe David Lynch, l’artiste multimédia néo-zélandaise Lisa Reihana, le duo de designers anglais Whitaker Malem, la chorégraphe espagnole Blanca Li, le plasticien pakistanais Imram Qureshi, et bien d’autres….

David-Lynch-et-Christian-Louboutin_Fetish,_2007_Vue_exposition_Christian-Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte-Doree_©_Marc-Domage_1

David-Lynch-et-Christian-Louboutin_Fetish,_2007_Vue_exposition_Christian-Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte-Doree_©_Marc-Domage_2David Lynch et Christian Louboutin, Fetish 2007

Lisa-Reihana_A_reverie_2020_Exhibition_view_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte Doree_©_Marc-DomageLisa Reihana, A reverie 2020

Whitaker-Malem_2020_Exhibition_view_L-Exhibitionniste_Palais_de_la_Porte_Doree_©_Marc_DomageWhitaker Malem, installation 2020

Le choix du Palais de la Porte Dorée pour cette immense installation n’est pas dû au hasard, le lieu fait partie intégrante du projet. En effet, né à Paris dans le 12e arrondissement, Christian Louboutin est fasciné dès l’adolescence par la beauté architecturale et la richesse ornementale du Palais, qui nourrit très tôt son amour de l’art et des arts appliqués. Il y puise un répertoire de formes et de motifs pour ses premières créations dont le soulier Maquereau, réalisé en cuir métallisé, directement inspiré de l’iridescence des poissons de l’aquarium tropical. C’est là dans ce chef-d’œuvre de l’Art Déco, que le jeune Christian est saisi par un panneau interdisant le port de talons aiguilles, qui par la suite inspira l’iconique soulier Pigalle et sera réinventé au fil des saisons.

Soulier-Maquereau-datant-de-1987-devant-Aquarium-Tropical-du-Palais-de-la Porte-Doree_©_Christian-LouboutinSoulier Maquereau

Pigalle_©_Jean-Vincent_SimonetPigalle

Degrastrass_©_Jean-Vincent_SimonetDegrastrass

Espelio_©_Jean-Vincent_SimonetEspelio

Jean-Noel_Lavesvre_Faunes_soulier_Malangeli_©_Jean-Vincent-SimonetMalangeli

Expo_L-EXHIBITIONNISTE_palais-de-la-porte

Christian Louboutin a commencé à esquisser des souliers à l’âge de 12 ans. Adolescent, il débute comme stagiaire aux Folies Bergères puis chez Charles Jourdan qui fabriquait à l’époque les souliers pour Christian Dior. Il devient ensuite l’assistant personnel de l’illustre créateur de chaussures Roger Vivier. Sculpteur de formation, ce dernier lui apprend l’importance de la ligne juste et d’un savoir-faire d’exception. Sa collaboration avec le chausseur terminée, et après quelques temps consacrés au paysagisme, il provoque sa chance, inaugurant simultanément sa première boutique de soulier dans le 1er arrondissement de Paris, et la Maison qui porte son nom en 1991.

Inspiré par la vision de la princesse Diana, seule devant le Taj Mahal, l’air mélancolique, Christian décide de créer une paire de slippers ornés des lettres LOVE, pour que jamais elle n’oublie combien elle est aimée.

Love_©_Jean-Vincent-Simonet

En 1992, le mythe est né. Alors qu’il travaille sur un prototype qui n’est pas exactement fidèle à son croquis, il saisit le flacon de vernis à ongles de son assistante et peint la semelle d’un rouge vif et laqué. Le prototype se métamorphose, la magie opère, l’iconique semelle rouge, signature de Christian Louboutin, est née.

Ce geste spontané témoigne avec brio de la manière dont Christian a construit sa Maison. Aujourd’hui, Christian Louboutin reste une maison indépendante, une indépendance qui lui donne la liberté d’être spontané et instinctif. Constamment en éveil et à l’écoute de ce qui l’entoure, il développe au fil des rencontres, des voyages et des conversations, de passionnantes collaborations. Ainsi, il travaille avec des artisans au Bhoutan, au Sénégal, en Inde, au Mexique, avec des artistes tels que Dita von Teese, le photographe David Lynch et le chanteur Mika, qui est à l’origine de la première collection pour hommes de la Maison en 2009.

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais_de_la_Porte_Doree_Decors_©_Marc_Domage

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais-de-la-Porte-Doree_Dita-Von_Tesese_©_Marc_DomageDita Von Teese

Exhibition_view_Christian_Louboutin_L-Exhibitionniste_Palais_de_la_Porte_Doree_Decors_2_©_Marc_Domage

L’inauguration de l’exposition a été un des moments forts de la Paris Fashion Week où le tout Paris s’est rendu au Palais de la Porte Dorée afin de découvrir l’installation et féliciter le maître des lieux.

Palais-de-la_porte_Doree_L-EXHIBITIONNISTE_par_Christian_Louboutin

 Cocktail L-exhitionniste_©_Luc-Castel_Getty Image_For_Christian_Louboutin

PERFORMANCE_BY_TAMINO_L-EXHIBITIONNISTE_COCKTAILPerformance Tamino lors du cocktail

Dita-Von-Teese_Arielle-Dombasle_ Anna-Mouglalis_Diane_Von_Furstenberg_L-Exhibitionniste_©_Victor_Boyko_Getty_For_Christian_LouboutinDita Von Teese, Arielle Dombasle, Anna, Mouglalis, Diane Von Furstenberg et Talita Von Furstenberg

Blanca-Li_Elsa-Zylberstein_Farida-Kelfa_Juliette-Binoche_©_Victor_Boyko_Getty_Images_for_Christian_LouboutinBlanca Li, Elsa Zylberstein, Farida Kelfa, Juliette Binoche

Karlie-Kloss_Imran-Qureshi_Chris-Burt-Allan_Victoire-de-Castellane_©_Victor_Boyko_Getty-images_For_Christian_LouboutinKarlie Kloss, Imran Qureshi, Chris Burt-Allan, Victoire de Castellane

Pierre-Niney_Natasha-Andrews_Monica-Bellucci_Rossy-de-Palma_Brice-et-Regis-Abby__©_Victor_Boyko_Getty_Images_for_Christian_LouboutinPierre Niney et Natasha Andrews, Monica Bellucci, Rossy de Palma, Brice et Regis Abby

Christian-Louboutin_L-Exhibition[niste_ ©_Victor_Boyko_Getty_Images_For_Christian_LouboutinChristian Louboutin

Exposition Christian Louboutin L’exhibitionniste : du 25 février au 3 janvier 2021.

Palais de la Port Dorée : 293 avenue Daumesnil, Paris 12.

Infos pratiques sur le www.palais-portedoree.fr

 

Frederic Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *